fbpx

La Pride : marchons unis et avec fierté

la Pride : marchons unis et avec fierté

Le mois de juin c’est le moment de brandir son Rainbow flag et de marcher fièrement aux côtés de la communauté LGBTQI+. Pour ceux qui l’ignorent, la Pride c’est avant tout de l’amour et de la solidarité. On revient avec vous sur cet événement symbolique qui a changé des vies.

La Pride, lutte depuis plus d’un demi-siècle contre les discriminations et les violences que subissent les communautés LGBTQI+. Habituellement, le mois de juin est le Pride Month, durant lequel des manifestations se déroulent dans de nombreuses villes du monde entier. Cependant, cette année, dans les conditions sanitaires actuelles, elles ne pourront avoir lieu.

La Pride, l’histoire d’une révolte

La communauté LGBT (nom donné à ce moment-là) était victime d’acharnement de la part des policiers. Bien que cela puisse en étonner certains, c’était encore le cas dans les années 60-70. En effet, aux États-Unis les bars connus pour être fréquentés par la communauté étaient pris pour cible ce qui donnait bien souvent naissance à des confrontations musclées où la violence règne. Le 28 juin 1969 un bar de Stonewall Inn, dans la ville de New York est pris d’assaut. Cependant, cette descente policière n’eut pas le même destin que celles qui l’ont précédé. Les clients présents ne se sont pas soumis aux demandes des forces de l’ordre et se sont révoltés contre cette haine injustifiée. Un mouvement de rue est né et les passants ont rejoint la cause forçant la police à abandonner l’opération.

Un an plus tard, le 28 juin 1970 le Gay Libération Front, une association LGBT américaine, organisa une marche en commémoration de l’événement survenu auparavant. Ce fut le début de la Gay Pride annuelle aux États-Unis. En France et ailleurs, le mouvement suivit en 1971 pour découler par la suite sur l’instauration d’un réel événement. Tout d’abord en 1977 puis surtout dans les années 80.

Ses revendications

Même si le combat dure toute l’année pour la communauté LGBTQI+, la Pride est l’un des événements majeurs. Durant celle-ci, leurs revendications sont manifestées, des demandes légitimes pour des personnes tout aussi dignes que les autres. Il est question de respect des droits humains et d’égalité pour tous. Un refus catégorique des discriminations, du harcèlement et des violences dont ils font l’objet. C’est aussi la possibilité pour tous de lutter contre le sentiment de solitude et le rejet. On en profite pour informer les populations afin de réduire les LGBTQI+ phobies qui ne sont pas tolérables.

Cependant, la marche des fiertés a pour particularité de ne pas être seulement une manifestation revendicatrice mais aussi d’être festive. En effet, la joie, les couleurs, la musique et la fête sont au rendez-vous. La Pride célèbre de nombreuses valeurs essentielles à nos sociétés comme l’amour, la solidarité ou le respect. Elle dévoile la diversité en rappelant que nous avons tous notre propre orientation sexuelle et identité de genre. Elle nous encourage à nous accepter nous-même et les autres. De plus, c’est un événement qui donne de la visibilité à la communauté mais aussi et surtout aux valeurs qu’elle prône.

Ce que la Pride a permis

La Pride a donné lieu à de grandes avancées pour la communauté, telle que la pénalisation juridique des propos et la violence LGBTQI+phobe. Elle leur a permis d’accéder au PACS, à l’adoption et au mariage ce qui jusque-là n’était pas le cas. La Pride a aussi permis de démocratiser des lieux de rencontre LGBTQI+ tel que des bars ou des boîtes de nuit. Ce qu’on constate surtout, c’est l’ouverture d’esprit de la population que cela à créer au fil des années grâce à une participation grandissante à l’événement, tout individu confondu. Cependant, elle n’a pas fini de faire progresser nos mentalités qui doivent encore à ce jour s’améliorer. Enfin, cet événement a démocratisé la représentation des LGBTQI+ dans l’audiovisuel, les médias et au sein des personnalités publiques.

Malgré toutes ces évolutions, la société dans laquelle nous grandissons a ses défaillances dont nous devons prendre conscience. Les changements sont réels mais leurs venues semblent parfois tardives au milieu d’esprits qui se revendiquent ouverts. On pense notamment à l’accès au don du sang pour les LGBTQI+ qui n’est réapparu que très récemment en 2016.

La Pride est donc un événement unique qu’heureusement nous retrouvons chaque année. Malgré son absence en ce mois de juin, il est important d’exprimer les valeurs qu’elle représente et de s’envoyer de l’amour. En effet, si elle a déjà apporté beaucoup, il est essentiel de rappeler que cela n’est pas encore suffisant.

Tous ensemble pour l’égalité, le respect et l’amour !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.