fbpx

La femme française en quatre clichés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
La femme française en quatre clichés

Toujours élégante et stylée, libérée sexuellement, mince en mangeant tout ce qu’elle veut… les stéréotypes sur la femme française sont nombreux. A l’international, ce mythe fait vendre des centaines de milliers d’ouvrages et de magazines. Décryptage de quatre clichés étrangers sur la femme française.

Mesdames vous êtes parfaites tout simplement ! En tout cas c’est ce que pensent nombre de femmes du monde entier et plus particulièrement nos amies américaines. De l’autre côté de l’Atlantique, la femme française est depuis des décennies synonyme de fascination et de perfection. La Française représente l’idéal féminin pour les femmes du Nord de ce continent. Les ouvrages et autres articles qui décryptent et essaient de percer à jour nos fameux secrets fleurissent. Et ils font un carton. Parmi les plus populaires, French Women Don’t Get Fat de Mireille Guiliano, What French Women Know de Debra Ollivier, ou encore Fatale, How French Women Do It d’Edith Kunz.

Expression adorée par les Américaines, les Françaises auraient ainsi ce « je ne sais quoi » qui les rend mystérieuses, sûres d’elles, élégantes, bref géniales. Une vision qui s’étend au cinéma et à la télévision également. Il suffit de regarder la série de Netflix Emily in Paris pour en avoir la preuve. Elle a justement été décriée par certains d’entre nous, Français, pour ses clichés sur Paris et sa population.

Des clichés perpétrés par les Françaises elles-mêmes

Et quand ce sont des Françaises qui publient un livre dans cette veine, le succès est encore plus incroyable. En 2014, Anne Berest co-écrit avec Audrey Diwan, Sophie Mas et Caroline de Maigret, le livre How to be a Parisian wherever you are : love, style and bad habits. Elles y expliquent sur fond d’auto-dérision à quoi ressemble la Parisienne et comment s’approprier ses codes. Le livre s’arrache aux Etats-Unis. En même temps, si la femme française valide elle-même ce mythe alors c’est forcément vrai. Retour donc sur ces clichés et la réalité qui se cache derrière.

La femme française est sexuellement libérée

https://www.instagram.com/p/CLZta2oFqxD/?utm_source=ig_web_copy_link

Ah le cliché de la femme française qui fait continuellement l’amour et fume ensuite une cigarette en regardant par la fenêtre les yeux dans le vague. Depuis les années 1950, les actrices comme Brigitte Bardot ont construit ce mythe. Un phénomène amplifié par la révolution sexuelle de mai 1968 et qui perdure encore aujourd’hui. Les films notamment, ont contribué à créer cette image de la femme française sexy et sensuelle à l’image de Mireille Darc et sa robe noir iconique au décolleté dans le dos vertigineux. Presque 50 ans après sa sortie, ce film reste culte et montre à quoi se réfèrent les étrangers pour se faire une vision de la femme française. Sans oublier la supposée lingerie fine et sexy qu’elle porterait toujours sous ses vêtements. Une vision aperçue dans Emily in Paris avec la sexy, sûre d’elle et désagréable boss d’Emily, Sylvie. Ses sous-vêtements préférés viennent de La Perla, marque italienne chic et sexy toute en dentelle. Alors qu’en est-il réellement ?

Et bien, le Statistta Research Department a révélé qu’en 2017, les Françaises ont dépensé en moyenne une centaine d’euros pour l’achat de lingerie. Ce serait cinq fois moins élevé que les Américaines. Le cliché en prend un coup. Pour la sexualité, Doctorate révèle que la femme française a en moyenne 7,3 partenaires sexuels dans sa vie. Elle a aussi des rapports sexuels cinq fois par mois. On est bien loin du fantasme de la femme qui aurait de nombreux partenaires sexuels différents et ferait l’amour au minimum trois fois par semaine.

A lire également: 5 questions pour tout savoir sur le patch contraceptif

La femme française est naturelle

Cheveux en bataille, pas de maquillage ou très peu, ce serait ça la femme française. Beauté rime pour elle avec naturel. Charlotte Gainsbourg par exemple, est l’incarnation de la française type pour nos amis étrangers. Elle pose en effet sur les marches du festival de Cannes avec des cheveux ébouriffés, comme si elle venait de sortir du lit. Même fraîcheur pour le make-up ou plutôt le no make-up qui caractériserait visiblement la femme de l’Hexagone. Si vraiment, elle souhaite se maquiller, alors elle opte pour une couche de mascara, un rouge à lèvres nude et une BB crème mais rien de plus. La femme française ne chercherait également pas à cacher son vieillissement ou ses imperfections. Elle les assume totalement et ne passerait pas par la case chirurgie et médecine esthétique, ou alors avec parcimonie.

En réalité, la France arrive à la septième place des pays qui dépensent le plus d’argent en cosmétiques d’après une étude de Statista de 2017. La femme française débourse en moyenne 130 euros par an pour prendre soin de son corps. Un budget loin d’être exorbitant mais éloigné du stéréotype. Pour ce qui est de la chirurgie esthétique, si pendant longtemps la Française la délaissait, la tendance s’inverse. Avec la folie des réseaux sociaux et notamment d’Instagram, la gent féminine s’est mise à rêver d’avoir « le corps parfait à l’américaine » à l’image des sœurs Kardashian. Une tendance amplifiée par les stars de la TV réalité française qui multiplient les interventions.

Résultat, la France était déjà en 2015, le huitième pays à pratiquer le plus d’intervention. Et les chiffres ne cessent d’augmenter notamment chez les jeunes, principaux consommateurs des réseaux sociaux et de TV réalité. Même si notre pays est encore très loin derrière les Etats-Unis ou le Brésil, le cliché de la femme française 100 % naturelle tend à s’évaporer.

Les françaises ont toujours du style

https://www.instagram.com/p/CRpGDSLrDk3/?utm_source=ig_web_copy_link

S’il y a bien une chose pour laquelle la femme française est connue et reconnue dans le monde, c’est pour son style inimitable. C’est simple, depuis Chanel qui a imposé sa vision de la mode dans les années 1920, les femmes de l’Hexagone sont fantasmées pour leur allure. Ce qui est admiré, c’est cette classe, ce chic, cette élégance naturelle. La Française s’habillerait quasi exclusivement avec des basiques de la garde-robe comme la chemise blanche, la veste en cuir, la petite robe noire etc. Des intemporels qu’elle twiste à l’aide d’un accessoire ou d’une pièce qui va rendre le look naturellement tendance. Il peut s’agir du dernier chapeau à la mode, de cuissardes ou encore d’un imprimé original.

Marion Cotillard, Vanessa Paradis et Caroline de Maigret sont les représentantes à l’international de cette French touch. Dans les faits, il est vrai que beaucoup de femmes françaises adoptent ce style caractéristique de « la Parisienne », même celles qui n’habitent pas la capitale. S’approprier les essentiels et leur ajouter une touche tendance, c’est bien typiquement français. Il n’y a qu’à voir les feeds des influenceuses de l’Hexagone. Une bonne partie ont adopté ces codes comme Jodielapetitefrenchy ou Iris Mittenaere.

Un cliché assez proche de la réalité

Bien sûr, une étude a montré que Nike, Zara et H&M étaient les marques préférées des Françaises en septembre 2020. Mais vient ensuite les labels purement tricolores Sézane et Lacoste. Ainsi la femme française manie l’art de l’association à la perfection. Elle peut porter une robe Zara mais la combinera avec un chapeau Sézane pour se démarquer tout en élégance. Elle sait en effet faire la différence sans tomber dans le too much. Résultat : une allure élégante, simple et tendance que tout le monde nous envie.

Prenons la série Emily in Paris encore. Camille, la parisienne amie d’Emily et girlfriend du beau Gabriel, reprend absolument tous les codes de ce style à la Parisienne. Et la plateforme mode Lyst a révélé un fait intéressant. Si les looks d’Emily ont été recherchés par les Américaines et Anglaises, ce sont ceux de Camille qui ont été les plus scrutés par les Françaises. Preuve que ce cliché, poussé à l’extrême certes, est tout de même bien vrai.

La femme française ne grossit jamais

Jamais on vous dit, pas un gramme ! La femme française garde toujours la même ligne. Et ce en se nourrissant quasi exclusivement de baguette de pain, fromage, vin et macaron. Bien évidemment, elle mange les quantités qu’elle veut et n’a jamais besoin de faire de régime si son poids ne lui convient pas, puisqu’il lui convient tout le temps. Si l’on redevient sérieux, comme toute la gent féminine du monde entier, la Française connaît des variations de poids et peut donc grossir ou maigrir. Elle n’échappe pas d’ailleurs au phénomène que subissent les pays développés sur le poids. La Ligue contre l’Obésité publique a publié à ce sujet une enquête le 30 juin 2021. Elle révèle que 23,9 % des femmes françaises sont en surpoids et 17,4 % en situation d’obésité. C’est ainsi 40,1 % des femmes de l’Hexagone qui sont concernées.

Mais attention, prendre du poids ou en perdre est normal. Le tout est de se sentir bien dans son corps et d’être en bonne santé. Le reste n’a pas d’importance. Et il faut balayer ces clichés qui ont tendance à plus culpabiliser les femmes qu’autre chose. Alors, que l’on se rapproche ou non de ces stéréotypes, le plus important est de comprendre que chaque femme est unique et que la femme française est multi-facettes. Et c’est ça qui fait sa force.

Comment se déguiser pour halloween ?
Actu lifestyle

Comment se déguiser pour halloween ?

Halloween approche et vous ne savez toujours pas en quoi vous déguiser pour le soir du 31 Octobre ? Vous recherchez des costumes originaux pour vous démarquer des autres ? Eh bien, voici quelques idées de déguisement Halloween sympas qui pourraient peut-être vous intéresser.

Lire la suite »

Laisser un commentaire