Une pratique très ancienne qui aujourd’hui encore fascine de nombreuses personnes, dont un certain nombre d’artistes.

La peinture corporelle est considérée comme la première forme d’expression plastique ayant existée. A l’origine, cette pratique était utilisée par les tribus et à des buts de camouflages lors de la chasse. Cette technique est aussi vue comme un moyen d’affirmer son identité et son appartenance à un groupe. Au départ, les diverses couleurs étaient réalisées au moyen de terre colorée, de craie, de charbon de bois et de jus de baies.

Les sociétés tribales sont connues pour avoir recouru de cette pratique à l’aide d’argile et de charbon. Il s’agissait d’une véritable tradition puisqu’elle était utilisée pour les cérémonies et les rituels. Aujourd’hui certaines tribus y ont recours.

La peinture corporelle est considérée à la fois comme un mode de communication, un moyen de s’affirmer et un moyen d’appartenir à un groupe présentant rites et traditions. Ce n’est qu’à partir des années 1980 qu’elle prend réellement une dimension artistique.

L’une des créations du World BodyPainting Festival de 2012
L’une des créations du World BodyPainting Festival de 2012

Quelques festivals, salons et concours mettent en avant cet art :

Parmi ceux-ci, on trouve le concours de BodyPainting et FacePainting qui se déroulera à Paris du 2 au 4 avril prochain,  le Festival « The International Body Painting Contest » qui a lieu à Bruxelles, ainsi que le festival mondial “World BodyPainting Festival” qui se déroule en Autriche.

Aujourd’hui, il s’agit d’une pratique artistique très en vogue lors de spectacles et d’événements.  Le thème animalier est très fréquemment mis en avant dans le body painting, en particulier les félins. Toutefois, on trouve aussi beaucoup de peintures corporelles s’inspirant de la nature, des reptiles ou encore de l’univers marin.

De plus en plus d’artistes se fascine pour cet art et tente d’innover en jouant sur les formes géométriques, l’abstrait ou encore sur les motifs choquants et déstabilisants.

C’est le cas de Hikaru CHO, une artiste japonaise de 22 ans qui créer des illusions d’optique à travers ses réalisations de body painting. Elle joue sur les ombres et les reliefs afin de rendre le tout le plus réaliste possible. Le réalisme qu’elle parvient à créer a de quoi déranger voire même choquer. En effet puisque l’artiste parvient par exemple à faire paraître un œil sur une main ou sur un visage. Il y a de quoi être déstabilisé !

Hikaru CHO, une artiste japonaise de Body Painting
Hikaru CHO, une artiste japonaise de Body Painting

Retrouvez les autres réalisations de Hikaru CHO sur son site : Hikaru CHO

Recommended Posts