Admirer les vagues d’un des plus beaux spots de surf au large des côtes costariciennes, regarder un match de foot sur une plage brésilienne  ou assister à une sublime cérémonie bouddhiste au Srilanka. « Plus que de partager un moment en live, on partage une émotion en direct » , c’est la promesse de MOODSLIVE, lancée il y a quelques jours, la première application mobile de live vidéo sans selfie camera. 

ET LE SELFIE APPARUT

Souvenez vous, en 2013 le terme « Selfie » fut élu mot de l’année, son usage se répand par l’omniprésence des réseaux sociaux, et est synonyme pour certains de reconnaissance identitaire, ou de moyen de communication. Pour d’autres, il équivaut à une manifestation narcissique de soi. L’egoportrait comme on le nomme au Québec, a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs études critiques à l’image d’Elsa Godart, docteur en philosophie et en psychologie, qui considère dans son ouvrage « Je selfie donc je suis » que « l’acte selfique est la masturbation massive de l’hypermodernité » et qui s’interroge sur ce possible « signe d’un narcissisme surdimensioné ».

Quoi qu’il en soit, force est de constater, que notre rapport avec le virtuel est fortement influencé par ce récent type de comportement caractérisant l’ère 2.0 et que les applications de lives vidéos existantes n’échappent pas à ce mode de communication imposé par les millennials. L’idée était pourtant prometteuse, « Découvrez le monde à travers les yeux d’un autre en direct » et les fondateurs de Moodslive, Serge Hirsch, Nicolas Hüe et Pierre-Emmanuel Padiou se sont lancés il y a 1 an le pari fou de redonner à cette phrase tout son sens.

LE PREMIER LIVE VIDÉO SANS SELFIE CAM

L’objectif de Moodslive est de proposer une alternative aux vidéos lives actuelles en valorisant de meilleurs contenus. La solution est simple mais radicale : l’application est dépourvue de selfie-cam et incite ainsi les utilisateurs à apprécier le monde qui les entoure. Le résultat est sans appel : une immersion totale grâce à des contenus bien plus intéressants.

Aujourd’hui Moodslive est la seule application poussant les individus à se tourner vers l’extérieur. Le lancement de Moodslive s’accompagne d’une première vidéo dénonçant avec humour les travers de l’utilisation du selfie en live à l’image de ce blogueur qui se filme au Louvre dans la salle de la Joconde et ne montre que lui.

L’APPLICATION DE CET ÉTÉ

Moodslive, supportée par des partenaires prestigieux tel que FB Start ou station F, est l’appli de cet été à emporter dans sa valise ou plutôt dans son téléphone. Cette expérience de Live vidéo sans selfie s’accompagne de moods,  des pictogrammes permettant de personnaliser sa vidéo en indiquant l’ambiance de son live. Ces moods seront voués à changer ou à être ajoutés selon l’envie de l’utilisateur. Il en existe actuellement 12. En quelques jours l’application disponible sur l’Appstore a déjà séduit plus de 2000 utilisateurs et vise 50000 téléchargements d’ici la fin de l’année.

Serge Hirsch, cofondateur de Moodslive, affiche l’ambition de partager dans la communauté des moments qui ont du sens et de l’intérêt à être diffusé en direct tel qu’un concert, des voyages, ou encore des événements sportifs. Selon ce dernier « Plus qu’une application, Moodslive est un état d’esprit autour duquel se rassemble des dreamers, travelers ou sportifs » .

En pleine saison estivale, évadez-vous vers des lieux qui vous sont encore inconnus. Tentez, vous aussi, l’expérience Moodslive.

Recommended Posts

Leave a Comment