Dans cet article, vous trouverez quelques fondements sur notre corps et les sources des nutriments indispensables à notre organisme. Des spécialistes ont rédigé des livres spécifiques sur ce domaine. Je vous propose une entrée en matière.  

FONCTIONNEMENT DE NOTRE CORPS.

Notre matière (squelette, muscles et peau) a besoin de nutriments bâtisseurs : les protides (construction et renouvellement des cellules), l’eau (vie des cellules, réactions chimiques, transports des nutriments) et les sels minéraux (construction et fonctionnement de notre organisme).

Pour fonctionner : nous avons besoins d’énergie fournie par les lipides (lutter contre le froid, maintenir la température de notre corps), les glucides (énergie musculaire) et les protides.

Enfin, pour transformer l’énergie, il faut des nutriments fonctionnels : les vitamines, l’eau, les sels minéraux et la cellulose.

SOURCES DES NUTRIMENTS

Les glucides : 2 grandes familles :

Les sucres rapides se décomposent en sucres simples (glucose, fructose) présents dans les fruits et le miel, et en sucres composés (saccharose, lactose, maltose), présents dans la betterave et la canne à sucre, le lait et les céréales germées.

Les sucres lents se décomposent en amidon (graines et dérivés des graines : farine, pain, pâtes, tubercules), en glycogène (foie), et en cellulose (membranes de toutes les cellules végétales : enveloppe des légumes secs, tous les fruits et légumes).

Les protides : 2 grandes familles

Les protéines simples sont constituées d’acides aminées et se décomposent en albumines (œuf, lait, viande, sang), en globulines (œuf, lait, viande, sang et légumes secs), et en glutélines (gluten du blé).

Les protéines complexes sont composées d’acides aminés et d’un autre corps comme le phosphore ou le souffre. Il s’agit de la caséine (lait) et de l’ovovitelline (œuf).

Les lipides : 3 origines :

Animale : on distingue les graisses (saindoux, beurre, crème, lard), les huiles (foie de morue ou de flétan) et les aliments particulièrement gras comme le porc, le mouton, le thon, le saumon, le lait entier et les fromages.

Végétale : il s’agit des lipides inclus dans certains végétaux, extraits des graines ou de la pulpe du fruit : beurre de cacao et toutes les huiles de tournesol, arachide, olive, noix…

Mixte : il s’agit de mélange comme la margarine, composé de graisse animale et d’huile végétale.

Les sels minéraux :

Ce sont des nutriments plastiques et fonctionnels, donc présents dans tous les aliments. Une alimentation variée et équilibrée dans nos pays occidentaux apporte les besoins journaliers. Des carences sont parfois détectées pour le calcium, le magnésium, le fer et l’iode, alors que des excès apparaissent avec le sodium (adjonction abusive de chlorure de sodium (sel de cuisine) dans les préparations). Les sources alimentaire sont les suivantes : calcium (produits laitiers, légumes et fruits frais), phosphore (fécules, viandes), sodium (charcuterie, végétaux, fromages), chlore et potassium (viandes et végétaux), magnésium (chocolat, céréales, fruits et légumes secs, fruits de mer), fer (viandes, fruits et légumes), iode (produits de la mer).

L’eau :

Elle constitue 60% du poids de notre corps. Tous les aliments en contiennent en plus ou moins grandes quantités (légumes frais 90%, viandes 65%, pain 34%, céréales 12%….). Nous perdons en moyenne 2,5 l d’eau par jour, sous forme de sueur, d’urine, de matières fécales et d’air.

Les vitamines :

Elles se décomposent en vitamines liposolubles (présentes dans les lipides : A, D, E, K) et hydrosolubles (présentes dans les aliments riches en eau : C, B1 à B12). Elles sont fragiles à l’eau (pour les hydrosolubles), à l’oxygène, à la lumière, à la chaleur et aux acides. On les trouvera donc surtout dans les aliments frais, bien conservé et peu cuisiné.

Recommended Posts