fbpx

Inès Longevial : une peintre solaire

Inès Longevial : une peintre solaire

Originaire du Sud-Ouest, l’artiste française Inès Longevial dévoile son univers singulier. En apparence colorée, son travail conjugue subtilité, mysticisme et romantisme. Une peintre solaire à découvrir.

Un style romantique et solaire

« Je trouve qu’il est difficile, et pas toujours agréable, de se définir soi-même. Mais je dois dire qu’il y a sûrement quelque chose de romantique dans ma peinture ». Cette citation extraite d’une interview accordée par Inès Longevial décrit avec justesse son style singulier. En effet, la jeune peintre propose des peintures acryliques et à l’huile aux nuances colorées et singulières. Attirer l’œil du spectateur : telle est la finalité principale de la peintre originaire du Sud-Ouest. Formée en graphisme et en arts appliqués, l’artiste française cite Picasso, Rodin et Camille Claudel parmi ses influences en peinture. Dans un même ordre, le réalisateur Pedro Almodóvar est également une référence majeure pour la jeune femme. L’usage de couleurs très vives, avec une préférence pour le rouge et le rose, représente une forme d’hommage appuyé au cinéaste espagnol. En apparence solaire, l’ombre et la lumière se mélangent avec harmonie et retenue dans ses créations qui se veulent détachées, intrigantes et sincères. La sincérité. Une valeur cruciale pour Inès Longevial. En des termes pratiques, la jeune artiste dévoile son intimité dans ses tableaux en montrant ses propres émotions par le biais de ses modèles représentés.

Une représentation de la féminité différente  

La féminité est un thème important dans l’œuvre d’Inès Longevial. En effet, la peintre aborde son champ de travail avec une approche en opposition aux attentes de l’époque. Plutôt que de suivre la tendance, la jeune femme privilégie des lignes et des formes différentes dans sa représentation des femmes. Les rondeurs sensuelles et les nuances colorées de ses œuvres soulignent cette volonté de fuir les conventions. En d’autres termes, son message est le suivant : la féminité est plurielle selon chaque personnalité. Une réflexion lucide sur notre rapport au corps à l’ère d’Instagram avec notamment ses filtres qui altèrent la réalité. Un phénomène social auquel la jeune femme n’y échappe pas comme le prouvent ses publications nombreuses et variées. Un exercice d’auto-promotion obligatoire pour tout artiste en quête de reconnaissance. Dans un même sens, il s’agit d’une dualité intéressante à étudier car elle questionne le rapport de l’artiste dans son travail sur le temps et l’époque. Un vrai numéro d’équilibriste qu’Inès Longevial arrive à trouver sur son compte. En montrant l’avancement de son processus créatif, elle invite le spectateur à découvrir son univers solaire et subtil sans aucun artifice tel un moment de sincérité.

« Je réfléchis souvent à ce que je vaux par rapport à ma peinture. […] C’est paradoxal, parce que je peux avoir des moments de grosse confiance en moi, et des moments de gros bas. Où je doute de tout, de ce que je peins, de ce que j’offre au monde ». Cette citation est un extrait d’une interview accordée en mars dernier à Marie-Claire par la jeune artiste. Une preuve de lucidité et de modestie rafraîchissante d’une peintre talentueuse et solaire dans une époque plutôt confuse.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.