fbpx

Comment calculer son IMC (indice de masse corporelle) ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Comment calculer son IMC (indice de masse corporelle) ?

Avoir le poids idéal, qui n’en rêve pas ? Depuis des années, la société juge qu’une femme mince reste la plus belle. Pourtant, selon les médecins, tout dépend de l’âge et de la taille de chacune. Une fille qui mesure 163 cm ne doit pas avoir le même poids que celle qui mesure 170 cm. C’est pour cette raison que le calcul de l’Indice de Masse Corporelle ou IMC a été mis en place. Comment fonctionne-t-il ?

IMC : qu’est-ce que c’est ?

Inventé en 1840, l’IMC, connu aussi comme « Indice de Masse Corporelle » vous aide à déterminer si votre poids correspond à votre taille ou pas. Les docteurs et les diététiciens se basent sur cet indicateur dans le but d’évaluer l’état nutritionnel d’une personne. Déjà accepté par l’OMS, il lui permet de détecter une malnutrition, une maigreur ou encore un surpoids.

Quelle est la formule pour calculer l’IMC ?

Afin d’estimer le poids qui convient à sa taille, le calcul se base sur la division du poids par le carré de la mesure. Cela dit, l’Indice de Masse Corporelle est égal au poids en kilos divisé par la taille au carré en m. Le chiffre obtenu après le calcul aide à estimer la corpulence chez un adulte (homme et femme).

Quand l’IMC est-il qualifié de normal ?

Un Indice de Masse Corporelle normal se situe entre 18,5 et 25. Si le vôtre n’atteint pas 18,5, vous serez considérée comme une personne maigre. S’il dépasse 25, vous êtes en surpoids. C’est à partir du 30 que les médecins qualifient un individu d’obèse.

IMC de moins de 18,5 : insuffisance pondérale

Si vous vous trouvez parmi les personnes ayant un IMC de moins de 18,5, votre poids semble faible comparé à votre taille. Le plus souvent, ce résultat peut provenir d’une pathologie que vous ne connaissiez pas. Avec le temps et sans le suivi d’un traitement spécifique, cet état risque de vous causer d’autres problèmes de santé. Par exemple, les femmes maigres sont plus atteintes des carences et de l’anémie que celles avec un poids normal.

Dans ce genre de situation, il s’implique de discuter avec son docteur. Ce dernier recherche d’abord les facteurs de la maigreur et prescrit des traitements adaptés.

Entre 18,5 et 24,9 : c’est l’idéal

Si votre IMC entre dans ce standard, vous êtes classée comme en bonne santé. Vous ne craignez ni les carences ni le diabète. Cependant, pour conserver votre poids, gardez les bonnes habitudes alimentaires.

Adoptez un régime sain, sans consommer trop de matières grasses. Buvez une quantité d’eau suffisante (entre 1 à 2 L par jour). Si possible, pratiquez quelques exercices physiques vous aidant à ne pas grossir.

Entre 25 et 29,9 : l’indice du surpoids

Un IMC de plus 25 signifie qu’une personne est en surpoids. Ainsi, son poids devient trop élevé comparé à sa taille. Sur le long terme, cela impacte la santé. L’excès de poids cause des maladies cardiaques, articulaires … Selon quelques études, une femme en surpoids a plus de risques d’être atteinte du cancer qu’une femme mince.

Face à une telle situation, demandez à votre médecin le régime que vous pourriez adopter. Il vous conseille sur les méthodes à employer pour perdre des graisses en prenant compte de votre état de santé.

IMC de plus de 30 : signe d’obésité

Ce problème touche désormais de nombreuses femmes dans le monde. Avec le fast-food, les aliments gras vendus sur le supermarché, etc, il devient presque impossible chez certaines de ne pas céder à la tentation. Au fil du temps, les graisses s’accumulent.

Du point de vue médical, l’obésité est considérée comme un excès de masse grasse qui a divers impacts sur la santé, et cela à court ou long terme.

Notons cependant que la sévérité de l’obésité varie aussi en fonction de l’Indice de Masse Corporelle. Si ce dernier est entre 30 à 34, 9, c’est une obésité modérée. S’il est entre 35 à 39,9, il s’agit d’une obésité sévère. Et s’il dépasse de 40, l’obésité est classée « massive ».

Si votre IMC vous classe d’une personne obèse, vous ne pourrez commencer un régime sans la consultation d’un spécialiste. En effet, à ce niveau, une perte de poids trop rapide risque également d’entrainer d’autres pathologies.

Tout le monde peut-il mesurer l’IMC ?

Calculer l’IMC n’est pas autorisé à tous. Une femme enceinte ou âgée ne doit pas procéder à ce calcul. Chez l’enfant aussi, il ne se base pas sur la même technique.

L’Indice de Masse Corporelle ne donne pas avec précision où se situe la masse grasse du corps, c’est-à-dire celle qui nuit à la santé. Par conséquent, une personne musclée affiche un IMC souvent élevé alors qu’elle ne présente aucun excès de graisses.

Pour vous fixer, vous pouvez essayer le calcul de l’Indice de Masse Grasse. Il aide à identifier la proportion de masse graisseuse de votre corps.

Comment se déguiser pour halloween ?
Actu lifestyle

Comment se déguiser pour halloween ?

Halloween approche et vous ne savez toujours pas en quoi vous déguiser pour le soir du 31 Octobre ? Vous recherchez des costumes originaux pour vous démarquer des autres ? Eh bien, voici quelques idées de déguisement Halloween sympas qui pourraient peut-être vous intéresser.

Lire la suite »

Laisser un commentaire