fbpx

Le Philotimo : un concept pour réconcilier l’humanité ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Le Philotimo, un concept de sagesse venu de Grèce

Originaire de Grèce, le Philotimo est un concept où sagesse et humanisme se conjuguent avec harmonie. Complexe à définir, ce terme occupe une place primordiale au sein de la société grecque. Dans un monde en proie à ses divisions plurielles, faire preuve d’altruisme demeure plus que jamais nécessaire. À travers nos actes, nous pouvons faire bouger les lignes et assurer le bien commun. Découvrez sans plus attendre cette philosophie de vie venue du pays de Socrate et de Platon.

« Philotimo fait partie de l’essence d’être grec. Pour un Grec, Philotimo est comme respirer. Un Grec n’est pas un grec sans cela. Il pourrait aussi bien ne pas être en vie. »

Citation du mathématicien grec Thalès.

Qu’est-ce que le Philotimo ?

Venu de Grèce, le Philotimo est un concept intraduisible aux définitions multiples. Cependant, tous s’accordent à dire que cette expression fait partie de l’identité grecque. En ce sens, le terme laisse libre cours à l’imagination des individus avec de nombreuses interprétations possibles.

Mais que désigne-t-il ? Sur un plan étymologique, il signifie « l’amour de l’honneur ». Néanmoins, ce mot englobe plusieurs valeurs avec, en substance, cette idée de faire le bien commun. Altruisme, bienveillance, courage, décence, fiabilité, intégrité, respect et sens du devoir. Telles sont les manifestations de ce concept unique qui a traversé le temps tout en soudant le peuple grec durant ses nombreuses épreuves. Autrement dit, le message à retenir serait le suivant : agissez à votre humble niveau sur ce qui vous paraît juste et écoutez votre cœur. Le tout, de manière désintéressée afin de servir au mieux votre communauté.

Véritable institution sociale, le Philotimo constitue la plus grande vertu à avoir dans la société grecque. Un bel idéal à atteindre mais quid dans les faits ? En effet, dans un monde actuellement divisé et en proie à ses doutes, peut-il néanmoins se frayer une place dans notre société ?    

« Faire Philotimo » : un antidote pour recoudre le lien social ?

Hélas, le diagnostic de notre époque est sans appel : nous vivons dans un monde sclérosé et de plus en plus replié sur lui-même. Face à ce constat alarmant, le Philotimo intervient comme un remède pour contrer ce délitement ambiant. En ce sens, cette philosophie de vie a démontré son efficacité au fil des siècles tout en fortifiant le peuple grec.

Historiquement, cet art de vivre venu de Grèce est loin d’être une chimère incongrue. Bien au contraire. Durant la Grèce antique, chaque habitant avait pour mission de veiller au bien-être d’autrui afin de renforcer la cohésion de la communauté. Le tout, dans un souci d’entraide et de partage. De ce fait, cet état d’esprit humaniste a permis à la population d’affronter les nombreuses épreuves de l’Histoire. Citons les invasions étrangères avec notamment l’Empire ottoman ou plus récemment la crise économique grecque qui a profondément abîmé le pays. Face à ces revers, le Philotimo fut le ciment qui a permis à la population grecque de tenir debout grâce à la solidarité illimitée entre les habitants.

Vous l’aurez compris, la portée universelle du Philotimo en fait un antidote idéal pour (re)créer les liens entre les individus. Que nous soyons Grecs ou non. En tant qu’être humain, nous avons chacun la possibilité de diffuser le bien autour de nous. Pour ce faire, découvrez sans plus attendre nos enseignements pour « faire Philotimo ».

De l’importance du Philotimo : les principaux enseignements à retenir

1 – Acceptez d’aider autrui sans attendre en retour

Dans une époque de plus en plus individualiste, cet enseignement peut sembler dérisoire voire contradictoire avec les valeurs de notre société. Néanmoins, sachez que cette mentalité reflète votre grandeur d’âme. Toutes les relations humaines ne sont pas transactionnelles. En montrant cet altruisme désintéressé, vous faites honneur à votre personne mais aussi votre entourage.  

2 – Suivez votre cœur et agissez sur ce qui vous semble juste

Entre le bien et le mal, la frontière semble ténue à tel point que nous refusons d’agir par peur. La crainte de l’autre ou d’être trahi. En ce sens, n’ayez pas peur de vous tromper. Faites confiance à votre cœur : il vous dira ce qui est juste. Ne craignez pas les possibles revers et prenez le risque « d’être humain » tout simplement !

3 – Soyez fier de vos propres actions

N’ayez pas à rougir de vos actions en faveur d’autrui ! En effet, gardez à l’esprit que vos actes (r)amènent du sens à l’intérêt général. Raisonnez en ces termes : dites-vous qu’à travers votre action, vous contribuez à renforcer le bien commun. En partant de ce postulat, il n’y a rien de plus gratifiant que de ressentir la joie d’autrui à la suite de notre geste.

4 – Comportez-vous avec respect et humilité

Chaque mot ou geste illustre chez autrui qui vous êtes et les valeurs qui vous guide. En ce sens, mal se comporter reviendrait à jeter l’opprobre sur vous mais aussi tout votre entourage d’après le Philotimo. Pour résumer, gardez la tête froide et agissez de manière réfléchie et humble.

« Écoute ton cœur. Il connaît toute chose, parce qu’il vient de l’Âme du monde, et qu’un jour il y retournera. »

Citation extraite du livre L’Alchimiste de l’écrivain brésilien Paolo Coelho.

En ce sens, ces mots résument avec brio l’esprit du Philotimo. Autrement dit, un art de vivre qui élève tous les individus avec humanisme et sagesse. Ceci, bien au-delà des frontières de la Grèce : un concept à suivre.

Laisser un commentaire