fbpx

Notre-Dame de Paris, deux ans après l’incendie où en sont les travaux ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
La Cathédrale Notre Dame de Paris : un an après l'incendie où en sont les travaux ?

Deux ans après l’effroyable incendie, la Cathédrale Notre-Dame de Paris est toujours en reconstruction. Ce jeudi, Emmanuel Macron est revenu pour la première fois sur les lieux.

Depuis deux ans déjà, les artisans experts en rénovation de monuments historiques rassemblent leurs efforts six jours sur sept afin de rénover la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Le chantier du siècle devrait prendre fin en 2024 selon le président de la République qui s’est rendu sur place ce matin accompagné de Roselyne Bachelot, ministre de la culture et d’Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Cette visite avait pour but de remercier toutes les personnes qui contribuent à la reconstruction de la cathédrale. « La reconstruction de Notre-Dame est une formidable aventure humaine, collective. Elle est un catalyseur de bonnes volontés, de savoir-faire et de talents. Grâce à toutes ces énergies, la cathédrale est entre de bonnes mains » a confié le président au journal La Croix.

Après la sécurisation, la restauration

Les deux premières années, le chantier a du faire face à quelques obstacles. L’eau utilisée pour éteindre les flammes avait inondé une partie de la Cathédrale. À côté de cela, de la poussière de plomb s’était propagée sur les murs de l’édifice suite à l’incendie. Une poussière toxique pouvant provoquer des troubles respiratoires. Aujourd’hui « tout est quasi-sécurisé » a affirmé Mr Patrick Chauvet, le recteur de la cathédrale sur France Bleu Paris. Après la sécurisation de l’édifice, place à la deuxième étape : la restauration.

L’orgue présent lors de l’incendie a été épargné mais de la poussière de plomb se trouve à l’intérieur des tuyaux. En plus de cela, les vestiges tombés et les œuvres d’art disposées à l’intérieur de Notre-Dame de Paris ont été récupérés et doivent être restaurés. La restauration de la flèche de Viollet-le-Duc a été une étape très minutieuse dans les travaux. C’est la forêt domaniale de Villefermoy, qui a abattu 59 chênes mi-mars. Ainsi, d’ici quelques temps ils rejoindront le chantier de la Cathédrale, la flèche de Viollet-le-Duc va être reconstruit.

À lire également : Les plus belles rues secrètes de Paris

Laisser un commentaire