fbpx

Auto-défense : la contre-attaque féminine

Auto-défense : la contre-attaque féminine

L’auto-défense, c’est faire face à une situation d’agression. Dans un monde incertain où les violences à l’encontre des femmes ne cessent de progresser, comment se défendre en cas d’agression? Les disparités physiques entre l’homme et la femme paraissent insurmontables, mais est-ce vraiment le cas? Ô Magazine fait un tour d’horizon sur les différents moyens de vous défendre.

Quelques chiffres…

Tout d’abord examinons quelques études chiffrées pour illustrer notre propos.

En mai 2019, la quatorzième lettre de l’observatoire national des violences faites aux femmes déclare à 94000, le nombre de femmes majeures ayant été victimes de viols et/ou de tentatives de viol sur une année. Neuf femmes sur dix connaissent l’agresseur et seulement une femme sur dix déclare avoir déposé plainte.

De surcroît, une femme sur deux qui empruntent les transport en commun affirment éprouver un sentiment d’insécurité. Sans parler des 10% des femmes de plus de 14 ans ne se sentant pas en sécurité au sein de leur propre domicile (Insee 2019).

Notons que les rares études qui existent à ce sujet démontre que la défense est essentielle lors d’une agression. En effet, elle peut stopper l’agresseur dans certains cas. Par exemple, en Allemagne, une étude (1) montre que lors d’un viol, une attitude passive ne permet qu’à 19% des femmes de s’en tirer sans trop de mal. En cas de défense verbale ou physique hésitante, le taux monte à 78% et à 84% pour une défense active et déterminée. L’auto-défense peut empêcher l’agression dans plus de huit cas sur dix, mais surtout, elle permet de redonner confiance aux femmes.

(1)  Godenzi (Alberto), Bieder, brutal. Frauen und Männer sprechen über sexuelle Gewalt, Zurich.

Les armes d’auto-défense

Le taser shocker

Cet appareil, capable de paralyser un individu ou un animal agressif durant plusieurs minutes, nécessite une certaine proximité. Il délivre une tension électrique pouvant aller de un à neuf millions de volts. Sa petite taille et sa facilité d’utilisation en font un accessoire particulièrement adapté aux femmes, même en situation extrêmement stressante. Parfois, le faire fonctionner dans le vide suffit à dissuader un agresseur. Par contre, si ce n’est pas le cas, sachez qu’en restant appuyé :

0,5 seconde : vous avez un choc électrique court ; l’agresseur effrayé reçoit une certaine contracture.
–  1 à 3 secondes : le choc électrique est de force moyenne – l’agresseur tombe à terre et est immobilisé plusieurs secondes.
–  4 à 5 secondes : le choc électrique est de force maximale. L’agresseur est psychologiquement choqué et reste à terre plusieurs minutes (de 10 à 30 min). Il faut éviter de décharger plus de 5 secondes et de répéter l’opération plusieurs fois de suite, le but étant la fuite.

Il en existe de différentes formes et tailles: le rouge à lèvres (ci-dessous), le portable, la lampe torche, la e-cigarette… L’appareil se recharge comme un mobile et sans utilisation, la charge dure environ 45 jours. Il faut bien évidemment penser à vérifier l’état de la batterie avant de sortir, donc si vous êtes du genre tête en l’air, le taser shocker n’est peut-être pas fait pour vous…

Auto-défense : les accessoires destinés aux femmes
Taser shocker Lip stick-©Bombe-lacrymogène.fr

Les bombes lacrymogènes

On les trouve en spray (gaz, gaz au poivre) ou en gel (gel classique, gel au poivre). Préférez le spray si vous craignez de mal visé, par contre, des vents violents pourraient le retourner contre vous. En revanche, le gel permettra un tir plus précis mais sur un seul assaillant à la fois, qui, pour se nettoyer, devra se frotter et répandra d’avantage de gel sur son visage. L’avantage de choisir une solution poivrée, c’est son efficacité supplémentaire contre les animaux agressifs. Peut s’acheter sous forme de stylo, porte-clés, tube de rouge à lèvres, bombes spray ou gel…Se garde environ deux ans, après quoi la pression de l’aérosol risque de s’amoindrir et d’être moins performante.

Auto-défense : les accessoires destinés aux femmes
Stylo de défense au poivre Piranha-©Jean-Pierre Fusil

Le poing américain

En effet, quand on parle de poing américain, on visualise un homme avec une arme occupant toute la main. Et bien mesdames, sachez qu’il en existe aussi pour vous, en forme de porte-clés et se positionnant sur deux doigts seulement. Bon, il est clair qu’on a toujours du mal à s’imaginer avec ce genre d’arme d’auto-défense et surtout comment l’utiliser, mais combiné à la pratique de la boxe, pourquoi pas ?

Auto-défense : les accessoires destinés aux femmes
Poing américain porte-clés forme chat-©couteauazur.com

Les cours d’auto-défense

Sachez qu’il existe trois types de pratiques mais qu’elles nécessitent toutes un apprentissage assez long avant d’acquérir un niveau suffisant et une condition physique nécéssaire pour vous défendre en cas d’agression. Mais vous apprendrez à connaître votre corps, à donner des coups, à gérer votre stress en situation critique, vous gagnerez en confiance, et en capacité d’agir face à des situations où chaque seconde compte. Encore trop de victimes se retrouvent complètement tétanisées, n’ayant ni les ressorts psychologiques ni les aptitudes physiques nécessaires pour se défendre.

Les pratiques basées sur des simulations de situations réelles

Tout d’abord, avec le Krav-maga, jujitsu self-défense ou tout simplement des cours d’auto-défense, vous apprendrez à gérer votre peur lors d’une agression. Vous vous défendrez en situation dite “réelle“, éviterez les blessures et neutraliserez votre assaillant. Vous apprendrez de nombreuses parades contre une grande variété d’attaques armées ou non et ceci dans des positions différentes : debout, assise, couchée.

Les arts martiaux

Ensuite, nous avons les arts martiaux comme le judo, l’aïkido ou le qi gong. Ils permettent de travailler certains principes fondamentaux comme la gestion de la distance de sécurité, l’équilibre, la direction d’attaque,… 

Les sports de combat

Enfin, les sports de combat tels que le karaté de compétition, la boxe ou la lutte, travailleront votre endurance à la fatigue et à la douleur, la rapidité et la gestion de la surprise. Cependant, du fait de la présence de règles, on assiste fréquemment à des situations peu réalistes comme des distances trop courtes (tous les coups n’étant pas permis). 

Les alarmes d’auto-défense

Les alarmes anti-agression

Permet d’effrayer un agresseur grâce à un son strident de 110 à 138 décibels, selon les modèles. 120 décibels correspond au seuil de la douleur, 130 décibels correspondent au bruit d’un réacteur d’avion à quelques mètres. Ces alarmes sont disponibles sous forme de porte-clés, aérosols,….

Auto-défense : les accessoires destinés aux femmes
Alarme anti-agression coeur 130 décibels-©Kamouflages.com

Le bouton panique MonShérif

Ce bouton panique, faisant office de télécommande, est relié à votre smartphone grâce à l’application du même nom. Par conséquent, il permet de rassurer ou d’alerter simultanément cinq personnes de votre entourage en envoyant sms, emails et appels avec géo-localisation. Dans ces conditions, ces personnes pourront prévenir les services de police pour vous secourir. Cet appareil a également la capacité de photographier, filmer ou d’effectuer un enregistrement audio de la scène. Possibilité de paramétrer 3 fonctionnalités sur les sept disponibles. On le trouve sous forme de bijoux (pendentif, bracelet,…) et d’accessoires (médaillon pour hommes).

Bouton panique MonSherif-©MonSherif.com
Bouton panique MonSherif-©MonSherif.com

Le Bijou Protect

Médaille d’argent 2019 du célèbre concours Lépine, ce bijou de défense qui renferme du jus de poisson fermenté est spécialement adapté en cas d’agression physique ou tentative de viol. Pour l’activer, il vous suffira de tirer sur la corde ce qui laissera s’échapper un liquide avec une odeur fortement désagréable sur vous et l’agresseur. L’odeur devrait stopper toutes pulsions sexuelles en le dégoutant. De plus, cet événement imprévu pourrait le désorienter en vous offrant quelques précieuses secondes pour vous enfuir. Le bijou est rechargeable.

BijouProtect
BijouProtect “Fabrication maison” – © Radio France – Céline Loizeau

Les autres accessoires d’auto-défense

My Cup Condom : Un préservatif pour verre qui évite l’ajout de substance psycho-active et illicite malveillante. Vendues aux particuliers.

My cup condom
©My Cup Condom

Drink Watch : La version française avec paille intégrée. Vendues aux professionnels.

Drink watch
@Drink Watch facebook

En conclusion, ce que nous pouvons dire, c’est qu’il n’existe pas de méthode meilleure qu’une autre puisque chaque femme est différente. Aussi, nous pensons que c’est bien l’addition de plusieurs concepts défensifs qui vous permettra d’une part d’augmenter votre confiance en vous et d’autre part d’avoir le courage de vous défendre. L’apprentissage d’un sport de combat est excellent mais avant de pouvoir rivaliser physiquement avec un homme, le chemin sera long. Par contre, ajoutez à cela une bombe lacrymogène, et vous rééquilibrer l’équité physique. Il est vrai que ces dispositifs et méthodes ne peuvent vous garantir une sécurité totale, mais s’ils peuvent une seule fois, sauver une vie, n’est-ce pas une victoire ? Chez Ô Magazine, nous aimerions beaucoup avoir votre avis sur la question, alors n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Audrey B.

Passionnée par le monde de la beauté et de la santé, c'est avec plaisir que je partage mes découvertes avec vous. N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est avec plaisir que je vous répondrai.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.