fbpx

Combattre la procrastination : les meilleures astuces !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

La procrastination ou encore l’art de remettre ses responsabilités au lendemain empêche toutefois d’avancer dans la vie. C’est d’ailleurs ce qui bloque différentes personnes, les empêche de réussir et d’atteindre leur objectif. Dans la vie quotidienne, chaque personne doit réaliser des tâches qui leur semblent ennuyeuses. L’être humain a tendance à faire d’abord ce qui donne des satisfactions immédiates et oublie les essentiels. Il néglige les occupations épuisantes et n’y fait pas attention qu’au moment où l’obligation d’agir survient. Heureusement, il existe des solutions qui permettent de lutter contre cette mauvaise habitude. En voici quelques-unes.

Que comprendre sur la procrastination ?

Presque tout le monde adopte une fois dans la vie cette tactique de s’auto-duper. Avant de mettre en place un remède qui aide à s’en débarrasser, il s’impose de comprendre son fonctionnement. Le principe de ce sentiment, c’est de reporter des activités indispensables dans la vie quotidienne. On les remplace souvent par des tâches considérées comme « non importantes ». Par exemple, vous devez vous occuper de quelques dossiers essentiels à votre métier, mais ce n’est pas précipité. Vous disposez du temps nécessaire pour vous en charger, mais vous n’y faites pas attention. Vous vous dites que vous allez remplir cette mission le lendemain. À la place, vous préférez vous balader ou vous occuper d’autres responsabilités qui ne s’avèrent pas prioritaires.

En réalité, trouver d’autres tâches afin de remplacer ce qui est urgent donne à chacun une bonne conscience. Les distractions, les activités minoritaires … aident à ne pas culpabiliser et alléger la conscience. Un procrastinateur professionnel trouve toujours des justifications bien argumentées pour ouvrir la porte de la procrastination. Comment ne pas en devenir ? Si vous en faites déjà partie, comment en lutter contre ?

Les conséquences de la procrastination dans la vie professionnelle et personnelle

Considérée comme une pathologie psychologique, la procrastination n’est pas sans conséquence dans la vie de la victime. Tout d’abord, tout remettre au lendemain n’apporte que de l’anxiété. Lorsque les tâches s’accumulent, le stress augmente. Cela crée d’ailleurs un sentiment de culpabilité lorsque la précipitation ou le délai de la réalisation des missions survient. De plus, lorsqu’une responsabilité est reportée, la réaliser devient encore plus difficile qu’avant. Puis, l’angoisse survient et vous ronge de l’intérieur tout en disant que vous êtes une personne incapable.

Aussi, cette tactique de s’auto-duper engendre un mauvais jugement social. L’entourage la considère comme la paresse ou encore un manque d’ambition. Sur le long terme, la victime risque d’être classée comme incompétente.

Dans la vie professionnelle, les ravages que la procrastination engendre s’avèrent encore plus importants. Les supérieurs considèrent que l’individu qui ne traite pas ses dossiers à temps n’est pas fiable. Chez les personnes qui disposent d’une grande responsabilité au sein d’une entité, cette mauvaise habitude signe une fuite devant les prises des décisions. Et le pire, c’est que laisser le travail s’accumuler revient à réaliser les missions à la dernière minute. Or, tout le monde le sait, un travail de dernière minute ne rassure pas en termes de qualité.

Les facteurs de la procrastination

Pour traiter au mieux cette maladie, il s’implique de comprendre les sources. Cela varie d’un individu à un autre, mais dans la plupart des cas, les facteurs sont similaires. Selon les études des spécialistes, la procrastination est liée aux troubles du comportement. Elle provient d’un sentiment d’anxiété ainsi que d’une faible estime de soi. Toutefois, la peur d’échouer ou encore de rencontrer des difficultés entraîne aussi cette tactique de s’auto-duper.

Aussi, vouloir réaliser des choses à la perfection pousse à adopter cette habitude. À force de rechercher ce qui semble meilleur, vous risquez de vous fixer des objectifs difficiles à atteindre. Cela fait reculer même lorsque rien n’a pas encore été commencé. Une autre raison de la procrastination, c’est également le manque de motivation ou tout simplement l’ennui. Certaines personnes rencontrent en même temps le burnout ou l’épuisement professionnel. Sur ce dernier cas, la capacité de se concentrer se réduit.

Des conseils pour se débarrasser de la procrastination

Mettez-vous quelques règles à respecter au quotidien

En connaissant la manifestation et les causes de la procrastination, il vous sera plus simple d’y remédier.  Fixez des conditions de base comme ne jamais repousser les choses pour des occasions. C’est le premier pas vers la guérison. Soyez à l’écoute de vos sentiments et en connaissez-vous davantage. Déterminez à quel moment de la journée vous avez l’habitude de dériver. Faites en même temps une « to do liste » et barrez au fur et à mesure ce que vous avez accompli.

Une autre technique pour lutter contre la procrastination est de commencer la journée par les tâches les plus compliquées. Lorsque la journée s’achève, vous vous sentez épuisé. L’idéal, c’est de la terminer avec les micro-tâches les plus faciles. Cela dépend cependant de ce qui vous motive. Si vous avez tendance à vous décourager plus vite, alors, misez sur le contraire. Débutez par les petites missions et terminez par les plus difficiles.

Au travail, certains éléments peuvent vous motiver. 

C’est pourquoi utiliser des starters est recommandé. Avant de commencer un travail, préparez une bonne tasse de thé ou de café. Appelez aussi une amie ou une personne qui vous inspire. Le but est de se donner du courage par une action passionnante. À la fin de chaque étape, prenez conscience de ce que vous avez réalisé et soyez-en fier. Vous pouvez aussi vous récompenser un peu à chaque objectif atteint. Le plus important consiste à tout planifier en avance. Et surtout à éviter toute source de distraction comme Facebook. Si possible, éloignez votre téléphone de vos yeux.

Imaginez comment serait votre vie sans procrastination. Vous aurez un esprit apaisé, une réussite professionnelle et vos projets avanceront. La satisfaction ne vous concerne pas uniquement, mais également votre entourage. Et sur le long terme, vous allez sentir un sentiment de fierté. Un procrastinateur le néglige souvent, mais le plus difficile c’est le début du traitement. Une fois que vous commencerez à changer vos habitudes, la réalisation de vos tâches deviendra plus évidente. Lutter contre ce sentiment est considéré comme une question d’envie, de courage ainsi que de tactiques.

Laisser un commentaire