fbpx

Kit de survie des confiné(e)s suicidaires

Kit de survie pour les confiné(e)s suicidaires

Ô blues, déprime et idées noires : ce confinement c’est le cauchemar ! On se taillerait bien les veines avec cette quarantaine… Allez les suicidaires, on arrête de se prendre pour Baudelaire ! Avec ce “kit de survie en territoire confinévous retrouverez vite la joie de vivre !

Parlons symptômes…

Nous vivons tous une période difficile, littéralement extraordinaire. Mais si certains parviennent à prendre du recul sans trop de difficulté, pour d’autres le confinement est une source d’angoisse extrême.

Une situation à risque pour ces personnes qui finissent par entretenir des idées noires. Cependant quelques symptômes sont faciles à reconnaître :

– Vous parlez de plus en plus régulièrement à vos plantes, ou à vous-même dans le miroir. Étant donné votre état physique aux antipodes du sportif surentrainé on va considérer que c’est la même chose.

– Votre nouvel hymne c’est “… Because I am tout seul ! Il n’y a personne beside me … !” que vous chantez à tue-tête les soirs de pleine lune en imitant la voix de l’âne dans Shrek.

– Vous avez revu La liste de Schindler et ne l’avez pas trouvé particulièrement triste comparé à votre propre vie.

– Ces derniers jours quand vous faites la vaisselle les couteaux vous prennent bizarrement plus de temps qu’avant. Beaucoup plus de temps …

La liste est longue mais ces quelques critères élémentaires vous permettront déjà d’anticiper le pire …

Kit de survie : les choses à éviter !

Donc pour vous aider à surmonter vos penchants suicidaires en cette période obscure nous vous proposons un kit de survie adapté à vos besoins. La base de la base c’est d’éviter ce qui pourrait venir aggraver votre état dépressif. Quelques exemples de situations à risque :

– Relire dans votre journal intime les résolutions prises le 1er Janvier, souvent des trucs du style “souris plus” ou “perds du poids”. Amer constat…

– Tenter de remplir le bac à glaçons parfaitement du premier coup. Le sentiment d’échec qui en résultera sera particulièrement dévalorisant :

– Certaines chansons sont de vrais coupes gorges (particulièrement pour les célibataires). On pense notamment à All by myself ou la très mélancolique Lonesome Tonight.

– Fuyez comme la peste les films qui pousseraient au suicide un Bisounours dopé à la barbe à papa chantant Kumbaya au Pays des Rêves Bleus. À vue de nez : Suicide Club de Jisatsu Sākuru (on vous laisse deviner pourquoi), Requiem for a Dream de Darren Aronofsky (là aussi no comment), Le Tombeau des Lucioles d’Isao Takahata (hé non, Ghibli ce n’est pas que Totoro, Ponyo et compagnie). Ajoutons par précaution Melancholia de Lars Von trier (ou tous ses films en fait).

– Évitez bien entendu de regarder les infos trop souvent : les interventions du préfet de police de Paris M. Didier Lallement sont chaque fois l’occasion de perdre totalement foi en l’Humanité, alors allez-y avec modération.

– Et dans le genre très déconseillé : avoir un chat, apparemment …

ndlr : “Avoir un chat peut augmenter les risques de suicide”

Kit de survie : les choses à faire, et à refaire !

En effet, la stratégie d’évitement mise en place il vous faut maintenant penser à agir ! Faites donc ce qui sera dans l’intérêt de votre santé mentale et in fine de votre survie. Nous vous proposons une liste d’activités qui ont fait leurs preuves dans ce domaine :

– L’intégrale de la série Friends, évidemment.

– Des marathons de feel good movies ! Retrouvez ici une sélection des meilleurs films de voyages pour vous évadez un peu : de L’auberge espagnole en passant par Into the Wild.

– Des compilations vidéos des animaux les plus mignons du monde. Suivez ce lien pour 12 minutes et 13 secondes de cuteness absolue.

– Regardez (ou plutôt écoutez) une interview de Liv Tyler, n’importe laquelle. Vous ne trouverez pas plus apaisant que ça : elle pourrait lire une recette de cuisine ou une notice de doliprane que ça ne changerait rien aux bienfaits relaxants de sa voix.

Le rire est connu pour allonger l’espérance de vie. Regardez donc en boucle Sibeth Ndiaye nous expliquer que mettre des masques requiert une certaine expertise technique. Comptez sur au moins 10 années de vie supplémentaires. Renseignez vous sur le site de l’INSEE pour connaître votre espérance de vie personnelle et ajuster le nombre de visionnages en conséquence.

– Enfin pour ceux qui doivent leur mal-être existentiel à leur nouvelle coupe de cheveux “fait-maison” catastrophique, la solution est simple. Consultez cette liste des pires horreurs capillaires que l’humanité ait connu. Vous relativiserez à coup sûr et reprendrez confiance en vous. On vous met un échantillon pour la route :

Vous voyez… Vous êtes très bien.

Si malgré tout ce kit ne vous semble pas adapté à votre cas particulier vous pouvez toujours recourir à des méthodes plus classiques : compter sur le soutien de vos proches (il paraît que ça marche pas mal), ou encore dresser une liste des personnes qui vous aiment. Allez courage, c’est bientôt fini ! Plus que 3 semaines… En théorie.

2 Comments
  1. Ah, faire une liste des personnes qui nous aiment est censée être une mesure préventive contre le suicide, pas l’inverse? ^^
    Bravo pour l’article, j’ai bien ri! L’histoire du bac à glaçons est tellement, mais tellement vraie!

    1. À débattre dans un cercle d’initiés ^^’
      Merci beaucoup pour votre retour ! Ravie que l’article vous ait plu !
      #universalitédubacàglaçons

Leave a Reply

Your email address will not be published.