Nous voilà de retour au sein des théories de conspiration mondiales en compagnie des inspecteurs de police Annibal Ferragus et Antoine Marcas. Le roman de Giacometti et Ravenne nous plonge dans l’univers des sociétés secrètes, des manipulations, des trahisons et des complots qui auraient fait le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Un livre qui donne à réfléchir.

1794, Paris. Robespierre et Saint Just instaurent la Terreur suite à la Révolution Française, qui aurait été commanditée et orchestrée par les francs-maçons. Mais ceux-ci sont maintenant persécutés par le pouvoir car ils ne respectent pas les idéaux de transparence demandés par la démocratie. Annibal Ferragus est alors arrêté et condamné à mort pour avoir voulu reconstituer une loge maçonnique. Il est sauvé dans le but d’enquêter sur une affaire de meurtres horribles, perpétrés de manières barbares. Plusieurs jeunes filles de bonnes familles ont en effet été retrouvées assassinées et pour la plupart, énuclées. Saint Just est mis en cause et veut que Ferragus l’innocente. S’ensuit alors un jeu de piste pour notre inspecteur, dépassé par des événements d’une ampleur innatendue.

1963, Rome. Le président Kennedy rencontre le Pape Paul VI qui lui révèle un sombre secret. Seulement quatre mois plus tard, celui-ci est assassiné à Dallas par celui que l’on pense être un tireur isolé, le très connu Lee Harvey Oswald.

De nos jours, entre Paris et San Fransico. Le même sort que celui de Kennedy est réservé à l’abbé Barruel. La juge Gardane finit par découvrir que cet abbé était membre d’une loge maçonnique, à l’instar du tireur sacrifié, suicidé à la suite de son crime. C’est l’inspecteur Antoine Marcas qui se charge de l’enquête, étant lui-même un frère maçon. Il se lance alors dans une histoire beaucoup plus grande que lui, du genre de celle qui finit toujours par vous dépasser et qui va bien au-delà de ce qu’elle n’y parait. Il découvre que les Illuminati sont toujours parmi nous et posséderaient le secret de la mort de Kennedy. Allant de rencontres en rencontres et de découvertes en découvertes, il se lance à l’assaut des sociétés secrètes pour en percer les mystères les plus profonds et se doit ainsi de suivre un jeu de piste ésotérique à la fois effrayant et palpitant.

Le règne des Illuminati est donc l’entremêlement de deux histoires qui se font écho, à des siècles d’intervalle. Les deux inspecteurs se retrouvent dépassés par les événements, confrontés à une réalité terrible: la liberté n’est qu’un leurre. Un petit nombre d’homme tire les ficelles, et ce n’est pas ceux que l’on pense. Dans les deux histoires, la manipulation est au cœur du récit. C’est à qui sera le plus malin, le plus puissant. L’intrigue est parfaitement menée et nous happe dès les premières pages grâce notamment à une écriture sans fioritures, efficace et claire. Un roman à la croisée du roman historique et du polar, assaisonné d’une touche de Stephen King

Ômag.LecturelerègnedesIlluminati.2015.AB.2

Le signe des Illuminati: l’oeil qui voit tout

Si ce roman est basé sur des faits historiques réels, il faut garder à l’esprit qu’il est largement détourné. Les théories conspirationnistes sont utilisées comme base de l’histoire mais sont enjolivées dans un but strictement divertissant. Les Illuminati, s’ils ont vraiment existé au XVIIIème siècle sont de nos jours considérés comme dissoluent. Néanmoins, les loges maçonniques existent toujours et continuent de travailler pour leurs idéaux.

Ômag.LecturelerègnedesIlluminati.2015.AB.3

Le signe des Francs-maçons: le compas et l’équerre

Malgré cela, il faut voir la réalité en face, et c’est bien la leçon que nous enseigne ce roman: il y aura toujours des gens plus puissants qui tireront les ficelles, des secrets qui seront cachés à la communauté par l’état.
Il existe une échelle, l’échelle de Barkun, qui mesure à quel niveau chaque individu est atteint par les théories complotistes. Elle est découpée en 4 niveaux, allant du moins au plus enrôlé.

Et vous, à quel niveau pensez-vous être? Croyez-vous à l’existence d’une société secrète qui contrôlerait le monde?

Pour en savoir plus

 

 

Recommended Posts