fbpx

Le clitoris peut-il perdre sa sensibilité à cause des sextoys ?

Sextoy : bon ou faux ami ?

Nous sommes désormais sûr.e.s que la branlette ne rend pas sourd mais une autre affabulation plane au-dessus de nos joujoux vibrants préférés. À force de trop utiliser des sextoys, le gland du clitoris finirait par perdre sa sensibilité et ne plus procurer aucun plaisir. Réalité ou simple légende urbaine ? Ô Magazine a mené son enquête.

L’utilisation quotidienne de sextoy peut-elle désensibiliser le clitoris ?

Selon une étude publiée par l’IFOP, en 2019 près d’une française sur deux (soit 43%) avoue avoir déjà utilisé un vibromasseur. Depuis le premier Rabbit ou encore le premier Womanizer, la vente de sextoy s’est largement démocratisée et il y en a désormais pour tous les goûts comme Jive, cet oeuf vibrant connecté de la marque We-Vibe. Même à distance, on peut prendre son pied et les risques de devenir accro peuvent vite s’intensifier, mais le clitoris peut-il perdre sa sensibilité à cause des sextoys ? 

Pour vous donner une idée, les vibromasseurs classiques envoient au clitoris entre mille et dix mille tours par minute. Un effet agréable mais qui peut endolorir voire désensibiliser le clitoris au bout de 5 à 10 minutes d’utilisation. Selon la sexologue Carole Martinez : « Une désensibilisation peut apparaître quand l’organe est stimulé de façon intensive et répétitive. Ainsi, on remarque que les femmes utilisant des sextoys avec vibrations auront besoin d’en augmenter la puissance pour parvenir à l’orgasme. »

Sextoy : bon ou faux amis ?
J’ai foutu où mon sextoy ?

Le sextoy : bon ou faux ami ?

Les vibrations peuvent donc désensibiliser le clitoris et le vagin mais seulement de manière temporaire. En effet, d’après une étude américaine parue dans le Journal of Sexual Medicine en 2009, des scientifiques avaient noté que 71% des femmes n’auraient jamais ressenti d’effets secondaires liés à l’usage d’un sextoy. Elles ne seraient que 16% à avoir ressenti un engourdissement des parties génitales et seulement 0,5% à avoir confié que cela n’avait duré une journée ou plus. 

« Il n’existe aucune preuve empirique que l’utilisation de vibro puisse causer une désensibilisation sur le long terme du clitoris »

Nan Wise, neuroscientifique et sexologue, contactée par le HuffPost US.

Soyez rassurées, votre clitoris ne risque pas d’être engourdi à tout jamais. En cas de perte de sensibilité, la meilleure des solutions est de laisser son corps se reposer pour qu’il se détache naturellement de la sensation de vibration que procure un sextoy. Comme l’a expliquée la sexologue Carole Martinez : « notre corps et notre cerveau retiennent les sensations et s’y habituent très vite. » 

Néanmoins, si le problème persiste, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin. Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue, préconise de ne pas utiliser des sextoys qui ont une trop grande intensité vibratoire : « le clitoris s’habitue à avoir de telles vibrations pour déclencher l’orgasme, après si elles n’ont pas cette vibration très intense, les choses ne se passeront pas bien. » Pour cela, vous pouvez régler l’intensité de votre jouet ou l’envelopper dans un tissus. N’oubliez pas de bien le nettoyer après chaque utilisation notamment avec de l’eau et un antiseptique.  

Sextoy : bon ou faux ami ?
Et si je faisais une pause vibro ?

Peut-on devenir accro aux sextoys ?

Si pour la gynécologue californienne Sherry Ross l’utilisation d’un sextoy est le moyen le plus efficace d’avoir un orgasme et qu’il n’y a pas vraiment d’abus possible, il est tout de même conseillé de surveiller votre usage de sextoys surtout si vous sentez que cela empiète sur votre quotidien. 

« Certaines personnes qui ont du mal à réguler leurs émotions peuvent utiliser le sexe comme moyen principal de gérer leurs difficultés, ce qui peut développer des habitudes de comportements sexuels incontrôlables. » 

Nazanin Moali, sexologue.

Si votre sextoy vous isole de votre vie sociale, commence à remplacer votre partenaire ou encore vous met en retard au boulot, il est peut-être temps de consulter un spécialiste. La manière dont on a l’habitude de se masturber peut, sur le long terme, créer une sorte de routine. Il est donc préférable de varier ses méthodes pour ne pas se retrouver enfermée dans un schéma. 

Même si le sextoy est de plus en plus utilisé par les femmes, et ce à tous les âges, il ne se substitue absolument pas à un rapport sexuel avec un être humain. Il ne remplace personne, il ajoute juste une possibilité à votre sexualité.

Marie B.

Diplômée d'un master MEEF et création numérique, je travaille comme rédactrice pour le journal de la ville de Raismes. Curieuse de tout, je suis passionnée d'écriture et de photographie. Mes domaines de prédilection sont l'actualité et la sexualité.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.