Comment se protéger des accidents de la vie privée ?

Comment se protéger des accidents de la vie privée ?

À l’origine de plusieurs centaines de milliers d’hospitalisations par an France, les accidents de la vie courante sont plus vite arrivés qu’on ne le croit. Certaines assurances permettent de se protéger soi et ses proches contre ces risques auxquels chacun peut être confronté au moins une fois dans sa vie. Découvrez la nature des accidents qui peuvent être pris en charge par ces assurances et comment bénéficier d’une protection optimale.

Quels sont les accidents de la vie privée ?

Avant de parler d’assurance et de risques couverts, il est important de préciser ce que l’on entend par « accident de la vie privée ». Comme son nom l’indique, il correspond à l’ensemble des risques en lien avec la vie quotidienne et qui peuvent intervenir à domicile comme en dehors :

  • Les accidents domestiques : brûlure, chute, coupure, intoxication alimentaire ou au gaz, asphyxie, morsure
  • Les accidents de sport et de loisirs : qui peuvent survenir à domicile ou dans le cadre d’un voyage (vacances)
  • Les catastrophes naturelles ou technologiques : tempête, séisme, avalanche, accident non-nucléaire
  • Les agressions et attentats
  • Les risques liés à internet : cyber-harcèlement (scolaire ou non)

Les blessures professionnelles ne sont pas considérées comme un accident de la vie privée, à l’exception de celles concernant les artisans (agriculteurs, professions libérales ou commerçants).

Que couvre exactement la G.A.V ?

Si vous souscrivez auprès d’une compagnie d’assurance pour vous protéger des accidents de la vie courante, vous serez couvert en cas d’accident corporel entraînant une incapacité permanente d’au moins 5 à 30% en fonction des contrats. La G.A.V indemnise le préjudice physique causé par l’accident ainsi que ses conséquences sur la vie personnelle et professionnelle de l’individu, avec une prise en charge de certains frais tels que la perte de revenus, l’achat d’un logement adapté ou encore les frais d’obsèques.

L’indemnisation peut concerner les victimes uniquement et/ou leurs proches par le biais d’une rente ou d’un capital. Certaines assurances prévoient des garanties spécifiques pour la famille, c’est le cas notamment avec MACIF. La prise en charge est également valable à l’étranger (Union Européenne et Suisse) et pour une durée de 3 mois en cas de voyage dans une autre destination. Il n’est pas rare que certaines assurances prennent déjà en charge les accidents de la vie privée (mutuelle santé, carte bancaire, assurance maladie…). Pour éviter de souscrire inutilement, n’hésitez donc pas à vérifier vos contrats actuels.

A lire également : Comment se faire rembourser le gynécologue

Les risques non pris en charge par la garantie accident de la vie

Certains accidents ne sont pas pris en charge par la Garantie accident de la vie commune. C’est le cas notamment des accidents de la circulation qui doivent faire l’objet d’une assurance à part entière, qu’il s’agisse des dégâts corporels ou matériels. Les accidents de travail, quant à eux, ne sont pas non plus couverts par ce type d’assurance sauf exception, comme nous l’avons vu plus haut. En fonction de la compagnie d’assurance et de la formule choisie, d’autres risques peuvent ne pas être couverts par la G.A.V.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies