Les pilules amincissantes… Rien que la dénomination a le goût d’un sweet dream. Comme c’est mon travail qu’il ne veut, j’en ai testé pour vous.

La pilule qui fait maigrir est un rêve : j’avale une pilule et je maigris, quelles que soient les frites, les confits ou les Paris-Brest que j’ai pu avaler. Devant l’emballage représentant un superbe ventre gainé, des hanches fines, une taille élancée… On a envie de s’y frotter la joue, de le tenir à pleines mains, de lui faire des bisous. Les filles sont si belles quand elles sont belles en photo !…. Je veux créer cette envie de bonheur à tous ceux qui me voient, je veux un ventre comme sur la boîte !

À l’intérieur dedans, il y a le miracle de la science médicale toute puissante, la pilule, sous sa forme de remède réduit en poudre par un Jivaro, la gélule.

Bien sûr, nous ne sommes pas encore arrivés à la surpuissance de métamorphose protéenne, alors, pour que ça marche vraiment pour de vrai, il faut aussi faire un régime, et du sport, et boire de l’eau (seulement de l’eau). Certes ! La pilule va aider à déclencher le processus d’auto-anthropophagie plus rapidement, et vous faire visiter les WC. Cette pilule que j’ai testée est assez puissante au point d’être déconseillée à tous ceux qui ont un risque pas commun (enceinte par exemple). Alors vous la prendrez pour une cure d’un mois, en plus de la discipline sportive, culinaire ainsi que votre heure quotidienne de gainage. Il vous faudra de la détermination, de la volonté, et non pas (seulement) pendant la cure (ça c’est évident) mais (surtout) après (pour continuer à tenir, parce qu’un régime c’est à vie ! Si t’as pas compris ça, t’es perdue).

Mais notre volonté étant toujours chahutée (et moi qui vous raconte mes régimes et mes découvertes culinaires d’une rubrique à l’autre…), étant toujours chahutée dis-je, nos espoirs se retournent toujours plus vers la p’tite pilule dont on attend le miracle, ou la p’tite gélule dont on attend les sortilèges.

La pilule est la forme occidentale de la médecine parfaite. On avale des pilules toute notre vie, sans nous poser de questions. Qu’on ait mal à la tête, aux pieds ou ailleurs, on avale une pilule et on y croit. Nous avons confiance en cette science qui se résume au symbole d’un concentré d’efficacité matérielle, comme jadis les formules magiques étaient des concentrés de pouvoir démonique. Il existe des pilules pour tout le monde et les plus connues sont celle pour les femmes qui ne veulent pas de bébé et celle pour les zomes qui aiment le bleu.

Omag.2017.CosmetoDevalife.BAF_1Donc, les pilules pour mincir ou au moins se surveiller existent. Un jour ces pilules seront 100 % efficaces et partout généralisées. En attendant, elles sont 100 % naturelles et se présentent comme une capsule de survie pour puissances microscopiques. Un jour out le monde pourra être mince : l’archétype de la beauté sera alors, à n’en pas douter, le quintal. Et ce jour-là, le loukoum remplacera la pilule.

Par Bénédicte

Recommended Posts