L’Angleterre a toujours entretenu un lien étroit avec la Côte d’Azur, région que les anglophones appellent la « French Riviera ». Il est vrai qu’il est commun de croiser des britanniques dans la région l’été. Ils sont même nombreux à posséder des maisons ou villas dans le sud-est de la France. Si le climat et les paysages magnifiques sont évidemment des facteurs qui attirent les sujets de la couronne, la Côte d’Azur et plus particulièrement la ville de Nice possèdent une place bien particulière dans l’imaginaire collectif anglais, celle du luxe et de l’élégance. Cela remonte au XIXe siècle et cette réputation a fini par s’imposer au reste du monde, on vous explique. 

La Reine Victoria et son amour pour la French Riviera

La seconde partie du XIXe siècle marque le réchauffement des relations diplomatiques entre la France et l’Angleterre, relations quasi interrompues depuis le traité de Vienne de 1815 et la fin de l’empire Napoléonien. La Reine va dès lors se rendre plusieurs fois en France, dans un cadre politique dans un premier temps, puis dans un cadre privé, comprendre ici, pour des vacances. C’est alors qu’elle découvre le sud-est de la France, la fameuse « French Riviera ». À partir des années 1880, la Reine Victoria reviendra pratiquement chaque année, pour s’installer à Nice plusieurs semaines. Sa présence va modifier le visage de la ville.

 

Nice devient l’élégance à la française

Afin d’accueillir la Reine avec les honneurs qu’elle mérite, la ville de Nice lance en 1895 la construction d’un hôtel de luxel’Excelsior Hôtel Regina. Il sera inauguré officiellement deux ans plus tard et y accueillera la Reine jusqu’à son dernier voyage dans la région. La présence de la Reine, qui est à la tête du plus grand empire du monde, va attirer une nouvelle population, la bourgeoisie anglaise mais aussi française. Si la Reine se rend dans la région, alors la haute société se doit d’y être. Nice verra son nombre d’hôtels plus que doubler entre 1892 et 1910 où l’on comptera près de 182 établissements. Les palaces réputés mais aussi les casinos s’implantent dans le décor et vont alimenter cette image de luxe et d’excellence.

 

La place de Nice dans l’imaginaire collectif d’aujourd’hui

Aujourd’hui, la Côte d’Azur est connue dans le monde entier. Elle attire des touristes fortunés venus des quatre coins de la planète. Pourtant, Nice possède une place à part. Si on associe Saint-Tropez à la jet-set et ses fêtes sulfureuses, Cannes à son festival et son m’as-tu-vu, Nice reste cette ville bourgeoise et discrète. Ses hôtels luxueux et mythiques comme Le Negresco, offrent un cadre d’une élégance hors du commun, à l’abri des regards des touristes et des badauds. C’est pourquoi la ville attire toujours une clientèle bien particulière et certaines entreprises l’ont bien compris. C’est notamment le cas de la compagnie JetApp, une plateforme de réservation de jets privés. En faisant de l’aéroport de Nice l’une de ses destinations principales, cette entreprise vise une clientèle bien particulière, une clientèle fortunée, cherchant luxe et discrétion.

La Côte d’Azur et plus particulièrement Nice, bénéficient d’une image à part dans l’imaginaire collectif. La présence de la Reine Victoria dans la seconde moitié du XIXe siècle a permis à la ville de Nice de jouir d’une réputation bien particulière qui n’a jamais faibli depuis. En multipliant les hôtels de luxe ainsi que les casinos, la ville a su capitaliser sur sa réputation, pour devenir ainsi aujourd’hui l’une des destinations les plus prisées des personnes fortunées.

Recommended Posts

Laisser un commentaire