Après 12 ans de bons et loyaux services au sein de la maison de Haute-Couture française, son designer star Riccardo Tisci quitte la griffe qui l’a rendu célèbre. Un départ inattendu qui sonne la fin d’une ère pour la marque de luxe créée en 1952 par Hubert de Givenchy. 

Riccardo Tisci né en 1974 dans le nord de l’Italie. Élevée par sa mère et ses huit soeurs, il décide de partir pour Londres à l’âge de 17 ans afin d’intégrer la Central Saint Martin’s School. Diplômé en 1999, il travaille ensuite pour différentes marques avant de lancer son propre label. Une aventure de courte durée puisqu’il ne réalisera que deux saisons.

C’est en 2005 que sa carrière prend un réel tournant. En effet, la maison Givenchy lui propose la direction des collections prêt-à-porter et Haute Couture pour femme. Le début d’une aventure extraordinaire pour le jeune homme alors à peine âgé de 30 ans.

Dès ses premières collections, Riccardo Tisci met en avant un style unique et totalement personnel. Une signature à la fois chic et moderne où le noir et le blanc demeurent les couleurs dominantes. Fort d’un succès de plus en plus grandissant, les dirigeants de Givenchy laissent au jeune styliste la liberté de s’exprimer comme il l’entend. Et c’est ce qu’il fera.

Cuir, dentelle, métaux précieux, l’imagination de l’italien est sans limite. Inspiré par une culture street-wear, il n’hésitera pas à faire défiler des sweat-shirts à l’effigie de la madone ou d’héroïnes de Disney.

En parallèle, ses collections Haute-Couture témoignent d’un savoir-faire et d’un raffinement extraordinaire. Cette démarcation crée pendant plus d’une décennie une alchimie qui fonctionne à merveille. Grâce à lui, les ventes de la griffe s’emballent et le succès commercial de la marque est au beau fixe.

En bon chouchou des stars, il est l’ami du tout Hollywood et s’affiche au bras des plus belles femmes du monde. Que ce soit Kim Kardashian qui le recrute en 2014 pour sa robe de mariée, Madonna pour son show au SuperBowl ou encore Céline Dion lors de sa tournée en France en 2016, Riccardo Tisci à un style hétéroclite qui plait au plus grand nombre.

« C’est une décision concertée » affirmait LVMH, propriétaire de la marque, le 2 février dernier via un communiqué de presse. Pressenti pour diriger la maison Versace, Riccardo Tisci n’a pour l’instant fait aucune déclaration officielle.

Recommended Posts