fbpx

Où sont les Asiatiques dans les médias ?

Où sont les Asiatiques dans les médias ?

Souvent considérée comme une minorité modèle pour ses valeurs, on constate que la communauté asiatique s’inscrit au banc des absents dans les médias. Avec un nombre faible de personnes asiatiques présentes dans les postes clés. Cependant, on dénote depuis quelques années des améliorations sur la question mais dans quelle mesure ? Analyse.

Tordre le cou aux clichés

« Il n’y a pas une seule façon d’être une femme asiatique. Je suis heureuse que notre culture ait finalement une discussion sur, comment l’identité asiatique est représentée et portraiturée, et je vois ce défilé comme ma contribution personnelle à ce sujet. »

Citation de Claudia Li, créatrice de mode originaire de Nouvelle-Zélande. Des propos tenus dans le cadre de la Fashion Week à New York le 9 septembre dernier pour présenter sa collection printemps-été 2019.

35 mannequins, tous d’origine asiatique, ont défilé pour celle qui a acéré ses griffes chez JW Anderson au début de sa carrière. D’après le site Internet de la jeune femme, son travail consiste à « peindre une histoire afin d’exprimer des émotions et des expériences abstraites à travers une collection tangible avec des sentiments personnels ».

Avec ses créations inspirées des soieries traditionnellement asiatiques de son enfance passée en Nouvelle-Zélande, Claudia Li veut à travers son œuvre briser les clichés sur les Asiatiques. Comment ? Avec la diversité comme talisman pour repousser l’ignorance de certains. En partant de ce postulat, la créatrice de mode entend gommer les nombreux stéréotypes. Des exemples ? La communauté qui réussit dans les études. Discrète. Obéissante. Dans la retenue. Toujours en quête d’appartenance car ne sentant jamais légitime…

En définitive, l’artiste évacue ces considérations : « Nous avons tous des personnalités différentes. Il y a des filles asiatiques qui écoutent de la punk, d’autres du hip-hop. »

L’exemple du film Crazy Rich Asians

Dans un tout autre domaine, le film américain Crazy Rich Asians du réalisateur Jon M. Chu, qui sortira en octobre prochain sur nos écrans français, joue sur les multiples clichés affublés à la communauté asiatique.

Le casting 100% asiatique apporte une touche d’originalité dans un monde qui a tendance à préférer ce qui est lisse et prévu d’avance. Avec des personnages hauts en couleur qui n’hésitent pas à affoler le curseur de l’humour.

L’histoire d’amour entre Rachel et son petit-ami Nick est le point de départ de cette comédie romantique. Avec de nombreux moments, drôles et tendres. Telle une célébration d’une communauté qui veut tordre le coup aux critiques souvent martelées à son endroit. Le film est un vrai panorama qui a pour mérite de montrer la richesse du cinéma asiatique actuel au grand public. En somme, un auditoire toujours avide d’insuffler une touche d’exotisme à son existence par le prisme de la fiction.

Depuis la sortie du film sur le territoire américain en août dernier, le long-métrage a engrangé des recettes estimées à 136 millions de dollars au box-office. Cette réussite est la preuve que les spectateurs veulent du changement et de la diversité. Sans se « brider » dans ses choix. Car quand le talent est présent, cela n’est jamais le fruit du hasard ou d’une quelconque origine. (Le jeu de mot était facile, on vous le concède…)

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.