Interview: Les Enfants Sauvages et leur déodorant bio, vegan et zéro déchet !

Dans une démarche éthique et engagée, Les Enfants Sauvages apportent un vent nouveau avec leur déodorant bio, végan et zéro déchet. Cette jeune start-up, fondée par William Wauters en 2018, fabrique à Aix-en-Provence des déodorants rechargeables, et donc zéro déchet. William, le fondateur, répond aux questions d’Ô Magazine.

Bonjour William, pouvez-vous nous présenter votre parcours, votre projet ainsi que votre entreprise ? 

Ancien graphiste en quête de plus de sens dans mon travail, je me suis lancé dans la création d’un déodorant bio et efficace, mais aussi zéro déchet ! Rejoins un an plus tard par ma copine Lucie, qui m’aide quand son travail lui permet, nous souhaitions aborder le sujet avec une démarche globale de responsabilité écologique.

Fabriqué en Provence, sa formule se compose d’ingrédients 100 % naturels et bio. Il nous semblait aussi important que notre déo soit végan et non testé sur les animaux. Il se présente dans des flacons en verre réutilisables. Ils peuvent ensuite être rechargés grâce à des recharges en verre (dont le retour est gratuit).

Il est disponible en exclusivité sur Ulule jusqu’au 5 juin dans deux parfums : Yuzu (agrume) et Santal (boisé/poivré). Une bonne façon de changer ses habitudes pour faire du bien à son corps et à la planète !

Interview: Les Enfants Sauvages et leur déodorant bio, vegan et zéro déchet !
Comment voyez-vous l’avenir de ce projet ? Pensez-vous, par la suite, produire d’autres produits zéro déchet (comme les savons solides) ? 

Grâce à notre lancement sur Ulule, nous allons avoir l’opportunité de décliner le principe avec d’autres produits de la salle de bain. L’idée est de garder cet esprit bio, efficace et zéro déchet, tout en restant pratique d’utilisation. À terme, nous souhaitons être connus en France comme une marque de cosmétiques zéro déchet de confiance. 

Qu’est-ce qui vous a incité à créer ce projet ? 

Il y a deux ans, j’ai été sensibilisé sur les problèmes de santé que pouvaient causer les déodorants industriels. J’ai tout naturellement décidé de me tourner vers les déos bio et naturels. Mais après en avoir testé un bon nombre, je me suis retrouvé face à un problème : ils n’étaient tout simplement pas assez efficaces.

Quand j’en ai parlé autour de moi, je me suis rendu compte que beaucoup de mes connaissances avaient le même problème :

Aucun déo ne convenait réellement à ceux qui voulaient passer au naturel tout en gardant une vraie efficacité. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de créer ce fameux déodorant introuvable.

William Wauters
Parlez-nous de vos déodorants. Sont-ils efficaces ?

D’une formule très simple et saine. Il est d’une efficacité redoutable et a été testé par notre communauté et par des sportifs professionnels. Nous avons systématiquement fait le choix des meilleurs ingrédients possibles. Il en résulte une base hydratante à base de concombre bio avec un ensemble d’actifs naturels et nobles, comme les huiles essentielles.

C’est un déodorant à bille avec un flacon en verre. Facilement transportable et très pratique d’utilisation, son design épuré et sobre passe partout. Il se décline en deux senteurs naturelles et unisexe, à base d’huiles essentielles : Yuzu (agrume) et Santal (boisé/poivré).

Interview: Les Enfants Sauvages et leur déodorant bio, vegan et zéro déchet !
Pourquoi le bio, zéro déchet, végan et made in France ? Cela vous tient à cœur ?

Ce sont, pour Lucie et moi, des valeurs fondamentales de notre mode de vie. Il nous semblait donc tout naturel d’en faire le socle de base de notre aventure.

Je pense qu’au jour d’aujourd’hui, tout le monde souhaite faire attention à sa santé, mais pas seulement. Il existe aussi une forte volonté de contribuer au changement écologique dont nous avons besoin.

William Wauters

Seulement, il est souvent difficile de savoir comment concrétiser cette volonté. Nous souhaitons apporter la possibilité de consommer zéro déchet sans pour autant changer nos habitudes. D’où l’idée d’un déodorant à bille rechargeable, le tout en verre.

Pour finir, parlez-nous de vos objectifs et des prochaines étapes du projet. Comment peut-on soutenir ce projet ? 

Tout au long des deux années de développement de notre déodorant, on l’a fait tester par notre communauté ainsi que des sportifs professionnels pour s’assurer de répondre parfaitement à leurs attentes. Et aujourd’hui on a enfin le produit de nos rêves. C’est pour cette raison qu’on a lancé notre campagne de financement participatif.

Notre but : avoir suffisamment de pré-commandes pour nous permettre de lancer la première production et faire que ce souhait devienne réalité ! Alors si vous voulez un déo efficace qui préserve votre santé tout en contribuant à la révolution zéro déchet, soutenez notre campagne de financement participatif sur Ulule ! Attention, vous avez jusqu’au 5 juin.

Ces déodorants made in France vous tentent ? Le zéro déchet aussi ? Cela tombe bien, nous vous proposons un jeu-concours sur Instagram et Facebook en partenariat avec Les Enfants Sauvages pour tenter de gagner 1 an de déodorant. Les participations sont ouvertes jusqu’à dimanche 7 juin et deux gagnants seront sélectionnés. Retrouvez le règlement du jeu-concours sur nos réseaux sociaux et pour soutenir le projet de William et Lucie, cliquez ici.

Léa Levy

Rédactrice web

En fin d'études de Master en Journalisme, je suis passionnée par la mode, la beauté et le lifestyle, mais aussi par la culture et l'environnement. Avec moi, on peut parler de la dernière collection Printemps-Été comme de Greta Thunberg !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.