fbpx

La permaculture et ses idées reçues

Avez-vous déjà entendu parler de permaculture ? Cette pratique agricole pratiquée par des quarantenaires chevelus dans de vieilles fermes perdues au beau milieu de nulle part. Si c’est l’image que vous avez de la permaculture, vous avez tout faux ! Retour sur les idées reçues de la permaculture, cette pratique bien trop souvent mal expliquée.

Les permaculteurs ne sont pas tous des hippies

Eh non, la permaculture n’est pas réservée aux hippies ou aux citadins en pleine crise de la quarantaine. Ce n’est pas non plus uniquement praticable dans une vieille ferme de la Creuse. Si le concept de permaculture apparaît pour la première fois dans les années 1970, celui-ci se démocratise de plus en plus ! Basée sur le respect de l’environnement et de la société, la permaculture est de plus en plus pratiquée. C’est maintenant une alternative aux mauvaises habitudes de dépendance à l’industrialisation. Que vous habitiez en ville, à la campagne, à la mer ou à la montagne, vous pouvez pratiquer la permaculture !

Une pratique qui ne reste pas uniquement dans votre jardin

Ne pas confondre permaculture et agroécologie qui se déroule uniquement dans le jardin ! La permaculture est avant tout une démarche, une philosophie. L’équité, la coopération et la durabilité doivent être appliquées dans tous les domaines ! La permaculture englobe la construction de la maison, la collecte de l’eau, l’utilisation de matériaux naturels, le recyclage, les déplacements peu consommateurs, les écovillages, les coopératives et on en passe. Le jardin est cependant la manière la plus évidente de s’initier à la permaculture.

Vous pouvez donc la pratiquer où que vous soyez ! Et bonne nouvelle : vous n’avez pas besoin d’un terrain de deux hectares. La permaculture est basée sur le design du lieu qui nous est disponible. C’est la conception et la réévaluation d’un espace : vous aménagez un lieu de la manière la plus harmonieuse possible. Donc, que vous ayez un terrain de la taille de l’Ardèche ou un balcon parisien de deux mètres carrés, la permaculture vous sera toujours accessible ! 

En permaculture, on ne se la coule pas douce

Si le cliché du hippie en permaculture vous dit quelque chose, celui du permaculteur paresseux allongé dans un champ de pâquerettes vous est sans doute familier. Encore une fois, c’est faux ! Comme dit précédemment, la permaculture consiste à aménager un espace en fonction de ses caractéristiques. Étant basé sur le respect de la faune et la flore, ce concept demande de prendre en compte le rôle de chaque espèce de l’écosystème. Il faut donc se creuser la tête avant de se lancer. Le documentaire The Biggest Little Farm vous annoncera la couleur des choses.

De plus, les jardins en permaculture ne sont pas désordonnés ou faits au hasard. Ils n’ont peut être pas le look des jardins du Château de Versailles mais chaque plante est à un emplacement réfléchi. Les faiblesses et les forces de chaque élément de la nature se complètent et c’est comme ça qu’on réussit un jardin en permaculture !

Ne pas confondre permaculture et utopie

Attention, même si cette pratique est accessible à tous, que c’est un mode de vie et que c’est un travail de collaboration avec la nature, ne la prenez pas non plus pour une utopie ! Les animaux, insectes, micro-organismes et plantes ne feront pas tout pour vous. Il y a beaucoup de réflexion et de travail physique derrière tout cela. Passer à la permaculture, c’est aussi savoir être patient. Les choses ne se font pas du premier coup, il n’y a pas de bonne et de mauvaise réponse : tout est basé sur l’adaptation. Il faudra donc savoir adopter cette philosophie de vie avant de vraiment pouvoir pratiquer la permaculture.

Pour en savoir plus sur la permaculture, voici quelques ouvrages à lire : Permaculture le guide pour bien débuter, Permaculture : 20 projets de jardins naturels et Permaculture : Guérir la terre, nourrir les hommes.

Maintenant que vous savez ce qu’est réellement la permaculture, pensez-vous que c’est un mode de vie à adopter ? En crise sanitaire, les faiblesses de notre système économique sont dévoilées, et certains cherchent à changer de mode de vie. Rejoignez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram ou laissez simplement un commentaire pour nous faire part de votre avis !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.