fbpx

Elles commentent un match de hockey aux États-Unis

Aux États-Unis, cette journée internationale de la femme a permis de découvrir des talents longtemps cachés dans l’ombre. En coulisses, ce 8 mars, il y a eu un moment historique dans la célèbre ligue masculine nord-américaine de hockey sur glace (NHL). Sur la chaîne américaine NBC Sports, deux femmes ont commenté et couvert la rencontre de hockey entre Chicago et Saint-Louis comptant pour la saison régulière. Deux voix féminines inscrivent leur empreinte dans cette discipline très masculine. En plus, d’autres femmes ont produit et diffusé une émission pour ce match. Un instant marquant pour la chaîne sportive aux États-Unis.

Kathryn Tappen en action

Les femmes aux commentaires …

Kathryn Tappen, journaliste chez NBC Sports, a vécu un grand moment dans la nuit de dimanche à lundi. En effet, elle prenait en charge le match Chicago – Saint-Louis en direct de la patinoire du United Center. De plus, la journaliste commentait avec la consultante Jennifer Botterill, ex-joueuse de hockey sur glace et triple championne olympique pour le Canada. Dans la cabine studio, les deux protagonistes ont fait valoir leur talent de commentatrice en narrant impeccablement le déroulement du match et en analysant les actions importantes. 

Les commentaires de Kathryn Tappen avec à ses côtés la consultante AJ Mleczko
Source Youtube : NHL

La journaliste fut prise d’émotions quand elle apprit, deux jours plus tôt, qu’elle serait aux commandes pour la première fois d’un match de hockey sur glace en NHL. « Je me suis étouffée. J’ai été submergée par l’émotion. C’est incroyable !» , témoigne-t-elle, consciente de marquer l’histoire des femmes dans le sport. D’ailleurs, cette rencontre était une production exclusivement réalisée par les femmes. 

… et à la production

La composition de l’équipe féminine pour Chicago – Saint-Louis

À l’occasion de la journée internationale de la femme, la productrice de la chaîne, Kaitlin Urka, a émis l’idée de confectionner une émission 100 % femmes pour cette confrontation de hockey sur glace. De nombreuses femmes ont contribué à l’élaboration de la production télévisuelle. À la présentation, Kate Scott a animé cette émission aux côtés de Kendall Coyne Schofield et d’AJ Mleczko (anciennes joueuses). Par ailleurs, elles sont intervenues à chaque mi-temps afin de décrypter la prestation des joueurs sur la glace. Auparavant, les trois femmes ont déjà fait deux émissions ensemble : le 5 février pour le match Chicago – Boston et le 25 février pour la rencontre Saint-Louis – Chicago. Aux États-Unis, c’est la première fois que des femmes ont pu commenter, diffuser et produire un match de sport aux États-Unis.   

Par cette initiative historique, Tappen donne des signes d’espoirs aux femmes qui veulent réaliser leur rêve. “Nous espérons que notre émission contribuera à inspirer les jeunes femmes qui regardent à réaliser leurs rêves, parce que nous avons prouvé que tout est possible, et je suis fière d’en faire partie“, dit Kathryn Tappen. Ensuite, AJ Mleczko exprime sa satisfaction de voir les femmes au premier plan et conseille aux jeunes de saisir leur chance : “Que ce soit quelqu’un comme moi, Kate, Kendall, Kathryn ou Jen devant la caméra, ou qu’ils comprennent que les producteurs et les réalisateurs, toutes ces personnes sont des femmes. Il y a un grand avenir pour les jeunes filles si elles veulent entrer dans le monde du sport … et même dans la production”.

Peu de journalistes sont commentatrices sportives mais beaucoup prennent le rôle de présentatrice.

Mary Patrux présentatrice de l’émission NBA Extra sur BeIN SPORTS

Actuellement, on est encore très loin dans la parité dans le journalisme sportif mais les barrières tombent progressivement. En France, il y a très peu de femmes qui commentent des matchs sportifs à la télévision. Effectivement, on peut citer que les journalistes Candice Rolland, Carine Galli ou encore Anne-Sophie Bernardi. Néanmoins, les femmes endossent le costume de présentatrice sportive.

Estelle Denis, Céline Géraud et Nathalie Iannetta sont les précurseuses, en termes de présence féminine à la télévision. Aujourd’hui, le monde des médias sportifs s’ouvre aux femmes à la présentation d’une émission. Certes belles, les présentatrices sportives actuelles telles que Vanessa Le Moigne, France Pierron, Anne-Laure Bonnet font la différence par leur professionnalisme. Finalement, c’est une preuve que les femmes peuvent faire partie du mouvement sportif à la télévision.

Ce moment télévisuel historique aux États-Unis devrait être un vecteur important de la place de la femme dans le monde du journalisme sportif. En espérant que ce cas ne soit pas unique à l’avenir.

Lisez maintenant :

Interwiew : comment une sportive a géré sa grossesse ? de Clinton Kieta-Sisidi

Fitness : 8 astuces simples pour s’y mettre à fond ! de Naoual Sahel

Maria Sharapova dit au revoir à sa carrière d’Anna Guerreiro

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.