fbpx

L’anneau thermique : la contraception masculine avance

l'anneau thermique : la contraception masculine avance

Lorsque l’on évoque la contraception, on pense évidemment à la pilule, au stérilet, à l’implant ou au patch. Mais saviez-vous qu’il existe des méthodes de contraception masculine ? Et non, nous ne parlons pas de préservatif ou de la méthode du rejet, mais bien de l’anneau thermique. On vous explique ce que c’est.

En France, de nombreuses femmes emploient une contraception dite féminine pour se protéger d’une grossesse. On parle de 70% d’entre elles contre seulement 15% qui utilisent le préservatif. Cependant, nous sommes forcés d’admettre que cela semble étrange. En effet, les hommes contrairement aux femmes, sont fertiles de la puberté jusqu’à leur mort et tous les jours de leurs vies. Pourtant aujourd’hui, la contraception est surtout perçue comme une responsabilité féminine plutôt que masculine.

Cette méthode visant à empêcher une grossesse non désirée à la suite d’un rapport sexuel, propose néanmoins un nombre important de moyens. Malheureusement, la construction sociétale actuelle fait barrage à l’idée d’une meilleure répartition des responsabilités contraceptives. Effectivement, les hommes ne se sentent que très peu concernés tant leurs choix sont restreints. De plus, l’opinion générale à ce sujet tend vers une vision conservatrice et renforce les préjugés préétablis. Il est souvent question d’une virilité perdue, de démasculinisation ou d’effets trop indésirables pour les hommes. Or, il y a bien des méthodes contraceptives masculines efficaces et peu contraignantes dont beaucoup ignorent l’existence.

L’anneau thermique d’Andro-Switch

Bien que cela ne soit pas l’unique méthode contraceptive masculine, l’anneau thermique reste un moyen très efficace pour éviter une grossesse. Aujourd’hui, il est estimé à un taux de réussite à 99%. Ce dernier, propose une approche qui n’a pas de répercussions sur le corps et ne fait l’objet d’aucun effet indésirable. Les testicules sont excentrés du corps pour une raison simple : leur température doit être inférieure à celui-ci pour produire des spermatozoïdes. Dès lors qu’elles sont plaquées contre ce dernier, leur conception s’interrompt.

Ce petit anneau en silicone permet un maintien testiculaire dit « en position haute ».  En effet, loin d’être un outil de torture, l’anneau thermique élastique entoure la verge et le scrotum pour retenir les testicules dans cette posture. Cette dernière est tout à fait naturelle puisqu’une partie de ces zones génitales est déjà interne. Ainsi, cette position bien plus familière aux hommes qu’on ne le croit, permet d’obtenir une température de 37°C, arrêtant alors la production des spermatozoïdes.

En quoi ça consiste ?

Ce dispositif nécessite d’être porté une quinzaine d’heures par jour pour être efficace. De plus, les spermatozoïdes ne sortent que trois mois après leur constitution initiale. Ce qui signifie donc que cette méthode commence à agir, seulement trois mois après sa mise en place. Pour attester de son efficience, on doit avoir recours à un spermogramme. Réalisable dans beaucoup de laboratoires français, il permet d’évaluer le nombre de spermatozoïdes afin de vérifier s’ils sont bien inférieurs au seuil contraceptif.

L’anneau thermique est une méthode réversible dont l’arrêt est simple. Au bout d’environ six mois après son interruption, les capacités de reproduction reviennent à leur aptitude initiale. De plus, il est important de préciser qu’il n’engendre aucun changement dans votre mode de vie. On a tendance à imaginer que cela signifie une perturbation au niveau de l’érection ou plus simplement pour faire pipi, or ce ne sont que des préjugés. D’autre part, l’anneau thermique est biocompatible, il ne contient aucun additif et est réutilisable.

Pourquoi il faut le connaître

Malgré nos avis culturels défavorables à l’idée de remonter nos testicules, cette méthode est une véritable avancée. De plus, un homme qui utilise la contraception ne renie pas ce qui le constitue ou l’image qu’il se fait de lui-même. Malheureusement, encore aujourd’hui trop peu sont informés, ce qui crée des réactions d’ignorance et de peur. Pourtant, les charges et les responsabilités, liées à la contraception, doivent être partagées et équitables entre les partenaires. Ainsi, en agrandissant l’offre sur le marché contraceptif masculin, on permet à l’homme de gérer lui aussi sa reproduction. Tout comme on réduit celles sûrement trop oppressantes des femmes.

L’anneau thermique est donc un moyen dont tout homme devrait connaître l’existence et qui devrait faire l’objet d’une discussion dans un couple. Évidemment, c’est un choix individuel cependant il est important de se rappeler qu’une grossesse survient de la rencontre entre deux individus. Ainsi, parlez-en à votre conjoint et faites-lui découvrir ce procédé qui peut vous apporter à tous les deux.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.