Les bijoux Cassiopée Paris souhaitent faire des femmes d'aujourd'hui de véritables héroïnes contemporaines, à l'image de la reine Cassiopée.

En France, nous avons la chance de voir s’épanouir une multitude de jeunes talents créatifs et passionnés. Encore faut-il les dénicher ! C’est l’objectif de cette nouvelle rubrique, entièrement consacrée aux créateurs français. À la rédaction, on pense vous avoir dégoté de petites pépites… À vous de nous dire ce que vous en penserez ! 

Tendance de fond, le « made in France » est devenu pour bon nombre d’entre nous un gage de qualité et de confiance. Apporter de l’originalité dans sa garde-robe grâce à des articles non importés en masse, acquérir des objets de qualité auprès de marques ayant une histoire et des valeurs, soutenir l’économie locale, réduire son impact environnemental en privilégiant les circuits courts… sont autant de raisons qui nous incitent aujourd’hui à favoriser l’achat d’articles produits en France. Une chance alors que de plus en plus de marques s’engagent dans une démarche responsable en proposant des produits valorisant le savoir-faire et la fabrication française.

À l’heure où la tendance est au made in France, nous avons voulu vous proposer une sélection de créateurs dont la philosophie et le concept nous ont particulièrement séduits.

Focus sur la marque Cassiopée Paris

« Dans la mythologie grecque, Cassiopée était la Reine de l’Éthiopie. Conquérante, sûre d’elle, cultivée et courageuse, à sa mort elle fut immortalisée dans le ciel sous la forme d’une constellation. Depuis, elle veille sur les femmes du Monde entier pour qu’elles réussissent à réaliser leurs rêves. ». Voilà ce que l’on peut lire sur le site internet de la marque que l’on vous présente aujourd’hui : Cassiopée Paris.

L’histoire de Cassiopée raconte qu’un jour, elle prétendit que sa fille Andromède était plus belle que les Néréides, nymphes de la mer pourvues d’une beauté incroyable. Outrées par cette insolence, les nymphes demandèrent à Poséidon, dieu de la mer, de les venger de cette insulte. En colère, le dieu envoya un énorme monstre marin ravager les côtes d’Éthiopie.

La cause du malheur provenant de la beauté d’Andromède, la seule façon de sauver le royaume était de la sacrifier au monstre. Andromède est alors attachée à un rocher et donnée en pâture à l’animal mythique… Mais c’était sans compter le beau et jeune Persée – qui l’avait aperçue du ciel et en était tombé follement amoureux – surgissant sur le dos de son cheval ailé Pégase, et terrassant le monstre à l’aide de la tête de la Gorgone Méduse, dont le regard a le pouvoir de pétrifier tout être vivant…

Cinq constellations sont associées à ce mythe, dont celle de Cassiopée, aujourd’hui l’une des constellations les plus remarquables de la Voie lactée.

Un nom aux allures royales empli de caractère, vous l’aurez compris, pour une marque qui souhaite à travers ses créations transmettre l’héritage de Cassiopée aux femmes d’aujourd’hui, pour faire d’elles, de nous, de véritables héroïnes contemporaines. Exit le prince charmant : une fois parée de leurs bijoux, vous vous sentirez digne d’une super-héroïne, prête à affronter les épreuves du quotidien, pleine d’assurance et de confiance en vous (et en votre beauté). C’est en tout cas la promesse de Cassiopée Paris. Et on doit dire que l’on est plutôt d’accord avec ça.

Mais commençons par le commencement.

Au départ de l’aventure Cassiopée Paris, l’histoire d’une mère, Régine, et sa fille, Cécile, qui a gentiment accepté de se prêter à l’exercice de l’interview.

Régine, dont le prénom signifie « Reine » en latin, a toujours été créative. Cécile nous raconte que, petite, elle la voyait créer des décorations de table, peindre, faire des compositions florales… C’est donc assez naturellement qu’après six années de médecine, Régine décide finalement d’arrêter ses études pour se consacrer à sa fille et à sa passion pour les loisirs créatifs.

« Je lui promis alors qu’un jour je lui créerai une entreprise. »

Cécile, elle, est passionnée par la mythologie. Elle suit des cours privés au Louvre et dévore tous les livres sur le sujet. C’est après avoir intégré une école de commerce puis s’être formée au siège de la maison Hermès, au sein du département bijouterie / haute bijouterie, qu’elle se sentit apte à tenir la promesse qu’elle avait faite plus jeune à sa mère : celle de créer leur propre marque.

« Presque tous les héros de la mythologie sont des hommes. Il fallait réagir ! »

Naît ainsi Cassiopée Paris, inspirée du mythe de la Reine du même nom et de sa fille Andromède. Un joli clin d’œil à l’histoire de ses deux fondatrices, et au prénom de Régine.

« Chaque bijou emprunte le nom d’un dieu ou héros de la mythologie grecque et j’aime à penser qu’il emprunte aussi son esprit. »

Ne souhaitant pas faire de Cassiopée Paris une simple plateforme de vente de bijoux, Régine et Cécile ont cherché à insuffler une âme à leur marque. Cassiopée, telle qu’elles l’imaginent, est déterminée, conquérante, pleine de vie. C’est elle, le chef d’orchestre imaginaire de la marque : elle veille sur les femmes du haut de ses étoiles et transmet son souffle de vie à qui porte ses bijoux pour faire de nous de véritables héroïnes des temps modernes, à son image.

Ainsi, à l’instar des héros grecs qui accomplissent leur destinée grâce à l’intervention providentielle des dieux, chaque femme qui porte un bijou Cassiopée Paris reçoit grâce à lui l’énergie nécessaire pour entreprendre tout ce dont elle a toujours rêvé. L’exemple le plus parlant de cette philosophie c’est encore le choix de leurs égéries, qui ne sont pas mannequins de profession. Le but étant de pousser ces femmes à sortir de leur routine, à se libérer le temps d’un shooting, à nous raconter leur histoire.

Les bijoux Cassiopée Paris souhaitent faire des femmes d'aujourd'hui de véritables héroïnes contemporaines, à l'image de la reine Cassiopée.

Lucille – ©Etienne Boulanger

« Nous avons décidé de faire du service client notre priorité. »

Lancée en août 2018, cette jeune marque est aujourd’hui suivie par plus de 6 000 personnes sur Instagram. Une réussite qui s’explique par l’investissement quotidien d’une équipe de bientôt cinq personnes, et par l’attention toute particulière portée à chaque cliente. Si l’on interroge Cécile, la philosophie qui accompagne la marque ainsi que la gestion réellement tournée vers leurs clientes sont en effet deux facteurs du succès de Cassiopée Paris au sein du marché très concurrentiel des bijoux. Une marque qui se veut donc humaine avant tout, presque surhumaine, tant la réactivité est le maître mot de la marque.

Parlons bijoux à présent. Cassiopée Paris, c’est aujourd’hui trois collections : la collection Initiale, la collection Boréale, et la toute dernière sortie fin avril, la collection Océan. Chacune de ces collections s’inspire du ciel, de la mer, de l’océan, des éléments… En d’autres termes, de la planète. Selon Cécile, il suffit de se balader sur le long de la mer et d’observer les coquillages et les couleurs du ciel pour imaginer de futurs modèles.

Une inspiration très naturaliste à laquelle s’ajoute la magie qui plane autour des dieux et héros grecs, eux-mêmes habités par les éléments. Cela donne des bijoux qui se veulent à la fois cools et élégants, des bijoux qui puissent accompagner des tenues chics comme casual. C’est le principe de la « beach jewellery » : des bijoux que l’on peut porter aussi bien à la plage qu’en tenue de travail ou par-dessus un col roulé. C’est le cas de la capsule Océanides et de ses colliers et bracelets colorés.

Les bijoux Cassiopée Paris souhaitent faire des femmes d'aujourd'hui de véritables héroïnes contemporaines, à l'image de la reine Cassiopée.

Capsule Océanides – ©Etienne Boulanger

Focus également sur la bague Électre, sortie fin avril avec la collection Océan, l’un des bijoux qui symbolise le mieux la magie de la marque Cassiopée Paris selon Cécile. Électre, c’est le soleil, le ciel et la mer réunis dans un seul et même bijou. Elle reflète la lumière de façon incroyable, que ce soit dans la pierre dans laquelle on a l’impression de pouvoir se perdre, ou dans la base dorée qui s’amuse avec le soleil… Le seul problème quand on la porte, c’est qu’on ne peut s’empêcher de la regarder !

Les bijoux Cassiopée Paris souhaitent faire des femmes d'aujourd'hui de véritables héroïnes contemporaines, à l'image de la reine Cassiopée.

Électre – ©Etienne Boulanger

Concernant le processus de fabrication de chaque bijou, Cécile nous explique que son originalité réside dans le fait que les pièces ne sont pas dessinées à l’avance. Les deux fondatrices créent leurs prototypes de manière instinctive, en ressentant les matières, les couleurs, en tentant des associations. En cassant, coupant, collant, soudant les matières entre elles jusqu’au moment où l’étincelle surgit, où naît la première pièce, souvent la pièce maîtresse qui guidera le reste de la collection.

Finalement, si l’on ne devait retenir qu’une seule chose de l’aventure Cassiopée Paris, ce serait le dépassement. Le dépassement, un mot que chaque femme devrait garder en tête, telle une ligne de conduite, pour ne jamais oublier qu’avec de la volonté et de la persévérance, et un petit coup de boost divin, rien n’est impossible. Car comme le dit Cécile, il n’y a pas d’échec tant que tout n’a pas été tenté. Et c’est là, toute la philosophie de Cassiopée Paris.

Caroline Mounier

Caroline, passionnée d’art et d’activités culturelles, de cosmétologie naturelle et de Pop Culture sous toutes ses formes.