fbpx

Cinq plats traditionnels de la Corée du Sud

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

La cuisine coréenne est connue dans le monde entier pour ses plats traditionnels. Elle est réputée pour être l’une des plus diverses, saines et équilibrées. D’ailleurs, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle est peu calorique et pauvre en gras. De quoi se régaler et découvrir de nouvelles saveurs sans culpabiliser.

Vous avez envie de vous évader en Corée du Sud ? De découvrir de nouvelles recettes ? Ou alors vous avez prévu un voyage au pays du matin calme ? Alors découvrez sans plus attendre les recettes de plats typique de ce pays.

Les crêpes coréennes, simple et efficace :

Les coréens ont leurs propres recettes de crêpes. Mais ces dernières ne sont pas sucrées. Rien à voir avec nos crêpes bretonnes. Faites à base de courgettes , elles sont simples à réaliser et tout aussi délicieuses que celles que l’on connaît en France, mais c’est différent. Elles se consomment principalement en entrée ou en accompagnement d’un plat.

Cuisine: cinq plats traditionnels de Corée du Sud
Crêpes coréennes

Ingrédients pour 2 personnes :

– 2 courgettes

– farine

– 3 œufs

– sauce soja

Préparation

Lavez et coupez les courgettes en rondelles.

Dans un premier bol, placez de la farine.

Dans le second, battre les œufs avec un peu de sel.

Placez les rondelles de courgette dans la farine, puis plongez –les dans les œufs battus.

Enfin, mettez les rondelles dans une poêle chauffée avec de l’huile, laissez les frire 2-3 minutes puis retournez-les.

Servez avec de la sauce soja par-dessus et profitez de ce plat.

Bibimbap : un plat traditionnel et convivial 

Ce mélange de riz avec des légumes sautés et de la viande de bœuf est très populaire en Corée du Sud. Souvent agrémenté de nouilles, c’est l’un des plats qui se savoure tout le long de l’année.

Cuisine: cinq plats traditionnels de Corée du Sud
Bibimbap

Ingrédients pour 4 personnes :

– 2 carottes, et autant de courgettes

– 1 poireau

– 200 grammes de riz

– 400 grammes de viande au choix

– 4 œufs au plat

– sauce soja

– gochujang (condiment piquant à base de piment rouge)

Préparation

Commencez par laver puis couper les légumes en fines lamelles.

Mélangezles et faites les revenir à feu doux dans une poêle huilée, agrémentez-les avec du sel et du poivre.

Dans une assiette, préparez la viande en l’assaisonnant de sauce soja, un peu de poivre, une cuillère à café de sucre, puis faites la revenir dans une poêle huilée.

Pendant que la viande et les légumes cuisent, préparez le riz dans une casserole d’eau bouillante.

Enfin, lorsque tous les mets sont prêts et disposés dans les assiettes, cassez les œufs dans une poêle pour obtenir des œufs au plat, qui une fois cuits compléteront votre plat.

Pour terminer, ajoutez un peu de gochujang. Il relèvera l’ensemble de ce festin et fera frétiller vos papilles de plaisir.

Alors oui, comme ça on se dit que ça fait beaucoup de préparation, mais rien de bien compliqué. C’est juste du découpage, de l’assaisonnement, de la cuisson et un peu de patience.

Buddae JJiagae

Ce ragoût de saucisses épicées a une histoire bien particulière. Né après la guerre de Corée, ce plat consistait à assembler les surplus de nourriture de l’armée pour en faire un plat. Il s’est popularisé et se mange maintenant avec divers condiments.

Cuisine: cinq plats traditionnels de Corée du Sud
Buddae Jjiagae

Ingrédients pour 2 personnes

– 3  knackis

– 200 grammes de cervelas

– 1 ramen de nouilles

– 1 oignon

– 50 grammes de champignons au choix

– 1 blanc de poireau

– gochujang

– sauce soja

– poudre de chili

Péparation

Préparez la sauce en mélangeant une cuillère à café de gochujang, 2 de poudre de chili, une pincée de sucre, un peu de sel et de poivre et une cuillère à soupe d’eau.

Coupez les légumes en lamelles, les Knackis en dés et le cervelas en tranches comme du jambon.

Dans une poêle disposez chaque aliment de manière distincte, chacun dans un coin.

Ajoutez ensuite la sauce par-dessus, puis mettez un peu d’eau en fonction de la quantité de soupe souhaitée et laissez bouillir le tout à feu doux.

Lorsque ça bout, ajoutez les ramens au centre et laissez frémir 2-3 minutes.

Mélangez un peu puis posez la poêle sur la table et voyagez au travers de cette dégustation.

Le Japchae pour les grandes occasions

Si vous avez envisagé un voyage en Corée du Sud, vous avez forcément entendu parler de ce plat. Ces nouilles élastiques accompagnées de légumes sont souvent cuisinées lors d’événements familiaux. Elles sont accompagnées de kimchi (chou coréen). D’ailleurs en Corée les accompagnements pour un plat sont multiples. En effet, ces derniers mettent un point d’honneur sur les mets qui vont enrichir ce moment de sérénité. Il peut y avoir plus de huit accompagnements différents sur une même table lors d’un repas de famille.  

Japchae
Japchae

Ingrédients pour 2 personnes

Plat

– 100 grammes de nouilles de patates douces

– 200 grammes d’épinards

– 1 carotte

– la moitié d’un oignon

– quelques champignons shiitake

– 2 champignons

– 1/3 de poivrons rouge et 1/3 de poivron vert

– graines de sésame

Sauce

– 2 cuillères à soupe de sauce soja

– 1 cuillère à soupe d’huile de sésame

– sucre

– ail

Préparation

Laissez tremper les nouilles à températures ambiante pendant une heure, ainsi que les champignons shiitake dans un autre récipient.

Pendant ce temps, faites chauffer de l’eau préalablement salée, puis lorsqu’elle bout, mettez les épinards 10 secondes.

Retirez –les puis rincez les feuilles à l’eau froide.

Ensuite essorez-les, puis ajoutez du sel et un peu de sauce soja.

Coupez les poivrons, champignons, la carotte et la moitié d’oignon en julienne de légumes et faites les revenir dans une poêle avec un peu d’huile de sésame.

Pendant ce temps, préparez votre sauce en mélangeant les différents ingrédients, à savoir : la sauce soja, l’huile de sésame, le sucre et l’ail.

Chauffez la sauce quelques minutes à feu doux puis ajoutez les pâtes avec trois cuillères à soupe d’eau, et mélangez durant deux minutes.

Enfin ajoutez les légumes à la préparation avec les champignons shiitake et les graines de sésames.

Remuez le tout sur le feu 10 minutes et le tour et joué.

Le Jjuk pour aider à la digestion

Ce bouillon à base de riz simple à préparer en aidera plus d’un. En effet, ce dernier est principalement cuisiné lorsqu’on est malade avec un petit appétit. Il est réconfortant et la quantité d’eau que contient ce plat permet de se rassasier facilement.

Jjuk
Jjuk

Ingrédients pour 4 personnes

– 1 carotte

-1 oignon

-1,5 litre d’eau

– 1/2 cuillère à café de dasida (bouillon coréen) ou bouillon de légume

– 180 grammes riz rond (riz à dessert ou riz à risotto)

– 3 œufs

– Huile de sésame

Préparation

Commencez par préparer le bouillon en faisant bouillir de l’eau avec un bouillon de légume ou la dasida, puis mettez-le de côté.

Coupez l’oignon et la carotte finement, faites les revenir doucement dans une casserole avec un peu d’huile.

Pendant ce temps, rincez trois fois le riz, puis versez-le sur les légumes, le tout à feu moyen-fort quelques minutes.

Ajoutez une partie du bouillon, et mélangez, puis baissez à feu doux.

Remuez régulièrement jusqu’à ce que le riz ait absorbé le bouillon, puis rajoutez de nouveau le bouillon, et mélangez bien.

Réitérez l’opération jusqu’à l’obtention d’un riz cuit et crémeux.

Enfin, incorporez les œufs préalablement battus, mélangez immédiatement pour éviter que l’œuf ne cuise pas en un bloc mais de manière homogène.

Et voilà, votre remède pour vous remettre de votre soirée est prêt à être déguster.

Bien sûr, il existe de nombreuses recettes de plats coréens. Si celles qui vous ont été proposées vous ont plu, n’hésitez pas à en découvrir d’autres et à laisser des commentaires sur vos expériences gustatives.

Laisser un commentaire