Depuis quelques semaines, M6 nous présente sa nouvelle série, Why Women Kill, signée Marc Cherry, le créateur de Desperate Housewives. Après l’annulation de sa deuxième production, Devious Maids, nous n’étions pas prêtes de revoir l’univers de Marc Cherry à l’écran. Qu’en est-il de ce retour en force ? C’est pourquoi, nous avons énuméré pour vous 5 bonnes raisons de regarder Why Women Kill, à en dévorer chaque épisodes.

Why Women Kill met à l’honneur les femmes et on aime ça !

Ici nous sommes faces à trois héroïnes alors que Marc Cherry nous a habitué à quatre personnages fars. Trois femmes, trois époques et trois destins différents avec un point commun : l’adultère. Beth Ann, la tendre et loyale épouse modèle des années 60. L’impétueuse et grande romantique Simone des années 80. Et enfin l’invétérée femme de tête, Taylor, assumant pleinement sa bisexualité. Il y a une part de féminisme dans chacune d’entre elles.

Why Women Kill est un voyage dans le temps !

Nous sommes transportées d’une époque à une autre. C’est un véritable régal des yeux autant pour les costumes que pour les décors. Nous notons que finalement, qu’importe le temps et l’espace, une femme reste une femme. Leur réaction face à la tromperie et au mensonge reste la même. Marc Cherry met en scène une certaine vision intemporelle. Une vision que nous pouvons retrouver dans ses deux dernières créations, car si les personnages et les décors changent, le registre reste le même. Le générique en dessin animé souligne cette idée en proposant des images vintages, tirées d’un style pop.

Le casting de Why Women Kill !

Nous notons un casting riche en diversité, par leur âge, leur origine comme leur popularité médiatique. Marc Cherry n’est pas le seul à revenir en force puisqu’il invite dans cette nouvelle aventure Lucy Liu pour le personnage de Simone. Un personnage haute en couleur et pleine de répartie que nous sommes ravies de la voir incarner. S’ajoute Ginnifer Goodwin que nous avons plus revue depuis Once Upon a Time, pour le rôle de Beth Ann. Et enfin, nous avons le plaisir de découvrir un nouveau visage, Kirby Howell- Baptiste, pour incarner le rôle de Taylor. Par conséquent, c’est un casting qui ne peut toucher toutes les générations.

Desperate Housewives est toujours là !

Si Desperate Housewives vous manque Why Woman Kill ne manquera pas de vous rendre nostalgique. Ayez l’œil avisé, car certaines répliques et plans de séquence vous feront forcément écho. Notamment à Beth Ann qui est sans équivoque une Bree Van De Kamp retrouvée. Taylor, une working girl, au tempérament similaire à Lynette Scavo. Ainsi que Simone, à l’élégance et au goût prononcé pour le luxe nous renvoie immédiatement à Gabriel Solis. Si dans Devious Maid nous avons eu le plaisir de retrouver des visages familiers, nous en rencontrerons sûrement dans Why Women Kill.

Une profonde réflexion sur le Mariage et le Bonheur

Marc Cherry a eu pour idée cette fois-ci, d’introduire un nouvel aspect qu’on ne s’attendait pas à voir sur le petit écran : la bisexualité de Taylor et son mariage libre. Un choix qui peut rendre septiques certaine personnes, en plus de ce nouveau concept du mariage. S’ajoute l’infidélité homosexuelle du mari de Simone qui la pousse à réfléchir sur ses retranchements en tant que femme. Et puis Beth Ann qui se lie d’amitié avec la maîtresse de son mari pour comprendre son adultère. Une prise de conscience se fait vivement ressentir pour nos héroïnes comme pour les spectatrices. Le Mariage source d’ennui ou de bonheur ?

Nous retrouvons Simone, Beth Ann ainsi que Taylor sur M6, le jeudi soir à 21 h 05. C’est le rendez-vous de la semaine incontournable. Des soirées auxquelles nous sommes impatientes de se régaler de chaque épisode diffusé.  

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.