fbpx

Johnny Depp, Amber Heard : retour sur un procès à l’hollywoodienne

Johnny Depp, Amber Heard : retour sur un procès à l'hollywoodienne

En 2017, le divorce orageux des deux acteurs faisait la une des tabloïds. Trois ans plus tard Amber Heard et Johnny Depp se retrouvent à nouveau réunis face aux tribunaux pour diffamation. Histoire d’un drame hollywoodien qui n’en finit plus.

Mardi 7 juillet 2020, tribunal de Londres. Les paparazzis guettent l’arrivée non pas d’une mais de deux stars. Johnny Depp arrive, ombrageux, caché derrière un foulard et des lunettes noires. Amber Heard, elle, passe par la porte de derrière. Blonde platine, accompagnée de deux de ses proches et cachée derrière un foulard rouge, elle ne peut s’empêcher d’être rayonnante malgré les circonstances. De l’extérieur du tribunal, dans les photos sur papier glacé et sur les réseaux sociaux, les tensions sont palpables et pour cause : l’acteur au look de rock star et la poupée blonde tout droit sortis d’un vieux film hollywoodien s’accusent mutuellement depuis maintenant trois ans de violences conjugales. Ce procès, intenté par Johnny Depp contre le tabloïd “The Sun” qui l’avait qualifié de “mari violent” n’est qu’une goutte d’eau dans un océan.

Une idylle qui vire au cauchemar médiatique

Les deux stars s’étaient rencontrées sur le tournage de Rhum Express en 2011 avant d’entamer une relation et de se marier en 2015. Deux ans plus tard, en début 2017 le couple annonce son divorce. Ce n’est alors que le début de nombreuses séries d’accusations entre les deux ex tourtereaux… En commençant par Amber Heard qui évoque comme motif de divorce : “des années de violences physiques et psychologiques”. Des accusations vivement contestées par l’acteur de Pirates des Caraïbes qui l’accuse à son tour de violences. La balance avait d’abord penché en faveur de Amber Heard. Le principal argument contre Johnny ? Ses addictions passées et actuelles à l’alcool et aux drogues qui pourraient potentiellement le rendre violent.

Nouveaux rebondissements

Des accusations qui ont mis un coup à la carrière et à la réputation de l’acteur. Disney aurait même évoqué un prochain opus de Pirates des Caraïbes sans ce dernier, campant depuis une décennie le rôle du mythique Jack Sparrow. Pourtant les révélations dans le camp adverse ne se font pas attendre. Le psychologue de la blonde met à jour des enregistrements de ses séances où cette dernière avoue avoir frappé Johnny Depp à plusieurs reprises. Johnny Depp affirme même à la Haute Cour de Justice de Londres que Amber Heard aurait déféqué dans leur lit, ce qui aurait officiellement signé la fin de leur relation. Le match n’en fini plus et l’opinion public ne sait plus si il a affaire aux mensonges de l’un ou de l’autre ou d’un véritable couple toxique.

Vanessa Paradis et Winona Ryder appelées à témoigner

De nombreuses stars se succèdent alors à la barre des témoins. Parmi elles on peut notamment compter Vanessa Paradis et l’actrice américaine Winona Ryder qui ont longtemps partagé la vie de l’acteur et clamé que ce dernier n’était pas un homme violent. Vanessa Paradis qui a partagé sa vie durant 25 ans et a donné naissance a ses deux enfants dont Lily-Rose Depp, a maintenu face aux accusations qui “ne ressemblent en rien au vrai Johnny que j’ai connu, et d’après mon expérience personnelle de nombreuses années, je peux dire qu’il n’a jamais été violent envers moi“.

Après trois semaines, le procès prend fin, ce lundi 28 juillet. Bien que la décision de la Cour ne soit pas encore révélée, l’acteur de 57 ans est sortie du tribunal visiblement soulagé. Acclamé par la foule et entouré de pancartes “Justice pour Johnny”, ce procès a été un véritable coup de théâtre dans le monde médiatique. Un drame conjugal… à l’hollywoodienne.

Et vous ? Croyez-vous à la thèse d’un Johnny Depp “wife beater” ? D’une Amber Heard manipulatrice ? Ou d’un couple toxique ? Faites-nous savoir votre opinion sur notre compte Twitter et Instagram !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.