fbpx

Apprendre à réduire ses déchets au quotidien

A l’heure où de plus en plus d’associations nous mettent en garde contre le gaspillage et la surconsommation des ressources naturelles, il devient impératif de réagir. De plus en plus de personnes adoptent la tendance du “zéro déchet”. Si d’un point de vue extérieur ce mode de vie peut effrayer, il est en fait relativement simple et rapide à mettre en oeuvre . Voici donc quelques astuces pour apprendre à réduire ses déchets au quotidien.

La société nous invite à la surconsommation. Nous achetons de plus en plus de tout. Vêtements, nourriture, meubles, produits de beauté, mais également high-tech. Il est presque entré dans les normes qu’il faut changer de téléphone tous les ans, renouveler sa garde-robe chaque saison. Le consommateur ne se pose pas nécessairement la question de savoir ce qu’il advient de ses anciennes possessions, ni quel est l’impact de sa consommation sur l’environnement. Les associations ont donc décidé de les informer. Le but ? Comprendre l’impact de notre consommation sur la quantité de déchets que nous générons.

Pourquoi il devient nécessaire d’apprendre à réduire ses déchets au quotidien

Les chiffres font peur. En moyenne, un Français produit un kilo de déchets par jour. Plus du double d’il y a quelques années. Les matières premières se raréfient, les gaz à effet de serre sont en constante augmentation. Les scientifiques font état de plus de huit millions de tonnes de plastique dans nos océans. Ce sont plus de six millions de pailles qui ont été ramassées sur les plages au cours du dernier quart de siècle. Ce chiffre est plus important que celui des mégots de cigarettes. Ou encore des bouchons de bouteille. Le plastique non recyclé se retrouve partout. Dans les rues. À la campagne, la montagne et la plage. Mais également dans les océans, où il a un effet dévastateur sur la faune et la flore.

Il devient impératif d’apprendre les gestes qui vont permettent de réduire facilement et sereinement nos déchets. Il existe cinq grands principes pour rendre son quotidien plus éco-friendly : refuser, réduire, réutiliser, recycler et/ou composter.

Rendre son quotidien plus écolo

Pour ceux qui désireraient passer à l’action, voici quelques astuces concrètes, faciles et rapides pour mieux préserver l’environnement.

  • Refuser les objets promotionnels

Il est de rigueur dans certains magasins de proposer des échantillons lorsque le client passe en caisse. Si vous êtes certain de les utiliser, vous pouvez les accepter. Pour ceux qui au contraire, partent du principe “qu’on ne sait jamais, je peux en avoir besoin un jour“, mais se retrouvent avec un tiroir rempli d’échantillons, alors n’hésitez pas à les refuser. Cela vaut également pour les tracts dans la rue, les publicités. De manière plus globale, tous les cadeaux que l’on vous propose, et que vous n’auriez pas acheté si on ne vous les avait pas proposés gratuitement. Et qui risquent de finir à la poubelle une fois rentré chez vous.

  • Participer au tri sélectif

Dans certaines villes, les habitants ont plusieurs poubelles à leur disposition, qui leur permettent déjà de trier ce qui est recyclable de ce qui ne l’est pas. À cela s’ajoute une poubelle destinée aux déchets organiques. Si votre commune ne pratique par le tri, vous trouverez aux alentours des centres commerciaux ou des grandes surfaces des conteneurs pour recycler les bouchons, cartons, les piles, ou encore le verre. Renseignez-vous auprès de vos décharges, si vous avez des doutes sur certains produits. Parfois vous ne pensez pas qu’ils sont recyclables, mais vous pourriez être surpris.

Privilégiez les magasins qui vendent en vrac

Dans ce genre de magasin, vous pouvez acheter de la farine, du riz, des pâtes, des oléagineux (noix, amandes, etc.). En achetant ainsi certains aliments au poids, vous ferez un geste pour la planète en évitant les emballages, mais également pour votre porte-monnaie ! En effet, le kilo d’un produit en vrac coûte entre 5 et 40% de moins que lorsqu’il est emballé. De plus en consommant en vrac, vous achèterez les quantités dont vous avez besoin, ce qui peut éviter le gâchis. Plutôt intéressant, lorsque l’on sait qu’un Français jette chaque année, en moyenne, près de 30 kg de nourriture (dont 7 kg n’ont même pas été déballés).

Limiter sa consommation de plastique

Paille. Bouteille. Coton de tige. Brosse à dents. Ou encore sac de courses et protection hygiénique. Il existe aujourd’hui de très nombreuses possibilités pour vous inciter à arrêter de les consommer en plastique. Des alternatives sont proposées pour vous convaincre de les acheter en bambou, en acier inoxydable, en verre ou encore en papier. Tous ces matériaux sont facilement recyclables. En moyenne 4,7 milliards de brosses à dents finissent à la poubelle chaque année. Les brosses à dents en bambou sont 100% biodégradables, et nettoient tout aussi bien.

Une autre façon de réduire sa consommation de plastique et de privilégier les produits solides. Vous avez ainsi la possibilité d’acheter du savon, du shampooing ou encore du dentifrice solide, ce qui évite le sur-emballage.

Chaque geste compte, même s’il s’agit simplement d’un changement de brosse à dents ou de bouteille d’eau. Chaque habitude a un impact sur l’environnement, et c’est en les additionnant que le monde évoluera.

Amandine Rummelhard

Passionnée de sport, bien-être et de culture.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.