fbpx

Betty Boop, féministe avant l’heure

En août 2020, elle fêtera son 90 ème anniversaire. Pourtant, l’icône Betty Boop résonne à travers les décennies et fait toujours parler d’elle. Mais qui est-elle vraiment ?

Qui est Betty Boop ?

Née de l’inspiration de Max Fleicher en 1930, Betty Boop est le premier personnage humain de l’histoire des cartoons. En effet, les dessins animés de l’époque mettaient seulement en scène des animaux. Au départ, son personnage ressemblait à un chien comme l’explique son créateur : «  j’ai dessiné un petit chien à qui j’ai ajouté des jambes de femmes et ce qui est devenu des boucles d’oreilles par la suite étaient d’abord des longues oreilles. Je crois que je me suis inspiré du caniche français, pour avoir une idée simple du personnage ». Betty Boop a su séduire un large public et se faire connaître dans le monde entier.

La situation des années 30 ne prévoyait pas une telle réussite. La crise économique de 1929 déboussole toute la société, provoque de nombreux bouleversements sociaux. Mais Betty Boop a eu un véritable rôle positif, faire oublier les problèmes, divertir les gens, à l’aide de sa phrase mythique « boop-oop-a-doop ».

Betty Boop, une femme hors du commun

Betty Boop est apparue dans près de 100 épisodes. Avec des caractéristiques uniques, elle ne passe pas inaperçue et gagne en popularité au fil des années. Sa voix cristalline, son look toujours accompagné de jupes courtes, robes bustiers, jarretières et mascara qui lui fait des cils recourbés pour accompagner ses grands yeux, font d’elle une icône unique. 

Elle représente toutes les femmes dans leurs diversités. En effet, elle incarne plusieurs métiers selon les épisodes : chanteuse de cabaret, pilote, infirmière, institutrice, etc. En étant toujours coquette, elle réussit à être au plus haut de sa forme dans toutes ses aventures. À une époque où les femmes dans l’industrie du cinéma sont mises en arrière, presque toujours enfermées dans un rôle où elles doivent attendre qu’un homme vienne les secourir, Betty Boop montre qu’elle n’a besoin de personne. Un autre aspect de sa personne qui la caractérise vraiment est sa bonne humeur à toute épreuve. Elle se présente même aux élections et devient présidente dans un épisode, et règle tous les problèmes de la société.

Betty Boop, serveuse

Le combat contre le harcèlement 

Véritable icône féministe, ce personnage montre que sa féminité ne lui porte pas préjudice, au contraire.

Plusieurs épisodes mettent en scène Betty Boop et des hommes lui faisant des avances déplacées. À la voir, certains diraient que son accoutrement est léger et provoquant. Mais malgré sa petite taille et ses habits sexy, la petite brune se défend, jusqu’à donner une claque à un « agresseur présumé », dans un épisode crée en 1932.

Icône féministe malgré elle, elle prouve qu’une femme peut se défendre et ne doit pas être jugée par rapport à son physique ou son accoutrement. 

En 2017, après les scandales d’agressions sexuelles d’actrices américaines, le journal « The New Yorker » lui accorde même sa couverture en la présentant, visage horrifié, devant un homme avec un peignoir ouvert. 

Féministe avant l’heure, Betty Boop incarne ce qu’est être une femme pour elle : féminine, indépendante, intelligente, avec du caractère, artistique. Icône qui va bientôt avoir 100 ans, elle ne risque pas de se faire oublier de sitôt, et tant mieux !

À très bientôt sur ÔMagazine pour encore plus d’articles sur les icônes féminines qui nous entourent !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.