fbpx

Comment passer des vacances écoresponsables ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
photo d'une rivière cachée par des arbres

Depuis les débuts de la crise sanitaire, les Français n’ont jamais autant eu besoin de partir en vacances. La pandémie a fait naître en nous beaucoup d’envies. Ces dernières sont même devenues des nécessités. Se retrouver, sortir, partir mais aussi respecter la planète. Que ce soit entre amis, en famille ou en solo, Ô magazine vous donne quelques conseils pour passer des vacances écoresponsables.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a fait de l’écotourisme un allié du « tourisme durable ». Rattachée aux Nations Unies, elle vise à favoriser le tourisme. Néanmoins, elle aspire aussi à réduire l’impact des flux touristiques sur l’environnement afin d’en assurer sa pérennité. Ainsi, cette nouvelle approche permet la découverte des écosystèmes. Pour que cela fonctionne, il faut favoriser l’implication des acteurs locaux et que les touristes les privilégient. Ces derniers doivent adopter les bons réflexes et certains requièrent certaines connaissances.

Avoir les bons gestes !

Que ce soit à la montagne ou à la plage, adoptez les bons réflexes. Pour protéger la biodiversité et préserver des habitats d’exception, il est fondamental de s’organiser en amont. Par exemple, si vous envisagez de passer la journée à la plage ou de pique-niquer, prévoyez un repas sans déchet. Pour limiter votre empreinte, optez pour les bouteilles en inox et emballez vos sandwichs dans des sacs réutilisables type «Bee Wraps». Parmi ces écogestes, on peut aussi privilégier le vélo ou les transports en commun une fois arrivés sur le lieu de ses vacances. Lorsque vous vous promenez en pleine nature, il est primordial de respecter la biodiversité. Il faut par exemple bien suivre les chemins balisés. « Touchez mais avec les yeux seulement ! ». Effectivement, laissez à la nature ce qu’elle vous offre et ne cueillez pas de manière intempestive. Enfin, pour les amoureux de la lecture, faites confiance aux boîtes à livres qui fleurissent maintenant dans toutes les villes et villages. Vous voyagerez plus légers et ferez des économies.

À lire aussi : LastObject : mieux vaut deux fois qu’une !

En vacances…dans sa région !

Pour passer des vacances « écofriendly », vous pouvez en profiter pour découvrir votre région. En effet, pour passer de bonnes vacances, il n’est pas nécessaire de partir loin. Bien évidemment, la question des modes de déplacement est au cœur de la réflexion. Vous pouvez ainsi consulter les sites de l’Office du Tourisme de votre ville. Cela vous permettra de (re)découvrir votre ville et votre département. Vous pourrez ainsi tester de nouvelles activités. Le mouvement « Colibris » et Pierre Rabhi ont saisi l’urgence de préserver notre planète. Afin de se faire entendre, ils ont multiplié les actions et autres interventions. Le très célèbre documentaire « Demain » de Cyril Dion en est un beau témoignage. Vous pouvez vous inspirer de cette éthique pour animer vos vacances. L’initiation à la permaculture, les ateliers de constructions d’hôtels à insectes, partir à la découverte d’une ferme d’alpage ou visiter un écomusée sont à ce titre intéressants.

Opter pour un hébergement ou une destination écoresponsables

Vouloir adopter une attitude écoresponsable pendant les vacances peut vous permettre de découvrir des lieux insolites telles que des cabanes dans les arbres ou des yourtes. Pour les plus traditionnels, les auberges de jeunesse ou maisons d’hôtes vous permettront de passer de bons moments tout en limitant votre empreinte ! Nombre de ces hébergements bénéficient du label « Clé verte» ou « Green key » puisqu’il existe dans 65 pays, en plus de la France. Pour obtenir ce label, l’établissement doit répondre à des critères bien spécifiques. Parmi eux, sont notamment pris en compte la gestion de l’eau, des déchets ou encore de l’énergie.

Bien préparer son voyage en consultant des blogs

Si vous souhaitez partir à la découverte de nouvelles contrées, n’hésitez pas à consulter des blogs. Certains guident les futurs touristes pour qu’ils adoptent une démarche éthique et écofriendly. C’est le cas de « Fortlointain », un blog conçu dans « un esprit de partage ». Fondé en 2017, par Laura et Basil. Installée en Polynésie, elle travaille dans le domaine de l’environnement à Tahiti. Lui vit en France. Ingénieur informatique à la base, il s’est ensuite lancé à son compte sur différents projets dont « Fortlointain » pour partager leur passion commune du voyage.  Malgré la Covid et l’éloignement France / Polynésie, « nous essayons de faire perdurer le projet et trouver de nouvelles opportunités ».

Leur objectif principal est de faire découvrir une culture et de mettre en avant des actions responsables. En effet, Laura a expliqué à Ô magazine que « le respect des valeurs humaines, de la nature, des humains, est un respect général. (…) À chaque déplacement, on fait en sorte de rencontrer des associations. »

Vue sur le lac Tahoe en Californie lors d'une randonnée
Photo prise en Californie non loin du Lac Tahoe lors d’une randonnée. Crédit: Basil Schlosser.

Grâce à leur blog, Laura et Basil proposent « des alternatives qui soient le plus responsables possible ». Tous deux veulent que les touristes « voyagent en ayant conscience de l’impact » que leur passage peut avoir. Ils incitent ainsi à éviter les activités nuisibles et à privilégier le local. Pour Laura, « que tu sois ancré.e ou pas dans la société de consommation, tout le monde peut participer au respect de l’environnement. » 

Des actions écoresponsables et solidaires

Pour pouvoir limiter la pollution et favoriser la biodiversité, des associations se mobilisent. Leur volonté est de rendre l’écologie attrayante tout en sensibilisant la population. « Initiatives Océanes » permet par exemple de réunir des personnes qui souhaitent nettoyer les plages. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur leur site, d’entrer la ville souhaitée, de consulter le calendrier puis de s’inscrire. D’autres organismes proposent le « Plogging ». Le concept est simple : faire du jogging et ramasser les ordures trouvées le long de la course.

Enfin, sachez qu’il est important de bien choisir sa crème solaire. Cette dernière doit être respectueuse de l’environnement. Des composants non biodégradables se diluent dans l’eau entraînant des conséquences désastreuses pour les espèces faunistiques et floristiques aquatiques.

Des sports nouveaux

De plus en plus de personnes éprouvent le besoin de se ressourcer. Pour ce faire, cela passe souvent par une reconnexion avec la nature. De plus en plus d’activités émergentes telles que la « Rando-yoga », le «paddle yoga » ou encore les randonnées sensorielles le long de rivières vous permettront de vous dépayser. La connexion aux arbres (ou sylvothérapie) est également en plein essor. Que ce soit près de chez vous ou à des centaines de kilomètres, profitez de vos vacances pour vous (re)connecter à la nature. Et n’oubliez pas cette célèbre phrase de Saint Exupéry : « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».

Et vous, êtes vous prêt.e à passer des vacances écoresponsables ?

Laisser un commentaire