fbpx

Samba Que Elas Querem ou l’art de conjuguer la samba au féminin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Samba Que Elas Querem ou l'art de conjuguer la samba au féminin

Composé de dix femmes, Samba Que Elas Querem est l’un des groupes brésiliens de samba les plus populaires de Rio de Janeiro. Grâce au rythme enivrant de leur musique, ces artistes talentueuses ont réussi à se faire une place dans la musique. Comment ? Avec des textes forts sur fond de samba. Un art musical majeur qui fait partie de l’identité du Brésil.

Une présence féminine au milieu des hommes

La présence du groupe Samba Que Elas Querem détonne dans un paysage musical brésilien plus habitué aux ensembles composés exclusivement d’hommes. Même si on assiste à une hausse des groupes féminins depuis quelques années, on constate que les écarts sont toujours significatifs entre les deux sexes. Originaire des quartiers populaires de Rio de Janeiro, la samba date du début du 20ème siècle. Il s’agit d’un genre musical populaire qui fait partie du folklore du Brésil. Comme en atteste la foule en liesse durant les rassemblements festifs dans toutes les rues du pays. Avec un public, toujours partant pour chanter et fouler la piste de danse. Le tout, au rythme du chant, des percussions comme le pandeiro et autres instruments traditionnels comme le cavaquinho (guitare à quatre cordes).

Un groupe 100% féminin et féministe

Le groupe 100% féminin se distingue avec ses paroles militantes. Des mots engagés contre les violences conjugales, le harcèlement sexuel ou le sexisme dans la société brésilienne. De plus, cette démarche musicale est à l’opposé du courant musical parfois défendu par la samba. Un genre qui a parfois tendance à glorifier des textes misogynes voire racistes. Ce qui est problématique dans une société brésilienne actuellement en proie au questionnement. Surtout en cette période d’élection présidentielle. Dans une interview accordée au New York Times, Cecília Cruz, la joueuse de cavaquinho du groupe, a déclaré la phrase suivante : « Je pense que le public est enfin prêt à l’idée d’avoir des femmes percer dans le monde de la samba. » En ce sens, cette citation d’une des membres du groupe peut faire opiner du bonnet certains puristes du genre. Avec d’un côté les partisans d’une ligne plus conservatrice et qui veulent rester dans le passé en gardant des paroles très machistes. De l’autre, les défenseurs d’un style musical qui doit s’adapter aux réalités de l’époque. Avec toutes ses complexités.

Face à cette dichotomie, le groupe brésilien a clairement choisi son camp. Avec charme et candeur, les artistes de Samba Que Elas Querem célèbrent l’identité du Brésil. Grâce à une musique bien emmenée et des paroles intelligentes.

En définitive, le temps de quelques chansons, ces jeunes femmes permettent au public de s’évader et de profiter de l’instant présent. Dans un futur où l’issue est encore très incertaine pour le Brésil.

L'anxiété 2.0 : le syndrome FOMO
Actu santé

L’anxiété 2.0 : le syndrome FOMO

Notre quotidien est souvent rythmé par les flux d’informations que nous recevons chaque jour. Et plus particulièrement, les jeunes générations. Hyper connectées, elles sont celles

Lire la suite »

Laisser un commentaire