fbpx

Comment bien chauffer chez soi et réduire l’impact environnemental en hiver

L’hiver arrive à grands pas et le froid avec, à nous les gros pulls et couvertures comfy ! Le problème, c’est qu’avec la baisse des températures, on augmente progressivement notre consommation d’énergie, notamment le chauffage, entraînant ainsi une empreinte écologique plus importante. Beaucoup ne réalisent pas que le chauffage et la climatisation sont les principaux éléments de l’empreinte carbone. Heureusement, il existe des mesures simples que vous pouvez prendre pour réduire votre impact sur l’environnement cet hiver.

L’impact environnemental du chauffage


La consommation d’énergie de chauffage a été mesurée lors d’un audit sur 193 résidences à travers 5 pays européens.
En analysant les données disponibles, on a pu évaluer l’influence de l’isolation thermique de l’enveloppe, de l’âge et de l’état du système de chauffage, sur la consommation d’énergie et l’impact environnemental qui en résulte. Il en ressort que la consommation annuelle d’énergie de chauffage est supérieure à la moyenne européenne (174,3 kWh/m2) dans environ 38 % des bâtiments audités, les émissions atmosphériques sont supérieures dans environ 30 % des bâtiments et les émissions de déchets solides sont supérieures dans 23 % des bâtiments.

Astuces pour bien chauffer sa maison

Chauffer en réduisant sa consommation et l’impact environnemental c’est possible ?


Une façon de réduire ce coût est de rendre la maison plus efficace et les nouvelles maisons sont très efficaces grâce à une excellente isolation et aux dispositifs d’économie d’énergie toujours plus innovants.

L’ajout de ces caractéristiques aux maisons existantes coûte cependant de l’argent. Cependant, le moyen le moins cher de réduire les coûts énergétiques est de réduire la consommation d’énergie gaspillée. Que vous viviez dans une nouvelle maison ou dans une maison plus ancienne, il vous sera plus bénéfique de réduire le gaspillage d’énergie.

L’impact environnemental du chauffage


Afin de réduire son impact environnemental de façon considérable, un moyen simple et relativement bon marché consiste à utiliser de l’énergie verte (qui concerne aussi le chauffage) produite à partir de sources renouvelables propres telles que le soleil, le vent, l’eau et les déchets recyclés.

Astuces pour bien chauffer sa maison

  • Améliorez l’isolation : cette mesure permettra de maintenir une température idéale dans votre maison en été comme en hiver.
  • Bien utiliser un climatiseur : si vous possédez un climatiseur réversible que vous utilisez également en hiver, apprenez à l’utiliser correctement car ils sont différents des radiateurs. Par exemple, comment en parle cet article rédigé par des spécialistes de l’énergie, la température idéale de la climatisation est généralement de 25 °C.
  • Choisissez une minuterie programmable et des commandes de thermostat pour allumer votre chauffage à des heures fixes et évitez de l’allumer en dehors de ces horaires.
  • Eviter les courants d’air en vous assurant que les portes et les fenêtres soient parfaitement étanches. Vous pouvez éventuellement y ajouter des boudins en bas de la porte d’entrée ou des fenêtres si vous sentez que l’air y rentre.
  • Bouchez la cheminée grâce à un clapet : pour qui en possède une, cette mesure empêchera la chaleur de s’échapper en hiver — en admettant que vous n’utilisiez pas votre cheminée — et l’air chaud de pénétrer dans la maison au cours des mois chauds.
  • Évitez les éclairages descendants : ils consomment énormément d’énergie tout en pénétrant dans le plafond et l’isolation, ce qui entraîne des pertes de chaleur. Une bonne solution d’éclairage consiste à utiliser des ampoules fluorescentes compactes.
  • Fermez les fenêtres et les portes extérieures, particulièrement lorsque votre chauffage ou votre climatiseur est en service.
  • Fermez les rideaux et volets afin de garder la chaleur à l’intérieur, et ouvrez-les en grand lorsque le soleil entre.
  • Si vous avez encore froid : les meilleures solutions seront encore de mieux vous couvrir, boire une boisson chaude ou encore utiliser une bouillotte, plutôt que d’augmenter la chaleur du chauffage !
1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.