fbpx

May et Charlem : deux jeunes entrepreneuses

May et Charlem

Que ce soit dans le secteur du tourisme ou du prêt-à-porter, May et Charlem ont fait le choix d’entreprendre malgré leur jeune âge et leur situation professionnelle qui aurait pu les freiner dans leurs projets. Nous allons vous présenter deux portraits de talentueuses jeunes femmes qui, avec beaucoup de courage, ont poussé les portes de l’entreprenariat ! 

Entreprendre dans le tourisme

Âgée d’une vingtaine d’années, May est toute fraichement diplômée d’un master en Transformation digitale. 

Globe trotteuse à ses heures perdues, elle aime découvrir de nouvelles cultures, explorer de nouveaux horizons. Sa particularité ? Voyager seule, sans rien d’autre que son sac à dos ! 

Au fur et à mesure de ses voyages, elle commence à partager du contenu sur les réseaux sociaux. Ses bons plans,  astuces pour obtenir un billet d’avion pas cher, ce qu’il faut savoir quand on voyage seule…

Plus le nombre d’abonnés augmentait plus cela devenait compliqué de gérer les questions/réponses. Car aujourd’hui May compte plus de 18k abonnés seulement sur Instagram

En 2019, May décide d’entreprendre et co-fonde donc Broke & Abroad qui recense de nombreux vols/hôtel pour voyager à petits prix à travers le monde. Mais attention celui-ci est réservé aux personnes broke (fauchées)  ! 

Quelques offres proposées par Broke & Abroad

L’objectif est de faire voyager le maximum de personnes sans qu’elle se soucie de l’aspect financier.

Pari réussit ! Un an plus tard Broke & Abroad c’est plus de 30 k abonnés sur les réseaux sociaux,  6 000 voyageurs et  97 326 utilisateurs. 

Et dans le prêt-à-porter

Actuellement étudiante en communication marketing dans la prestigieuse école de commerce parisienne ISC, Charlem a aussi décidé d’entreprendre.

Charlem
Charlem

Passionnée de mode et particulièrement de la mode ethnique, Charlem aime avoir la pièce rare et atypique qui fera la différence dans son look. 

Entreprendre dans le prêt-à-porter est donc comme une évidence. Avec son associé Collin Tisserand, ils décident de créer AfroWax. Une marque de vêtements et d’accessoires qui a pour but de mettre en lumière le savoir faire artisanal et traditionnel des pays africains. 

En effet, une grande partie des pièces sont faites en Afrique de l’Ouest afin de développer l’économie locale et de garder une certaine authenticité des produits. 

L’objectif d’AfroWax est de démocratiser le Wax, un tissu que tout le monde doit avoir dans sa garde de robe.

Aujourd’hui AfroWax se fait une place dans le prêt-à-porter ethnique. Nous pouvons la retrouver sur le site internet Afrkéa parmi plusieurs brillantes marques de mode africaine. 

May et Charlem ont toutes les deux entrepris atour de leur passion, et ont de très beaux parcours qui peuvent nous servir d’inspiration et surtout de motivation. Nous leur souhaitons le meilleur et plein de réussite dans leurs projets futurs.

 Et vous, avez-vous des projets sur pied ? Faites le nous savoir en commentaire ! 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.