La Fête du Cinéma 2019 débute ce week-end ! Cette manifestation, attendue par tous les cinéphiles, propose des séances à prix réduits pendant 4 jours. Initiée en 1985, l’opération a pour objectif de promouvoir le cinéma partout en France. La Fête du Cinéma totalise chaque année plusieurs millions d’entrées en un temps record. Avec le Printemps du cinéma, cet évènement populaire annuel met à l’honneur le 7eart auprès d’un public éclectique. Avis aux parisiens ou aux visiteurs de passage dans la capitale: (re)découvrez lors de la Fête du cinéma les plus belles salles et les cinémas les plus insolites de Paris.

La 35eédition de la Fête du Cinéma

La Fête du Cinéma 2019 débute ce dimanche 30 juin, jusqu’au mercredi 3 juillet inclus. Partout en France, dans les cinémas participants, vous aurez l’occasion de profiter de séances au tarif unique de 4 euros. 
Pour sa 35e édition, la Fête du Cinéma réserve de nombreuses manifestations autour du grand écran : expositions, animations, rencontres avec les équipes, débats, conférences, ateliers …
Porté par des ambassadeurs aussi prestigieux qu’Emmanuelle Devos, Nicolas Duvauchelle, Bérengère Krief ou encore Raphaël Personnaz, c’est l’évènement incontournable du 7eart cet été. 

affiche de la fête du cinéma 2019
Campagne publicitaire de la Fête du Cinéma 2019

Du côté des séances, on en profite pour voir ou revoir les films encore à l’affiche, ou découvrir les nouveautés. Si vous avez manqué Parasite, palme d’Or du festival de Cannes, Douleur & gloire, le dernier film d’Almodovar, ou l’intriguant Zombi Child, il est encore temps de vous rattraper.
D’autres films viennent de faire leur entrée en salle, comme Made In China, qui aborde la question des origines et du déracinement, La Femme de mon Frère, comédie dramatique primée à Cannes, ou encore le biopic Noureev.
En savoir plus sur le site officiel de la Fête du Cinéma 2019

7 cinémas insolites à Paris pour votre séance 

La Fête du Cinéma représente aussi le moment idéal pour profiter des meilleures salles. À Paris, des endroits aussi insolites que mythiques méritent particulièrement le détour. Voici 7 cinémas atypiques situés en plein cœur de la capitale qui vous permettront d’apprécier l’événement.

Le Grand Rex : plus qu’un cinéma, un monument historique

Le cinéma Rex sur les Grands Boulevards la nuit
Le cinéma Rex, un lieu mythique sur les Grands Boulevards.

Le Grand Rex est d’abord un édifice spectaculaire érigé sur les Grands Boulevards. Remarquable par sa façade art-déco et sa coupole à l’américaine, il figure dans l’inventaire des monuments historiques. Avec son plafond étoilé et son décor extravagant d’inspiration orientale, la grande salle constitue déjà en soi un spectacle. De plus, cette prestigieuse salle, dotée d’une mezzanine et d’un vaste balcon, possède un écran géant de 300 m2 appelé « Grand Large ». Le Grand Rex a d’ailleurs été longtemps classé « plus grand cinéma d’Europe ». 

Le Max Linder Panorama

Avec sa façade discrète et ses allures de cinéma de quartier New-Yorkais, le Max Linder Panorama pourrait faire pâle figure en comparaison de son voisin le Grand Rex. Cependant, il abrite l’une des plus mythiques salles parisiennes, répartie sur 3 étages et équipée d’un grand écran incurvé. Il s’agit d’ailleurs de l’unique salle du Max Linder. Ce cinéma au charme désuet propose des films à l’affiche de qualité ainsi que des rétrospectives. 

Le Cinéma des Cinéastes 

À deux pas de la place de Clichy, le Cinéma des Cinéastes, malgré sa devanture modeste, a tout d’un grand. Sa programmation met à l’honneur des films d’auteurs de tous horizons et promeut un cinéma indépendant. Les 3 salles sont dotées d’équipements numériques dernier cri. Une structure métallique en arcades signée Gustave Eiffel surplombe la salle principale. Enfin, après une séance, le Bistrot des cinéastes accueille les spectateurs autour d’un verre ou d’un repas.

L’entrepôt

Cinéma insolite L'Entrepôt
L’Entrepôt, un espace dédié à l’Art. © City Guide Paris is beautiful.

Situé dans une zone animée du 14e arrondissement, l’Entrepôt est une ancienne usine de papier transformée en cinéma. Il s’agit du lieu de rencontre des cinéphiles, qui apprécient sa programmation éclectique. On vient y voir des films d’auteurs ou de jeunes talents, des courts-métrages, des documentaires. Un restaurant avec verrière, un jardin et un bar à cocktail offrent un moment de détente après le spectacle. Rebaptisé tout récemment « Lieu secret », ce complexe cinématographique est en pleine restructuration. Il a pour vocation de devenir un espace multiculturel de rencontres et d’échanges. 

L’arlequin

Niché dans le 6earrondissement entre Saint-Germain-des-Près et la Tour Montparnasse, l’Arlequin s’est imposé dans le quartier pour sa programmation pointue.  Implanté dans les années 30 rue de Rennes, l’Arlequin fut repris dans les années 60 par le cinéaste culte Jacques Tati. Puis il devint le sanctuaire du cinéma soviétique, avec des projections très ancrées à gauche. Aujourd’hui, il met en avant des films d’art et d’essai, des documentaires, courts et long métrages de réalisateurs étrangers méconnus en France. Parmi les événements récurrents, le cinéma organise un ciné-club tous les dimanches, des avant-premières et des festivals, comme la semaine du cinéma russe. En conclusion, l’Arlequin est un cinéma insolite autant par sa programmation que par son atmosphère un brin rétro !

Le Louxor

Salle principale du cinéma Le Louxor
Salle “Youssef Chahine” au Louxor. © Le Louxor.

A la sortie du métro Barbès, impossible de manquer ce cinéma aux allures de palais égyptien. Bientôt centenaire, le Louxor constitue l’emblème tant d’une époque que d’un quartier. Il a connu l’âge d’or du cinéma avant d’être transformé en discothèque dans les années 80 puis laissé à l’abandon. Après des travaux de rénovation, le Louxor renait de ses cendres en 2013. La salle principale, avec ses deux balcons, sa verrière et ses fresques murales évoquant l’Égypte Antique, détonne par son extravagance art-déco. Aux étages supérieurs, il abrite un salon ainsi qu’un bar, dont la terrasse offre une vue insolite sur le quartier de Barbès et le Sacré-Cœur.

Le Gaumont Alésia, pour une séance romantique en HD

Le Gaumont Alésia
Au pied du métro, le Gaumont Alésia. © 1001 salles.

Habillé d’une façade vitrée assortie de panneaux LED, le Gaumont Alésia a réouvert ses portes il y a tout juste 3 ans. Ce cinéma, situé au pied du métro Alésia, comporte un immense hall d’entrée qui donne accès à 8 salles distribuées sur 4 niveaux. Ce bijou architectural est également à la pointe de la technologie : la salle principale bénéficie du son Dolby Atmos et de la projection ultra HD 4K. Enfin, touche romantique à ce complexe futuriste : les confortables fauteuils « duo », que l’on peut réserver à l’avance sur Internet, via l’application ou sur les bornes en libre-service. 

Et vous, quel film comptez-vous aller voir lors de la Fête du Cinéma 2019 ? Cinéphiles, découvrez les autres festivals de cinéma prévus cet été.

Suzanne RERA

Rédactrice Web, diplômée de Master, j'écris sur tous types de sujets, avec une sensibilité pour les arts et la culture.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.