Site icon Ô Magazine

Ballade au Salon de la Littérature Érotique 2021

Salon Littérature érotique

Salon Littérature érotique

Sortez avec vos copines même un peu coincées. Ou lisez avec votre copain qui croit tout savoir sur la sexualité, ce dimanche 28 novembre sortez. Allez passer l’après-midi vous instruire et vous échauder au salon de la littérature érotique, à la Bellevilloise.

Histoire à lire

Dimanche, prise au piège du drame corono-shakespearien de la 3e dose, j’ai prévu de faire une après-midi de préliminaires. Et j’espère sera plus que jamais mes plus longs préliminaires. Une après-midi de rencontres avec des auteurs très ouverts sur le sexe (qui en parlent), des conférences (rien que le mot fait intello), des échanges (verbaux normalement), et des animations coquines (faut jouer). Un salon pour suggérer et interdire, frôler la limite, provoquer et stopper, s’approcher du rouge et échanger avec de nouveaux amis. Un lieu pour parler de sexualité presque comme de cuisine.

Ainsi je vous promets une après-midi chaude et intello, ludique et charmante, coquine et amusante, pour lancer des petites excitations qui laissent des jets d’hormones qui me brûleront en appel à plus. Et alors tous, nous parlerons. Tous nous écouteront. Et tous nous lirons autour de la sexualité. Durant un douce folie, en y jouant, en s’en jouant, en riant, en s’en amusant et en attendant, jusqu’au soir où j’irai sans doute très tôt consommer mes désirs cultivés.

Sache que je me prépare à une nuit sans dormir. Je m’imagine déjà chanter, donner des ordres et cirer à la joie à la façon de Nina Hagen. Car enfin, ce qu’il y a d’extraordinaire dans les préliminaires, c’est qu’on sait où ils nous mènent et, qu’on le veuille ou qu’on feigne, ils nous y mènent, tôt ou tard, aussi long aussi fort.

Logistique

Que vous décidiez d’y aller en bottes en cuir sur un jeans ou en Stand Smith sur une robe DG, vous sourirez. Vous avancerez gentiment à coups d’anorak en col fourrure synthétique, à travers les autres badauds. Eux-mêmes, comme vous, chercheront les ultimes espoirs de s’amuser à la capitale, parce qu’il pleut à Deauville.

Salon de la littérature érotique organisé par Polissonneries (Flore Cherry), à la Bellevilloise. Au menu : Maïa Mazaurette, Bebe Melkor-Kadior, Coeurnichons, Eva Delambre, Gang du Clito, etc., des jeux d’écriture, des cadeaux, des conférences autour de la littérature érotique et un stand dédié aux meilleures sorties érotiques de l’année.

La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, Paris 20°

De 15h à 21h

TARIF : 10 € en ligne – 15 € sur place (sous réserve de places disponibles)

Par Bénédicte, qui écrit aussi 

Quitter la version mobile