Vouloir reprendre une alimentation équilibrée semble parfois compliqué. Par où commencer ? Comment réussir à le faire seule ? Comment le gérer ? Gaëlle LACOSTE, diététicienne nutritionniste, nous livre ses précieux conseils pour un rééquilibrage alimentaire réussi.

En quoi consiste un rééquilibrage alimentaire ?

Le rééquilibrage alimentaire ne ressemble en rien à un régime. Contrairement à ce dernier, il s’inscrit sur du long terme et ne représente pas simplement un changement sur une courte durée. Un rééquilibrage alimentaire, comme son nom l’indique, consiste à réapprendre à manger en rééquilibrant ses assiettes. On reprend de bonnes habitudes alimentaires, pour apporter à son corps ce dont il a besoin aussi bien en qualité qu’en quantité. Pour rééquilibrer votre alimentation, voici les 3 règles à suivre.

Règle 1 : Se nourrir de manière variée et diversifiée

Dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, contrairement à un régime, on ne se prive d’aucun aliment : on mange de tout ! La seule règle est d’opter pour des quantités adaptées à ses besoins. S’engager dans un régime restrictif peut entrainer des carences, des phénomènes de yo-yo et les pulsions liées à la restriction pendant la période de régime. Alors, ne vous privez de rien, ayez une alimentation variée et diversifiée en quantité raisonnable. Pour commencer, il suffit simplement de changer certaines de vos habitudes : manger plus de légumes secs, prendre des pâtes complètes plutôt que blanches ou améliorer un plat que vous aimez déjà en y ajoutant des légumes. Découvrez ces conseils à travers le site mangerbouger.fr.

Au niveau de la quantité, une assiette équilibrée se compose idéalement de la façon suivante :

Règle 2 : Avoir une activité physique régulière

L’idéal pour rester en bonne santé est de pratiquer une activité physique ou dynamique pendant au moins 30 minutes chaque jour. Elle permet de lutter contre le stress, améliorer le sommeil, se défouler et diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires, cancers et diabète. Cela passe par des actions quotidiennes comme prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, ou préférer le vélo à la voiture quand on peut. Mais vous pouvez aussi pratiquer un sport dans un club, l’essentiel est de trouver une activité qui vous plait vraiment et vous motive à vous dépenser.

Règle 3 : Garder l’aspect plaisir et convivialité du repas

Manger doit avant tout rester un plaisir. Pour cela, plusieurs astuces :

Cuisiner ses repas

Prendre du plaisir à manger ce que l’on a préparé est aussi essentiel dans un rééquilibrage alimentaire. Ce n’est plus un secret, le fait maison est bien meilleur pour la santé que les plats industriels. Essayez-donc au maximum de concocter vous-même vos plats. Vous aurez en plus le plaisir de savourer ce que vous aurez pris le temps de cuisiner. Pour trouver de l’inspiration avec les fruits et légumes de saison, rendez-vous sur le site lesfruitsetlegumesfrais.com.

Dresser une jolie table

Pour que passer à table soit un réel plaisir, prenez le temps de dresser une jolie table. Cela ne veut pas dire que cela doit être fait à chaque repas, ni que vous devez sortir le grand jeu. Mais prenez le temps de mettre de jolies assiettes, de bien placer vos couverts, pourquoi pas de sortir une nappe et installer un vase au milieu de la table. Créer une atmosphère agréable et cosy vous aidera à passer un bon moment à table, que vous soyez seule ou accompagnée !

Manger en compagnie

Aujourd’hui, nous avons souvent tendance à manger seul, ou devant un écran. C’est bien dommage ! Nous ne sommes alors pas conscient de ce que nous mangeons. C’est dans ces circonstances que l’on peut parfois ne pas avoir la sensation de satiété d’un repas. Nous pouvons alors manger plus que ce dont notre corps a réellement besoin. Ainsi, essayez au maximum de vous entourer de personnes pendant vos repas et surtout de décrocher de vos écrans pour vous concentrer sur ce que vous mangez. La convivialité du repas aide à passer un bon moment à table, et donc à toujours garder du plaisir à manger !

Un rééquilibrage alimentaire consiste donc à reprendre de bonnes habitudes dans son assiette. Favorisez les légumes, légumes secs et féculents complets, tout en ne vous interdisant rien ! L’important est surtout d’écouter son corps, et de ne pas se forcer à manger plus que sa faim. Un grand merci à Gaëlle LACOSTE, diététicienne nutritionniste aux Herbiers pour ses conseils lors de la rédaction de cet article ! Découvrez notre article sur les fruits et légumes exotiques : les superpouvoirs santé !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.