fbpx

L’Eurovision : une édition 2021 à l’épreuve du Covid

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
L’édition 2021 du concours de l’Eurovision à l’épreuve du Covid

« Open up » (ouvrez votre esprit) est le slogan du concours de l’Eurovision organisé aux Pays-Bas en ce mois de mai. Annulé l’an dernier pour cause de Covid, la compétition musicale effectue un retour triomphant pour le plus grand plaisir des fans ! Le tout, dans un contexte de crise sanitaire avec les précautions de rigueur. De plus, cette grande messe musicale sera l’occasion idéale pour le public de décompresser en ces temps de pandémie.

De Rotterdam à Rotterdam : le grand retour du concours de l’Eurovision

Le 18 mars 2020 fut une date noire pour les aficionados de l’Eurovision. La raison ? L’annulation  de l’édition 2020 en raison du Covid. Une première depuis 1956, date de création du concours. Après un an d’absence, la compétition culte effectuera son grand retour les 18, 20 et 22 mai prochain. Toujours à Rotterdam, aux Pays-Bas, pays hôte de cette année après la victoire de Duncan Laurence en Israël avec sa magnifique ballade Arcade en 2019.

 « L’esprit et la tradition du concours de l’Eurovision de la chanson consistent à unir l’Europe sur une même scène. Nous sommes toujours déterminés à l’idée d’atteindre cet objectif à Rotterdam en mai prochain. Nous avançons dans nos plans afin de produire un concours sûr, avec tous les artistes qui se produiront en direct à Rotterdam. Le protocole [sanitaire] mis en place démontre notre engagement prioritaire pour la santé et la sécurité de tous les participants, y compris les équipes de production et la presse. »

Martin Österdahl, responsable exécutif du concours de l’Eurovision de la chanson.

Pour les millions de fans à travers le monde, le retour de l’Eurovision représente une joie immense. Effectivement, après un an d’absence, cet enthousiasme est d’autant plus compréhensible qu’il intervient dans un contexte de pandémie mondiale.

Une édition 2021 placée sous le signe du Covid

« Notre but est clair : empêcher la transmission du virus durant l’événement. Si une personne est testée positive, notre protocole d’isolation prendra effet. Nous soutenons les autorités compétentes avec la traçabilité des individus et nous prendrons des mesures supplémentaires si nécessaire. Si un candidat est incapable d’assurer sa prestation en direct, un enregistrement sera utilisé. »

Sietse Bakker, producteur exécutif de l’édition 2021 du concours de l’Eurovision.

Dans le cadre de cette édition 2021, de nombreuses précautions sanitaires seront déployées tout au long de l’événement. Concrètement, tous les participants devront s’astreindre à cinq jours de quarantaine avant de rejoindre les Pays-Bas. De plus, ces derniers seront dans l’obligation de montrer patte blanche avec la présentation d’un test négatif de 72 heures avant d’embarquer pour Rotterdam. Ensuite, une fois sur place, les délégations ne pourront pas quitter leurs hôtels. Sauf pour assurer les répétitions et les activités en lien avec le concours. En outre, la production a prévu de nombreux tests réguliers sur place afin de veiller à la santé de tous les participants.

Sur un plan général, il sera intéressant de voir quelle tournure va prendre la manifestation dans ce contexte sanitaire. De plus, à l’aune de la levée progressive des restrictions dans le monde, l’Eurovision pourra servir d’exemple dans le cadre de la réouverture prochaine des lieux culturels.  

39 pays en compétition : de nombreux favoris mais un seul vainqueur

Avec la pandémie, nous aurions tendance à oublier la dimension musicale du concours. Pourtant, 39 pays seront en compétition pour décrocher la victoire. Deux demi-finales auront lieu les 18 et 20 mai prochain. Puis, la grande finale du concours se déroulera le samedi 22 mai. Dans chaque demi-finale, dix pays devront se qualifier pour rejoindre en finale les Big Five (pays qui financent le plus le concours, ndlr) et l’hôte de cette année : les Pays-Bas. Mais qui sont les favoris de ce grand cru 2021 ?

D’après les bookmakers et les fans du concours, trois pays tirent leur épingle du jeu : la Suisse, Malte et… la France ! Premièrement, citons la Suisse avec le chanteur Gjon’s Tears et sa ballade magistralement épique Tout l’univers. Ensuite, nous avons la grande favorite Destiny qui représente cette année Malte. Avec sa chanson au titre en français Je me casse, ce morceau accrocheur et féministe au rythme du Charleston fera clairement sensation sur scène ! De plus, soulignons un fait rare : les trois titres des chansons plébiscitées sont… dans la langue de Molière même si la chanson maltaise est en anglais. En somme, la francophonie reprend des couleurs grâce à l’Eurovision.

Enfin, notre représentante tricolore : Barbara Pravi ! Sa touchante et sublime chanson Voilà embarque le public dans son univers très chanson française. Salué par l’ensemble de la communauté de l’Eurovision, est-ce que le morceau saura convaincre son auditoire le soir du 22 mai ? Affaire à suivre…

Et vous ? Suivrez-vous cette édition 2021 de l’Eurovision dans les conditions imposées par le Covid ? En attendant, nous vous proposons de (re)découvrir le clip Voilà de Barbara Pravi. La France peut-elle décrocher une sixième victoire, 44 ans après Marie Myriam ? Verdict le samedi 22 mai prochain à partir de 21h sur France 2.

La femme française en quatre clichés
Actu société

La femme française en quatre clichés

Toujours élégante et stylée, libérée sexuellement, mince en mangeant tout ce qu’elle veut… les stéréotypes sur la femme française sont nombreux. A l’international, ce mythe fait vendre des centaines de milliers d’ouvrages et de magazines. Décryptage de ces clichés étrangers sur la femme française.

Lire la suite »

Laisser un commentaire