L’évolution des sentiments chez les jeunes, de l’adolescence à la vie de jeunes gens…toute une histoire.  Explications

Il y a d’abord l’adolescence, la découverte d’un corps qui peu à peu se transforme, des questions qui se bousculent dans la tête, des choses qu’on aimerait dire mais qu’on ne peux pas de peur qu’on se moque de nous…L’adolescence passage obligé pour devenir jeune homme ou jeune femme et plus tard une personne adulte.

T’es trop canon, j’suis attirée par toi, c’est normal ?
Mais l’adolescence c’est le passage obligé dans un univers particulier, on est d’un coup attiré par le sexe opposé, les garçons auront les yeux fixés sur le derrière des filles et leur poitrine naissante alors que les filles détailleront la moindre partie du corps du garçon, c’est d’ailleurs à cette même période que les garçons prennent souvent l’envie de se muscler (comme par hasard…). C’est aussi vers cet âge-là que l’on commence pour les moins timides à passer en mode « drague« , bien sûr ça sera un peu destructuré mais tellement mignon que les filles ne diront rien, puisque qui dit « drague » dit je te trouve jolie.
Mais c’est aussi le moment des premiers flirts, on s’essaye histoire de voir ce que ça fait d’embrasser celui qu’on dira « l’amour de notre vie » sauf qu’un jour « l’amour de notre vie » rompt, ah bon..mince j’étais accro moi ! qu’est ce que j’ai fait ? (ça y est tiens, première question qui se bouscule dans la tête)
En fait, rien de spécial, c’est la nature qui veut ça. Il ne faut pas oublier qu’on est en mode « découverte de l’autre« , on y connaît pas grand chose aux sentiments, on sait seulement qu’on est attiré physiquement.

les jeunes en mode roucoulade

les jeunes en mode roucoulade

15, 16 ans. Voila qu’on passe à la vitesse supérieure, les garçons ne pourront pas s’empêcher de parler sexe entre eux et idem pour les filles, et oui les filles parlent sexe entre elles et pas forcément en plus soft.
Donc il n’y a pas à s’inquiéter c’est dans l’ordre des choses et c’est tout à fait normal.
Puis de « la découverte de l’autre » physiquement on passe à la « découverte des sentiments« , oh bien sûr ce n’est pas le grand amour…quoique…mais une chose est sûr, c’est que lorsqu’on est attiré par l’autre, on sent au fond de nous qu’il n’y a pas que le physique, il y a aussi autre chose, quelque chose de plus fort, plus profond ; c’est ce qu’on appelle « un sentiment amoureux« , ce n’est peut-être pas le grand amour, mais ce sentiment est là, bien ancré.
Cette découverte des sentiments peut amener le couple de jeunes gens à rester pendant des mois voir  des années ensemble.
Le mode roucoulade est enclenché.

C’est avec ce mode roucoulade  que les jeunes font une approche de la sexualité. Certains s’essaieront et sauteront le pas, d’autres plus pudiques préféreront attendre, non pas seulement par conviction religieuse mais aussi parce que pour eux un rapport sexuel n’est pas un jeu, ils veulent être sûr à 99% que ça sera la bonne personne. Il ne faut pas oublier que perdre sa virginité est souvent mal vécu par la suite surtout si ‘ »l’autre » nous quitte.
Et puis dans le fond, si la personne que l’on fréquente nous aime vraiment, elle pourra attendre avant de passer à l’acte n’est ce pas 😉

Et vous, avez vous vécu votre « mode roucoulade » ? – la parole est à vous

  Sources pour certains passages de l’article : les ados, l’amour et le sexe (auteur Alain Héril) et évidemment mon entourage.

Recommended Posts
Showing 2 comments
  • Priscille Vigneron

    oulaaa tu a oublier de passer sur la période je me cache car je ressemble au magasin de luminaires !! enfin moi c’était ca lol alors on attends vos expériences !!

    • bulle12

      ah mince alors 😀 ah bien tiens du coups ça me donne une idée d’article ton commentaire 😉 c’est vrais que ça aurait pû être une approche de la sexualité en mode psychologique. sujet à méditer 😉