fbpx

Le Parcours Saint Germain fleurira à partir du 23 mai

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Parcours Saint-Germain 2019

Le Parcours Saint Germain, haut moment de l’art contemporain intra-muros de Paname, fera son vernissage le 23 mai et terminera ses artistiques festivités le dimanche 2 juin. Cette année, de nouveaux artistes venus de tous horizons pour aimer Paris, auront l’occasion de transformer notre lèche-vitrines ordinaire en s’exprimant sur le thème de la fleur.

Le Parcours Saint Germain est devenu le rituel agréable où l’art contemporain s’échappe des galeries pour s’installer dans les boutiques du quartier Saint Germain. Assemblant avec amitiés et surprises la mode à l’art, les hôtels à l’art, les cafés à l’art, ce parcours redonne envie de gambader de boutique en boutique, de s’arrêter et de repartir, pour voir.

Voir l’art ailleurs et donc autrement. Voir aussi les boutiques autrement éclairées, autrement mises en scène, autrement accompagnées. Elles le seront sur le thème de la fleur, et les artistes auront l’occasion d’en explorer les thèmes et les symboles, les formes et les couleurs, les bouquets et les fanures.

Lors du vernissage, ne faites pas les cuisinières à domicile : sortez et profitez des rencontres et des performances aériennes qui démarreront au pied de l’église à 18h. Vous verrez les foules s’attrouper (pour changer), les Parigots se mélanger aux touristes (pour changer), et surtout de l’art exploratoire et temporaire éclater aux travers des rues du parcours jusqu’au-dedans des boutiques, parfois caché.

Par Bénédicte

La femme française en quatre clichés
Actu société

La femme française en quatre clichés

Toujours élégante et stylée, libérée sexuellement, mince en mangeant tout ce qu’elle veut… les stéréotypes sur la femme française sont nombreux. A l’international, ce mythe fait vendre des centaines de milliers d’ouvrages et de magazines. Décryptage de ces clichés étrangers sur la femme française.

Lire la suite »

Laisser un commentaire