fbpx

La ligne d’écoute pour les femmes victimes de violences désormais ouverte 24h/24 en semaine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
La ligne d’écoute des femmes victimes de violences désormais ouverte 24h/24 en semaine

La ligne d’écoute des femmes victimes de violences conjugales est désormais ouverte 24h/24 du lundi au vendredi. Une nouvelle relayée par Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Le numéro 3919 est également joignable le week-end de 9h à 18h.

Promesse tenue ! La ligne d’écoute pour les femmes victimes de violences est ouverte 24h/24, dès ce lundi 28 juin. Le 3919 est également joignable le week-end de 9h à 18h. L’extension horaire sera appliquée aux deux derniers jours de la semaine à la fin de l’été. Des nouvelles annoncées par Élisabeth Moreno, ministre déléguée à l’Egalité entre les femmes et les hommes.

Le 25 mai 2019, l’État et la Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF) avaient signé la nouvelle convention pluriannuelle d’objectifs avec pour ambition une ouverture 24h/24 de ce service. Une idée élaborée en marge du Grenelle contre les violences conjugales.

À lire également : «Je ne suis pas une salope», les femmes journalistes de sport prennent la parole

“La montée en charge va être progressive et l’accessibilité 24h/24 le week-end sera mise en place dans le courant de l’été”, a déclaré Françoise Brié à l’AFP, ce lundi. La directrice générale de la FNSF a précisé avoir embauché une dizaine d’écoutantes formées à l’écoute des victimes de violences conjugales.

Un service gratuit et anonyme

Il s’agit d’un service gratuit et anonyme dont peuvent profiter aussi bien les femmes vivant en France métropolitaine que les femmes vivant en Outre-mer. L’élargissement des horaires fait que le décalage horaire ne sera plus un obstacle à l’aide. Du moins, en semaine. De surcroît, le 3919 est désormais accessible aux personnes sourdes ou ayant des troubles du langage. Depuis le début de l’année 2021, 57 femmes ont été tuées par leurs conjoints ou ex-conjoints.

Laisser un commentaire