La vanille dans tous ses états !

La vanille, subtile épice de la famille des orchidées nous vient tout droit du pays des Conquistadores : le Mexique. Cette fleur à l’allure exotique rafle la palme sur le plan gustatif, devenant la plus estimée des grands chefs et apportant aux mets un supplément d’âme. Tour d’horizon des maîtres pâtissiers ayant sublimé la “vaina” comme il se doit, à travers une floraison de créations.

Quand la vanille s’offre un écrin bucolique et onirique chez Yann Couvreur

Le leitmotiv du créateur ? Briser les codes de la pâtisserie perçue comme un luxe, en mettant la finesse et la gourmandise à la porté de tous. Désormais, l’art sucré côtoie la délicatesse et le raffinement, avec pour noyau dur : le naturel et la saisonnalité.

Le millefeuille à la vanille de Madagascar s’avère être le dessert signature du fin gastronome, le hissant sous le feu des projecteurs,  alors qu’il officiait au Prince de Galles. Il est certain que cette épice occupe dorénavant une place de choix parmi l’éventail de douceurs sucrées.

crédit photos : Yann Couvreur

Les crush de la rédac’ :

  • Le cultissime millefeuille composé de tuiles à la farine de sarrasin et d’une crème diplomate vanillée. La cerise sur le gâteau : ce bijou sucré est préparé à la minute, pour jouer à fond la carte du direct et délivrer une création unique en son genre. Son prix : 10 euros.
  • On fait ensuite escale à la Réunion avec un flan à la vanille bleue. Cette remarquable pépite noire apportera caractère à ce dessert élaboré à partir d’une crème onctueuse et d’une pâte feuilletée. Son prix : 3,80 euros.
Crédit photos : Yann Couvreur

Quand la vanille se fait une place à Tahiti chez Les Rêves de Lucie

Si vous êtes résident ou même de passage à Tahiti, ne manquez pas Les Rêves de Lucie, une pâtisserie qui vaut le détour. A la tête de la brigade, un frenchy : Alan Gonzalez, dont le style mêlant justesse et féminité puise ses sources de son passage au Meurice aux côtés du chef Cédric Grolet.  Le tour de force d’Alan Gonzalez demeure sa capacité à lier richesses locales et élégance à la française, dans une avalanche d’œuvres artistiques, légères et exotiques.

Crédit photos : Alan Gonzalez

Vous fondrez pour la perle 100% vanille de Tahiti. Véritable trompe-l’œil à l’exquise nuance irisée et à la pureté sans précédent, qui cache en son centre des surprises de haute voltige. Vos papilles seront aussi émoustillées par la pavlova vanille, ananas, passion ou le galet vanille, caramel, noisette.

Crédit photos : Alan Gonzalez

Quand la vanille se pare de son plus bel apparat avec Philippe Conticcini.

Pâtissier chevronné à la reconnaissance internationale et aux titres multiples, Philippe Conticcini est de nos jours considéré comme un pilier de la gastronomie française. Au sein de sa boutique Gâteaux d’émotions Paris, la vanille sublime des classiques, à l’image du flan ou du millefeuille.

Néanmoins, le maître des arts sucrés met la vanille sous les spotlights dans un entremet tout vanille : le pur vanille. Pour ravir vos papilles, une cascade de textures, entre mousse, crémeux et croustillant. Son prix : 11,90 euros.

Crédit photos : Philippe Conticcini

Avec ces douceurs, embarquement immédiat pour de délicieux moments d’évasion en toute tranquillité.

A lire aussi : le salon de la pâtisserie et des bijoux sucrés qui nous font rêver…

Marion Tabard

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.