fbpx

@coucoulesgirls : l’influenceuse qui nous réconcilie avec notre corps.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Une pointe d’autodérision, un zeste de folie et énormément d’amour, c’est ce qui fait la notoriété de @coucoulesgirls.

Une pointe d’autodérision, un zeste de folie et énormément d’amour, c’est ce qui fait la notoriété de @coucoulesgirls. Ce compte Instagram, créé par la pétillante Juliette, prône l’acceptation de soi et nous prouve grâce à ses photos décomplexées, que chaque femme est belle comme elle est. Et ça fait du bien.

Parodies des youtubeuses beauté

Sur sa page Facebook, Juliette démonte les clichés des youtubeuses beauté à travers des vidéos d’un second degré à mourir de rire. Au départ, simple délire entre copains, les vidéos de @coucoulesgirls gagnent très vite en popularité. Entre imitations caricaturées, ducks face et intonations de voix exagérées, elle casse les codes de la youtubeuse mince à l’attitude ultra-contrôlée. Elle apporte, par la même occasion, un peu de fraîcheur et d’authenticité dans ce milieu où les apparences sont souvent trompeuses.

 

Il faut aimer son corps

On nous a habitué à ne pas s’aimer, à se dévaloriser, à se comparer. On nous a habitué à pointer le négatif avant le positif. On nous a apprit à entrer dans des cases, ne pas trop en dire, ne pas trop déborder…
Et si on faisait tout l’inverse ?

Source : compte Instagram @coucoulesgirls


De la même manière, son compte Instagram est truffé de photos respirant le naturel.

Juliette, aka @coucoulesgirls, ose avec une grande beauté, exposée son corps dénudé à la vue de tous. Un exercice compliqué mais nécéssaire dans le processus d’acceptation de soi.

Des complexes on en a tous ! Et pourtant j’apprends à m’aimer et à me trouver belle malgré le regard des autres qui n’est pas toujours bienveillant. Le chemin est long mais il en vaut tellement la peine !

Le message est clair : chaque femme est belle. Au diable les diktats de la minceur, les complexes en se comparant aux filles des magazines et autres cures détox. Il faut apprendre à s’accepter. Mieux, à s’aimer.

 

Laisser un commentaire