Majorque est une destination paradisiaque très prisée en été ou le temps d’un week-end. On y vient pour se ressourcer au soleil, sur ses plages de sable fin. Située à moins de deux heures de Paris en avion, Majorque est encore plus agréable hors-saison. On prend alors le temps de découvrir une île au patrimoine culturel original et aux paysages à couper le souffle.

On ne peut s’arrêter à Majorque sans se rendre à Palma de Majorque, la capitale. Une fois les bagages posées au Cap Rocat, luxueux hôtel développé dans un ancien fort militaire qui domine la baie de Palma, il est temps d’aller flâner dans le centre historique de la ville où se dresse, impériale, la cathédrale de Palma. Surnommé la Seu, ce chef d’œuvre d’art gothique fascine par ses magnifiques vitraux, les scènes bibliques de Miquel Barceló et les œuvres de Gaudí. Du reste, l’île inspire les artistes espagnols puisque Miró y vécut les dernières années de sa vie.

Suivons d’ailleurs ses pas pour découvrir d’autres parties de l’île ! Sóller, dont la mère de Miró est originaire, se démarque par son architecture de style Art nouveau, tandis que Deiá, sur les flancs de la Serra de Tramuntana, prend des accents toscans avec ses maisons en pierre et son église. Ces villages sont le refuge idéal si vous voulez éviter le flot touristique et profiter de plages et de criques désertées. Après avoir loué une villa sur Holidu, il ne vous restera plus qu’à partir à la rencontre de la communauté locale.

Paradis des gourmets, Majorque met à l’honneur les poissons, fruits de mer et crustacés, cuits à la plancha, à déguster sans sauces afin de découvrir des goûts inédits. On y retrouve aussi la sobrasada artesana, un mélange de porc, d’huile d’olive et de poivrons, le tumbet, sorte de ratatouille, la sope majorquine ou encore l’ensaïmada, pour satisfaire les amateurs de pâtisserie.

Avec près de 40% de son territoire protégé, les amoureux de la nature se réjouiront de pouvoir découvrir de magnifiques paysages à vélo ou en randonnée. Rendez-vous à la Sierra de Tramuntana, et ses pics de 1400 mètres de haut, ou à Sa Dragonera, et sa nature à l’état brut, vierge de toute civilisation. Enfin, plus touristique mais tout aussi imposant, la visite des Grottes du Drach, à Porto Cristo. Elles renferment une vallée de stalactites et stalagmites scintillantes qui se reflètent au-dessus du plus grand lac d’Europe, le Lac Martel.

Les plus belles plages des Baléares

Un séjour à Majorque ne serait pas complet sans profiter de longues séances de bronzage sur ses plages de sable blancs. Bien entendu, vous pouvez vous rendre sur les plages de Palma de Majorque, festives mais touristiques. Le mieux reste encore de se perdre dans l’île et d’aller nager au Torrent de Pareis, baie idyllique, ou à la plage d’Es Trenc, digne des Caraïbes.

Recommended Posts