Karuni, une collection de bracelets confectionnés avec du plastique recyclé, à partir de tongs.

La marque Karuni

Karuni est une nouvelle marque de bijoux ethniques qui travaille étroitement avec les villages Africains pour la réalisation de bijoux. Sa particularité est de récupérer des objets voués à être détruits pour en faire des accessoires ultra tendances et originaux. Ces bracelets Jokko faits en plastique recyclé à partir de tongs en plastique sont réalisés de manière artisanale par une association de femmes au Mali.

Des lignes très actuelles pour des bijoux ethniques, alliant beauté des matières et prix très sages, des créateurs, artisans et fabricants passionnés et attachés à la qualité de leurs productions.

La marque de bijoux et accessoires nomades Karuni est diffusée dans de nombreux points de vente. Les bijoux en argent massif sont garantis .925 minimum avec le poinçon légal en France délivré par le Bureau de garantie des métaux précieux de Paris.

Le concept…

Notre passion des bijoux, de la déco et des voyages nous a conduit très naturellement à rencontrer les artisans et créateurs de tous les pays que nous avons parcourus.

De nos périples, nous avons eu envie de faire découvrir les objets qui nous semblent les plus représentatifs mais surtout les plus beaux de chaque région visitée et qui s’associent parfaitement à nos tenues et nos intérieurs occidentaux tout en conservant leur âme.

Nous avons également travaillé avec les artisans à revisiter certains bijoux, qui sont des créations contemporaines d’inspiration, toujours dans l’esprit ethnique.

Ces bijoutiers et ébénistes se trouvent à Agadez au Niger, Bamako au Mali et plusieurs villes de Mauritanie qui travaillent sous forme de coopératives familiales, de groupement d’artisans ou de groupement de coopératives.

Les articles sont réalisés dans des conditions tendant à améliorer les conditions de travail et de vie des ouvriers.

Nous fournissons certains matériels nécessaires à la fabrication des bijoux, limes, triboulets pour mesurer les tailles des bagues, pieds à coulisse, balances de précision… car chers et difficiles à trouver sur place, ainsi que du matériel informatique et photographique. Les artisans façonnent souvent leurs outils eux-mêmes avec les pièces qu’ils peuvent trouver.

Recommended Posts