fbpx

La perte de cheveux chez les femmes : que faire ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
perte de cheveux femme

Ne soyez pas étonné d’apprendre que les femmes ne sont pas épargnées par l’alopécie androgénétique ou plus connue sous le nom de calvitie. Cependant la calvitie chez les femmes est beaucoup moins connue que celle des hommes puisqu’elle ne s’exprime pas de la même manière. En effet, l’homme peut devenir chauve, notamment sur le dessus du crâne alors que chez la femme, on notera une forte perte de densité sans pour autant faire partir l’ensemble des cheveux. Qu’est-ce qui cause la calvitie chez les femmes ? Alors, en tant que femme, que faire lorsque vous êtes atteinte de la calvitie ? Nous vous dévoilons ici dans cet article, les causes possibles de la calvitie chez les femmes et quelques actions préventives comme curatives pour lutter contre.

Qu’est-ce qui cause la calvitie chez les femmes ?

La calvitie chez les femmes est une réalité quotidienne qui touche plus d’une femme de 50 ans sur 5. Elle commence par l’affinement et la perte continue de cheveux, entraînant ainsi la perte de la densité de votre chevelure.

À un stade avancé, vous trouverez certains endroits de votre cuir chevelu qui seront dégarnis de cheveux. En tant que femme, votre calvitie a plusieurs origines. Les plus connues de ces origines sont :

– Les androgènes, ou les hormones masculines. Oui chaque femme en possède mais à plus faible teneur que les hommes. Plus être plus exact, c’est la sensibilité d’origine génétique aux androgènes. 
– le stress

– la grossesse (à cause des fluctuations hormonales avant ou après les grossesses)

– votre style de coiffure (les tresses serrées ou les queues de cheval)

– des dérèglements hormonales encore appelées hyperthyroïdie

– la ménopause …

Mesdames, que faire alors face à la calvitie ?

Le traitement grâce aux médicaments, très efficace contre la calvitie

Le traitement de l’alopécie androgénique à l’aide de médicament est celui qui a fait le plus ses preuves puisque les produits proposés sont soutenus par des études solides.

Le premier point à envisager est un anti-androgène afin de lutter contre la DHT (DiHydroTestostérone). On peut penser à l’androcure pour cela. Cependant, des femmes rapportent des effets secondaires assez troublants. Cependant, toutes ne le vivent pas, la meilleure chose à faire reste d’aller consulter votre médecin. Sans un anti androgène, la lutte sera probablement vaine.


Le minoxidil est un produit pharmaceutique qui vous est proposé pour lutter contre la perte de cheveux, spécialement dans le cas de la calvitie. C’est un liquide que vous appliquez sur votre cuir chevelu. Le minoxidil ralentit la perte de vos cheveux et accélère leur repousse. Mais il faut garder en tête que celui-ci ne traite pas le problème à la racine. Il est très efficace en liaison avec un anti-androgène.

De bonnes habitudes alimentaires, pour une lutte préventive

Les apports en nutriments vous seront d’une grande importance dans la lutte préventive contre la calvitie féminine. Avoir une bonne alimentation équilibrée et variée vous permettra de préserver votre chevelure et de la rendre encore belle. Voici quelques nutriments qui ne doivent pas manquer dans votre alimentation lorsque vous menez cette lutte préventive :

– les vitamines A, B5, B6, B8, E

– la cystine et la méthionine : deux acides aminés soufrés qui stimulent la repousse de vos cheveux

– Le cuivre, le zinc, le sélénium : quelques oligoéléments nécessaires à la croissance du cheveu

En dehors de ces nutriments, vous trouverez aussi des compléments alimentaires qui pourront vous servir d’alternative en cas d’alimentation déséquilibrée.

Cependant, si l’origine est génétique, cela ne sera pas d’une grande aide. Mais cela peut aider à faire face à des effets secondaires lorsqu’on utilise un anti-androgène.

La mésothérapie : une solution aussi efficace contre la calvitie

La carence en certaines vitamines et acides aminés nutritifs cause aussi la calvitie. Ainsi, la mésothérapie intervient dans ce sens pour vous aider à pallier à ce problème. Lors de la mésothérapie, il vous est injecté un mélange de principes actifs dans le derme de votre cuir chevelu dans le but de combler ces carences.

Ces principes actifs contiennent notamment :

– du zinc

– de l’acide hyaluronique non réticulé qui hydrate votre cuir chevelu

– des vitamines du groupe B qui ne sont pas synthétisées par l’organisme. Il s’agit en l’occurrence de l’acide folique qui favorise la repousse et la brillance de vos cheveux, la biotine qui prévient la chute de vos cheveux, la vitamine B6 qui contribue à la synthèse des acides aminés composant la kératine qui est indispensable à vos cheveux

On voit des résultats intéressants sur certaines personnes.

La greffe de cheveux et le traitement au laser à basse intensité : deux alternatives salutaires à la calvitie chez les femmes

La greffe de cheveux est aussi très efficace contre la calvitie chez les femmes. Dans un contexte de greffe de cheveux, on vous prélève des cheveux et on les réimplante dans les endroits de votre cuir chevelu qui n’en ont pas ou qui en ont beaucoup moins. Les résultats de la greffe de cheveux sont évidents et sont définitifs.

Vous trouverez plusieurs traitements non chirurgicaux contre la calvitie chez les femmes dont le traitement au laser à basse intensité. Dans ce cas, votre médecin se sert du laser pour booster l’apport de sang à votre cuir chevelu et par la même occasion, permettre à vos cheveux de repousser à partir des follicules pileux.                       

Conclusion

La calvitie chez les femmes est une réalité. Vous avez donc plusieurs solutions préventives comme curatives pour contrer la calvitie chez vous en tant que femme.

Si vous ne voulez pas faire traiter votre calvitie par un médecin, vous pourriez aussi opter pour les perruques afin de camoufler votre calvitie.

Laisser un commentaire