fbpx

L’entrepreneuriat féminin et la lutte contre les inégalités

Nous constatons aujourd’hui massivement que les inégalités salariales entre les hommes et les femmes persistent. Parallèlement à ce constat, nous pouvons voir que de plus en plus de femmes se lancent dans l’entrepreneuriat. Serait-ce leur façon de lutter contre ces inégalités ?

Nous pouvons voir qu’un certain nombre de femmes hésitent à se lancer dans l’aventure . Ceci s’explique notamment par des questions pratiques, aujourd’hui encore, le rôle de la mère est très présent dans la société. En effet, il est difficile pour de nombreuses personnes de comprendre qu’une mère puisse vouloir faire carrière. Un autre frein à ces femmes correspond au déficit de l’image de la femme, beaucoup d’entreprises par exemple ont plus de difficultés à faire confiance à des femmes et les jugent comme moins expérimentées. C’est pourquoi sans créer sa propre entreprise un certaine femmes ne parviennent pas à accéder à des postes à hautes responsabilités. Néanmoins, chaque année en France, près de 20 000 femmes se lancent dans l’entrepreneuriat malgré les nombreux préjugés dont elles peuvent être victimes.

Différentes formes d’accompagnement

Pour favoriser la réussite de ces femmes entrepreneuses, il existe de nombreux tremplins. Tout d’abord, des concours leur sont réservés afin de leur donner plus de visibilité dans le monde de l’entreprise. C’est par exemple le cas de celui organisé par le site Madame Le Figaro : Business is My Business. Ensuite, des aides financières sont également mises en place. Enfin, on trouve un large panel de réseaux d’entraide aussi bien sur des questions pratiques, que sur le travail en lui-même ou tout simplement le soutien entre pairs.

Des femmes inspirantes

Cette vague de femmes entrepreneuses est aussi encouragée par de nombreuses autres femmes qui ont réussi.  Nous entendons de plus en plus parler de ces femmes comme Mathilde Lacombe avec Birchbox, Julia Bijaoui avec Frichti ou encore Céline Lazorthes avec Leetchi.

La possibilité d’avoir sa propre entreprise est donc un moyen de lutter contre les inégalités salariales pour nombre de femmes. Mais cela reste pour beaucoup d’entre elles et d’autres encore, un moyen de s’épanouir dans un domaine qui les passionne.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.