fbpx

Le soutien-gorge : une révolution pour les femmes

Aujourd’hui, le soutien-gorge est une normalité sociale et pratiquement toutes les femmes en possèdent dans leur armoire. Cependant, cela n’a pas toujours été le cas et de nombreux dérivés ont vu le jour avant que le soutien-gorge ne fasse son apparition dans le monde moderne. Découvrez l’histoire du soutien-gorge et son évolution.

L’ancêtre du soutien-gorge : le corset

Dès l’Antiquité, les femmes sont à la recherche d’une façon de maintenir leur poitrine. La plupart d’entres elles ne portent qu’un simple morceau de lin maintenant leurs seins.

L'Antiquité et l'affirmation du corps féminin.
Des sous-vêtements selon les époques

Il faut attendre la Renaissance pour que le corset voit le jour. Celui-ci est une création espagnole dont le rôle est de donner une image de perfection et de droiture au buste féminin. Très apprécié au sein de la noblesse, celle-ci le porte sous ses différentes tenues. 

Sous Louis XIV, le corset subit quelques modifications : en effet il est plus serré à la taille le rendant ainsi guindé et très inconfortable pour ses utilisatrices.

Par la suite, de nombreuses améliorations sont effectuées sur le corset. Cependant, celui-ci n’apporte toujours pas le confort nécessaire à la femme.

La fin du dix-neuvième siècle est donc une époque de changement où de nouvelles innovations voient le jour tel que le soutien-gorge.

Le soutien-gorge, un changement radical dans le quotidien des femmes

Le soutien-gorge surnommé aussi « maintien gorge » fait son apparition pour la première fois en 1889 lors d’une exposition universelle à Paris. Sa créatrice, Hermine Cadolle, ouvrière féministe et révolutionnaire, dit vouloir apporter à travers sa création un confort dont les femmes sont privées depuis longtemps. Son modèle surnommé “Bien être” le voici : un corset coupé en deux sous la poitrine. Enfin, les femmes voit un espoir d’avoir un sous-vêtement innovant et plus confortable.

Le soutien gorge "Bien-être"
Le soutien gorge “Bien être”

Connaissant lui aussi de nombreuses amélioration et dérivés, le soutien-gorge remplace progressivement le corset dans le courant du XIX et XXème siècle où les idées féministes se font de plus en plus présentes.

Il ne connait cependant qu’un véritable essor à la fin des années 1920. Conçu, en soie, mousseline, en batiste, ou encore en rayonne à partir des années 1930, il reste cependant onéreux et peu de femmes peuvent se permettre de s’en offrir.

Pendant de nombreuses années, ce sous- vêtement de luxe connait des arrangements le rendant ainsi encore plus agréable.

Dans les années 1970, le soutien-gorge, se démocratise et a pour but d’offrir un maximum de confort et de répondre aux besoins de la femme sans pour autant avoir de connotations « sexy ».

L'évolution impressionnante du soutien-gorge entre le XIXème et XXème siècle
Evolution du soutien-gorge du XIX au XXème siècle

Plus de quatre siècles se sont écoulés pour que la femme connaisse le confort d’un sous-vêtement. Des générations de femmes ont connu la douleur des corsets, en espérant un jour que cela changerait.

On peut donc dire que le soutien-gorge est une innovation qui a changé le quotidien d’un millier de femmes, donnant ainsi une petite touche de féminisme et une certaine liberté au corps des femmes.

A lire aussi : Le corset, instrument de torture porteur de féminisme

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.