” Deux café et un suspendu “, phrase étrange qu’on peu cependant entendre régulièrement dans les salon de thé, bars et autres cafés de dizaines de villes française. On vous explique tout sur ce mouvement solidaire simple et concret. 

Le “caffè sospeso” ou “café suspendu”, est une démarche solidaire envers les plus démunis née à Naples durant la seconde guerre mondiale. Elle consiste à commander un café et à en payer un de plus afin que quelqu’un dans le besoin puisse en profiter, cette tradition fait même l’objet d’une “journée du café suspendu” depuis 2011.

C’est en 2013 avec le mouvement des indignés que le concept s’est importé en France, s’élargissant par la même à ” la baguette en attente ” ou encore la ” soupe en attente “. Si la démarche a séduit dans les premier temps, profitant de l’élan d’enthousiasme inhérent à toute nouveauté, l’engouement s’est malheureusement rapidement essoufflé, probablement à cause d’un large manque de communication.

Il s’agit donc d’effectuer un geste solidaire discret mais concret, peu couteux et ne demandant pas d’effort particulier, qui pourra profiter aux personnes dans le besoin et en cette période hivernale, tout le monde devrait pouvoir se réchauffer et le coeur et le corps autour d’un café bien chaud. Cette initiative permet aussi aux plus démunis de sortir de la spirale de solitude dans laquelle ils sont souvent enfermés malgré eux.

Si l’idée vous séduit, et j’espère que ce sera le cas, n’hésitez pas à vous renseigner sur les enseignes partenaires de cette initiative dans votre ville. Et n’oubliez pas que ce petit geste qui ne vous engage à rien, fera le bonheur de quelqu’un de sans doute moins chanceux que vous.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.