fbpx

Incendies en Australie : un bilan lourd pour les koalas

Incendies en Australie : un bilan lourd pour les koalas

Une sécheresse extrême, et des vents violents, ont provoqué depuis le début du mois de septembre 2019 jusqu’au mois de mars 2020 de puissants incendies. Ceux-ci ont ravagés des hectares de forêts mettant en péril toute la biodiversité australienne, et notamment les koalas. Cette espèce considérée comme étant « fonctionnellement éteinte » est aujourd’hui plus que jamais menacée d’extinction totale…

Près de 10 000 koalas ont péri dans les flammes des incendies australiens ayant débuté au mois de septembre 2019. De ce fait, environ 80% de leur habitat naturel a été détruit. En effet, plusieurs centaines d’hectares de forêts et plus particulièrement d’eucalyptus ont brûlé. Le code rouge avait été déclaré par l’état australien : il s’agit du niveau d’alerte le plus élevé en cas d’incendie. Aussi, plusieurs milliers de pompiers ont été mobilisés et plusieurs centaines de camions étaient sur place afin de dompter les flammes. Ces événements ont été vécus comme une « tragédie nationale » selon la directrice du Port Macquarie Koala Hospital. La ville de Sydney a dû faire face à d’épais brouillards pendant plusieurs mois. Aussi, de la fumée était visible jusqu’à 11 000 kilomètres, au Chili et en Argentine.

Quelles conséquences pour la biodiversité Australienne ? 

L’eucalyptus est une plante qui constitue la principale source d’alimentation des koalas. Un jeune koala peut ingurgiter presque 1 kilogramme d’eucalyptus en une seule journée. Fort heureusement, ces végétaux repoussent même après avoir été décimés. En revanche, cela peut prendre un certain temps. Le site Internet GoFundMe, qui a été créé en 2016, a mis en place une cagnotte en ligne depuis le 31 octobre. Cette mesure a permis de récolter 1,4 million de dollars en une journée. De plus, l’association WWF (World Wildlife Fund), s’est engagée à relever un défi de taille : celui de replanter deux milliards d’arbres d’ici à 2030. Pour ce faire, l’association compte laisser les forêts se régénérer seules tout en les protégeant. Ainsi, ce projet permettrait de sauver 750 millions d’animaux et de réduire d’au moins 9% les émissions de gaz à effet de serre. 

Le bilan de ces incendies est grave et révèle un réel problème environnemental. Les koalas ne sont malheureusement pas les seules victimes du réchauffement climatique. Les espèces polaires le sont tout autant. Plus qu’une prise de conscience, les politiques doivent agir et maintenant si on veut espérer pouvoir encore admirer la beauté de ces animaux. La mission de WWF est honorable et nous espérons qu’elle sera accomplie avec un grand succès ! Qu’en pensez-vous mesdames ? 

Doriane Frere

Experte dans le domaine de l'esthétique, c'est tout naturellement que je vous cause beauté et soin. Étudiant actuellement le journalisme, écrire est ma passion. N'hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous pensez de mes écrits !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.