J’ai testé la mésothérapie à la maison, que proposent les laboratoires Surface, avec Meso-Bright.

Ce fut une cure de 5 jours, durant lesquels je me suis regardée dans le miroir dans toutes les positions. À l’aide d’un rouleau de micropiquants, j’ai balayé à répétition mon visage dans tous les sens pour y faire pénétrer le sérum (mot magique) riche en bienfaits de la recherche pharmacologique dédiée à la beauté des femmes et au plaisir de ceux qui regardent. Étendant à tout mon visage l’agilité des hommes se rasant, explorant avec insistance, je découvrais mon visage rougir. J’ai ainsi nettoyé et régénéré ma peau.

omag-2017-surface-baf-1Durant 5 soirs donc, je me suis couchée un peu plus tard, travaillant avec motivation et conviction en face du reflet de mon présent. Tenant quelques mèches mouillées d’une main, tirant le menton, frottant ma ride du lion, repassant sur celles du sourire. Je pensais à tout ce que je fais pour rester jeune, à tout ce que nous faisons. Je me suis dit que cela ne me rajeunissait pas, mais reformait un visage accueillant. Je me suis dit que nous ne faisions pas tout cela pour tricher, pour faire croire, ni pour mentir. J’ai compris que nous souffrons ainsi tant et tant, tous les jours et éternellement, que rien n’était plus vrai que notre amour pour notre corps. Ce que certains vieux philosophes ridés verraient comme un supplice de Sisyphe, c’est pour nous le respect des autres et l’amour de nous-même que nous maintenons dans ces rituels soignant notre apparence. Toucher, manipuler, frotter notre peau, procure le plaisir reposant de souffrir pour rester soi.

Les laboratoires Surface proposent une nouvelle expérience sophistique, celle de la mésothérapie à la maison. Que ceux qui ne comprennent pas la valeur de la beauté aillent retrouver des sorcières médiévales naturelles, bios et moches, car nous, nous sommes réservées à ceux qui aiment la science tant qu’elle œuvre à la beauté.

Par Bénédicte

Recommended Posts